WONDER 8 : Anas Tadini comme une évidence


WONDER 8 : Anas Tadini comme une évidence

Le Wonder 8 délocalisé à  Marrakech, le Marocain ne pouvait pas laisser passer sa chance de s’imposer sur ses terres. Il remporte le tournoi et près de 30k€.


Il est venu, il a vu et il a évidemment vaincu. Anas Tadini a remporté ce dimanche, le Wonder 8 délocalisé chez lui au Maroc après un Main Event qu’il aura animé pendant trois jours. Au Es Saddi, le Marocain était comme chez lui en témoigne sa victoire au High Roller des WSOP-C de janvier déroulé dans la même enceinte. Celui qui reste à la 2e place du Morocco All Time Money List avec 698.448 € de gain (avant son gain du Wonder8) est en forme en 2019 et vise clairement la deuxième session du WSOP qui vient d’être annoncé pour le mois de juin. (15 au 23 pour le 50e tournoi organisé au Es Saadi) « C’était un beau tournoi, bien organisé avec moins de joueurs que prévus mais avec tous les autres tournois organisés ce week-end, c’était compliqué. Mais ça fait toujours plaisir de gagner ici et mon bon début d’année montre que j’apprends tous les jours », racontait-il après sa victoire.

Un heads-up de trois mains

Commencé à neuf, ce Day 3 a été plutôt expéditif, notamment pour les Français qui font un joli tir groupé avec l’impassible Emile Carette (8e), le discret Anthony Monin (7e) et Youssef Aananouch (6e) pourtant chipleader à l’issue du Day 2 mais qui est tombé à l’issue de la bataille des chipleader face à Julian Galan, chipleader du Day 1. A quatre (Tadini, José Luis, Abou Zaki, Galan), le rythme s’est sérieusement ralenti, la faute au jeu archi serré de Zaki et José Luis, short stack et pas bien audacieux. Mais Anas Tadini va secouer le cocotier et se charger d’accélérer le timing en sortant Abou Zaki (4e) et son meilleur ennemi, Julian Galan (3e). Le heads-up face à un José Luis tout heureux d’être la (plus petit stack des partants du jour) sera aussi expéditif avec trois petites mains et puis s’en vont.

Anas Tadini, un bel ambassadeur du tournoi

Au final, malgré la délocalisation à Marrakech et la forte concurrence de la semaine (tournois en Espagne, FPF), ce Wonder 8 aura été une belle réussite dans ce magnifique casino resort Es Saadi avec une organisation toujours aussi efficace et bienveillante. Alors oui, les 211 entrants ne font pas le poids face au plus de 400 joueurs que drainaient le tournoi à Paris, mais ce festival commence à s’installer durablement dans le paysage pokeristique et la victoire du spectaculaire Anas Tadini ne pourra être qu’une parfaite publicité, un bel ambassadeur pour les prochaines éditions.
 
Pour revivre le coverage, c'est ici !

WONDER 8 – Main Event
Buy-in : 800 €
211 entrants31 payés
Prizepool : 149.021 €

Payout
1e :  Anas Tadini : 27.469€ (deal)
2e : José Luis : 20.269 € (deal)
3e : Julian Galan :  20.464 €€ (deal)
4e : Simon Abou Zaki : 18.804 €
5e - Najib Bennis : 8938 €
6e - Youssef Aananouch : 7095 €
7e - Anthony Monin : 5805 €
8e - Emile Carette : 4791 €
9e - Samir Tazi Mokha : 3964 €
10e – Willerminho : 3226 €
11e – Matéo : 3226 €
12e – Issam Benhaddou : 2673 €
13e - Jérôme Zerbib : 2673 €
14e – Anthony Marchetti : 2212 €
15e – Alexandre Pouzet : 2212 €
16e – Mohamed Mehalleg : 1843 €
17e – Abdelhadi Kondah : 1843 €
18e – Jean-Jacques Zeitoun : 1613 €
19e – Pierre Quignard : 1613 €
20e – Nicolas Botton : 1613 €
21e – Rachid Aabbadi : 1475 €
22e – Imad Barka : 1475 €
23e – Jaoud Abida : 1475 €
24e – Giovanni Misale : 1475 €
25e – Sairi Azzelarab : 1382 €
26e – Said Basri : 1382 €
27e - Mounim Kaddouri : 1382 €
28e - Ringo Stimac : 1290 €
29e - Oumar Diallo : 1290 €
30e - Manuel Botelho : 1290 €
31e - Bernard Guigon : 1290 €

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante

 

1Photo du joueur de poker LYBAERT Bart LYBAERT Bart1437
2Photo du joueur de poker MARTINI Julien MARTINI Julien1428
3Photo du joueur de poker CHAUVE Vincent CHAUVE Vincent1113
4Photo du joueur de poker DEYRA Ivan DEYRA Ivan1041
5Photo du joueur de poker SADERNE Jeremy  SADERNE Jeremy 994

Voir classement complet
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

Livepoker Numéro 136 - Juillet 2019

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne