CINEMA : Un scénario en préparation pour l’affaire Ivey-Sun


CINEMA : Un scénario en préparation pour l’affaire Ivey-Sun

Ce qui devait arriver, arriva. Hollywood vient de s’emparer de l’histoire de triche de Phil Ivey et Cheug Yin Sun au baccara pour faire un film.


C’est la story de ce début d’année ! Pas une semaine se passe sans qu’un nouveau rebondissement viennent égayer cette affaire qui fait sourire le petit du monde du poker et des casinos.
Rappel des faits : En 2007, Cheug Yin Sun dilapide les 20M€ d’héritage paternel en écumant les casinos asiatiques, notamment ceux de Macao. Mais cette folie joueuse va mener la Chinoise en prison pour une dette non honorée de 100.000 $. Cette incarcération va la traumatiser et elle va jurer de se venger de ceux qui l’avaient envoyée là-bas. Sun commence ses recherches pour trouver un moyen de duper les casinos et elle va finir par trouver une faille – des différences minimes sur les motifs de certaines cartes (« edge sorting »), qui vont l’amener à monter une vaste opération de triche. En 2011, avec des complices, elle parvient à glaner 1,1M$ au mini baccara à l’Aria, casino du strip en misant sur la crédulité des croupiers et le laxisme des casinos face aux riches et superstitieux clients asiatiques. La machine est lancée et la fine équipe va écumer les casinos de Vegas avant de rencontrer la légende du poker Phil Ivey en 2011. Ensemble, les deux compères vont exploiter au maximum « leurs qualités », notamment à Crockfords au Royaume-Uni et Borgata à Atlantic City aux États-Unis. Mais en 2012, les casinos vont enfin démasquer le duo maléfique et mettre fin à ce "cards trip" infernal. Si le Crockfords Casino a rapidement obtenu le blocage des 10M£ glanés par le duo via la justice anglaise, le casino de Borgata a lancé de nombreuses procédures pour récupérer les sommes remportées par Sun et Ivey et obtenir des dédommagements.
 
Le nom provisoire du film : the Baccarat Queen

La semaine dernière, on apprenait qu'un juge fédéral du New Jersey (Etat où se trouve Atlantic City) a autorisé le casino Borgata à se servir dans les « actifs » de Phil Ivey afin de récupérer ses dollars (10,6M). Les avoirs d’Ivey sont estimés à plus de 100M$ et l’hôtel avait en 2008 fait une demande d’élargissement de la zone de recherches des actifs d’Ivey, n’ayant trouvé que peu de choses à prendre dans l’état du Sud de NY.
Aujourd’hui, c’est Hollywood qui s’intéresse à cette histoire puisqu’un projet de film est à l’étude. C’est Ivanhoe Pictures qui serait sur le dossier sur la base de l’article rédigé par Michael Kaplan en 2017 dans Cigar Aficionado au titre de « The Baccarat Machine ». L’histoire se baserait plus sur la vie de Sun, de son enfance difficile à son esprit revanchard sur les casinos. Le titre provisoire serait « The Baccarat Queen » …

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante
 Ajax Auto Suggest