Flatnews

poker

APO 2500 BY PMU POKER        26-09-2021 à 20h42  

 

Ruben Settbon grand vainqueur de l’APO 2500


Ruben Settbon grand vainqueur de l’APO 2500

Il était la grande inconnue de cette table finale. Mais à partir de ce lundi, le nom de Ruben Settbon va commencer à résonner dans les salles de poker françaises. Après tout, pas besoin de mille lignes Hendon Mob pour être doué cartes en main. Pendant quatre jours de bataille au Club Montmartre, Ruben a montré son talent, son sang froid, son audace et à la fin, c’est bien lui le grand vainqueur de cet APO 2500 by PMU Poker.

 

Comme toujours à ce jeu, Ruben Settbon a parfois eu besoin d’un petit coup de pouce du destin. Comme lors de ce 30-70 crucial pour éliminer Nicolas Burtin en milieu de Day 3, avec Roi-Valet qui touchait brelan contre la paire de valets de celui qu’on connait sous le nom de CapHaddock. Ou encore sur l’ultime main du tournoi, un set-up imparable où son As-Dame trouvait un as sur la turn, face aux deux rois d’Anthony Kazgandjian.

 

Mais avant ça, Settbon avait montré beaucoup de consistance, de solidité et quand il en fallait, d’originalité. Dans la dernière ligne droite du tournoi, il a presque systématiquement trouvé les bonnes décisions, sur des folds ou des calls peu évidents. Quand la table dormait un peu, il a su placer les squeezes et 3-bets qu’il fallait pour la réveiller et prendre l’ascendant. Et lors du heads-up final, il a porté ses gonades pour passer l’un des bluffs du tournoi.

 

Un 3-bet d’Anthony Kazgandjian payé avec   4x, un call sur un flop 872 avec deux carreaux pour reprendre le lead sur la turn  . Et un énorme bluff à tapis sur la river  . Kazgandjian tenait alors sa balle de match mais il n’a pas su trouver le call, fort difficile il faut dire, pour remporter la partie .

 

Ruben Settbon prenait alors un avantage qu’il concrétisera une petite demi-heure plus tard, sur ce set-up AQ vs KK.

 

Déjà finaliste il y a deux semaines lors de l’UDSO Cannes, le redoutable Anthony Kazgandjian se console avec une place de runner-up et un joli chèque de 104.000 €. Auteur d’un tournoi formidable, le grinder a une nouvelle fois fait parler sa science du jeu, sur ce tournoi très relevé et lors de la table finale, où s’était invité d’autres têtes d'affiche, notamment le champion tricolore Paul François Tedeschi. L’homme aux 2,8 millions de dollars termine à la 6e place, pour un gain de 38.000 €.

 

Longtemps chipleader durant ce tournoi, l’amateur Anthony Cohen réalise une performance extraordinaire. Semant le troube par son jeu atypique, Anthony arrache la 3e place pour 72 000 €. Pour son premier gros tournoi, William Crot prend une magnifique 4e place pour 51 000 €. Nicolas Noguera, Aurélien Deboille et Zahir Messouat complètent le tableau.

 

 

Résultats :

 

1er : Ruben Settbon - 152 640 €

2e : Anthony Kazgandjian - 104 000 €

3e : Anthony Cohen : 72 000 €

4e : William Crot : 51 000 €

5e : Paul-François Tedeschi : 38 000 €

6e : Nicolas Noguera : 30 000 €

7e : Aurélien Deboille : 24 000 €

8e : Zahir Messouat : 19 000 €

 

 

Un grand bravo à tous ces joueurs, ainsi qu’aux équipes du Club Montmartre, de PMU Poker et de Texapoker, qui ont organisé cette splendide cérémonie du poker français. Au vue de l'affluence, du déroulement et de l’effervescence de ce festival, cet APO 2500 fut une grande réussite. Tous les passionnés de poker espèrent revoir très vite ce genre d’évènements dans la Capitale et dans la France entière.

 

 

Crédit photo : Clubpoker




APO 2500 BY PMU POKER        26-09-2021 à 01h07  

 

APO 2500 : Un dimanche de finale !


APO 2500 : Un dimanche de finale !

A minuit pile, Nicolas sonne l'heure de la délivrance. Une ultime bataille blinde contre blinde face au malheureux Eric Sfez, un board favorable et Noguera offre aux sept autres joueurs encore en course une place en finale. Sfez était légerement devant avec son    contre le    de Noguera mais le board       a décidé que ce serait Sfez, le "bubble boy" de ce tournoi.


Les floors sifflent la fin de partie et Zahir Messouat saute de sa chaise. "Merci mon Nico !" hurle-t-il en sautant sur son ami Noguera, situé à l'autre table. Cette élimination lui offre un palier à 4 000 € et une place en table finale de l'un des plus prestigieux tournoi du circuit français. Avec 4 blindes pour revenir demain, Zahir Messouat aura besoin d'un sacré coup de pouce du destin mais on sait qu'à ce jeu, un seul jeton suffit. En attendant, il est assuré de 19 000 € et reviendra sans pression aucune pour vivre une minute, une heure ou bien une journée renversante de table finale.


Messouat

4, c'est le nombre de blindes qu'il reste à Zahir Messouat qui tentera demain l'improbable remontada. C'est également le nombre de milliers d'euros qu'il a gagné sur cette ultime élimination.


Devant lui, un sextuplé de joueurs se tiennent à portée de tir. En 8e position, Paul François Tedeschi s'est gardé un stack de 1 225 000, soit légèrement plus de 30 blindes. Assurément le joueur le plus titré et le plus chevronné de cete finale "PFT" dispose d'un stack assez conséquent pour peser sur ses conccurents. Son expérience des grandes tables finales pourra lui servir face à un plateau mêlant reg redoutables et amateurs affutés. 


tedeschi

Quand on vous dit que la crème des grinders français était présente sur cet APO 2500 : Paul François Tedeschi perce le field jusqu'à cette table finale et compte bien ajouter une belle ligne de plus à son palmarès déjà bien garni.


Dans le premier groupe, Anthony Kazgandjian sera l'un des favoris. Déjà finaliste il y a deux semaine lors du Main Event de l'UDSO Cannes, ce joueur sympathique a une nouvelle fois montré qu'il était très difficile à bouger. Observateur, technique, patient, malin, Anthony dispose de toute les qualités et de l'expérience nécéssaires pour prétendre à la gagne. 


Au moment de ranger ses pilasses, Anthony Kazgandjian a un message à faire passer aux floors. Aussi haut que peuvent monter les stacks, les joueurs ne manipulent après tout que des pions. Rien d'autre que des pions !


Nicolas Noguera aussi fait figure de client. Auteur d'une remontée spectaculaire sur le dernier niveau, Nicolas a pu faire parler son aggressivité destructrice. S'il continue à monter des pilasses, il saura clairement mettre la pression à ses adversaires, sans être impressionné par les paliers.


D'autres joueurs moins connus des circuits pokeristiques accompagneront ces grinders, avec les mêmes ambitions que ces messieurs. 

 

Aucune ligne Hendon Mob au compteur par exemple pour notre chipleader William Crot mais depuis le début de ce tournoi, cet homme a prouvé qu'il pouvait faire des étincelles avec deux cartes dans les mains. Lui aussi sait abuser de son gros stack et selectionner les spots. Après avoir plongé en milieu de Day 3, William a remporté un flip crucial contre Djokovic avant de parfaitement se relancer pour terminer la journée dans le costume de chipleader... Qu'il avait déjà enfilé avec succès plus tôt dans le tournoi.


William

Lors du jour 2, ce joueur était à la table d'Enselme, Selides, Darcourt et Yannick Cardot. Deux heures plus tard, deux d'entre eux avaient sauté, les autres étaient mal en point et William avait tous les jetons. Deux jours plus tard, il est en table finale. Cet homme, jusque là inconnu au bataillon, pourrait bien se faire un nom demain.


Peu de référence aussi pour Ruben Settbon, mais assez de stack et de compétences pour se frotter aux meilleurs. Eric Sfez pourra en témoigner, lui qui s'est empâlé à deux reprises sur le stack de Ruben. Un peu moins inspiré sur les dernières mains de la journée, Ruben reviendra tout de même avec un stack confortable de 55 blindes.


Longtemps chipleader, Anthony Cohen a lui aussi semblé intouchable pendant de longs niveaux. Sa réussite indécente a fait chavirer de nombreux adversaires, et même mis à distance tout le peloton alors qu'il restait une vingtaine de joueurs. La machine s'est légèrement enrayée sur les deux derniers niveaux mais l'amateur dispose toujours de 40 blindes pour faire parler ses moves imprévisibles.


Enfin, le dernier candidat, répond au nom d'Aurélien Deboille. Là encorer, le palmarès ne croule pas sous les lignes Hendon Mob mais ce joueur semble avoir toute la technique nécessaire pour inquiéter n'importe quel adversaire. Auteur d'un joli bluff face à Estegassy, trouvant souvent les bons calls river, comme lors de la dernière orbite face à Messouat, ce joueur pourrait bien s'offrir sa performance de référence dès demain.


Et en plus d'être technique, redoutable et tout le tralalala, Aurélien Deboille est un joueur sympa.


Voilà donc pour le casting de cette table finale. Un petit rappel du pay-out tout de même, histoire de savoir pourquoi ces joueurs reviendront demain. Et au regard de ce prizepool si juteux, il serait dommage de vous le cacher :


Le Pay-out :

1er : 152 640 €

2e : 104 000 €

3e : 72 000 €

4e : 51 000 €

5e : 38 000 €

6e : 30 000 €

7e : 24 000 €

8e : 19 000 €

 

 

Le chipcount :


William Crot : 4 165 000

Nicolas Noguera : 3 075 000

Anthony Kazgandjian : 2 800 000

Aurélien Deboille : 2 800 000

Ruben Settbon : 2 195 000

Anthony Cohen : 1 765 000

PFT : 1 225 000

Zahir Messouat : 180 000

 


Rendez vous donc à partir de 13H pour le dénouement de ce superbe APO 2500, qui sera diffusé en direct sur le Twitch et la page Facebook de PMU Poker.




APO 2500 BY PMU POKER        26-09-2021 à 00h00  

 

Noguera impose sa loi


Il doit jouer environ 80% des mains depuis qu'ils sont cinq à table. Et il engrange presque tous les pots où il entre. Avec son aggressivité caractéristique, Nicolas Noguera se fait plaisir à une table où seul Ruben Settbon peut contester son stack grossissant. Paul François Tedeschi ne trouve pas de spot, Eric Sfez guette si Zahir Messouat, sur l'autre table, ne bust pas avant lui et Anthony Cohen ne trouve pas les solutions pour contrer Noguera. A force de gratter les petits pots, Nico se ré-invite dans le gang des gros stacks, avec désormais plus de 2 millions de jetons.

 

Nico Noguera aime envoyer des parpaings. Et depuis qu'il a retrouvé un peu de hauteur, le grinder s'en donne à coeur joie. Son stack apprécie également : 2 100 000 pour Noguera.

 

Sur l'autre table, 3 gros tapis cernent Zahir Messouat. Ce-dernier était remonté après une petite livraison de William Crot, mais son stack renaissant a fondu sur deux trois petits coups post-flop. Aurélien Deboille notamment, a trouvé un joli call sur un tableau       avec    pour piocher dans le stack de Zahir. 

 

A part ça, peu de mouvement sur les deux tables qui ne cessent de se scruter, en espérant que le busto vienne de l'autre côté.

 

Chipcount : 

 

William Crot : 3 750 000

Anthony Kazgandjian : 2 600 000

Aurélien Deboille : 2 500 000

Ruben Settbon : 2 400 000

Nicolas Noguera : 2 100 000

Anthony Cohen : 2 000 000

PF Tedeschi : 750 000

Eric Sfez : 710 000

Zahir Messouat : 400 000




APO 2500 BY PMU POKER        25-09-2021 à 23h35  

 

6-4 off ? Mais soit !


Déjà une première balle de table finale. Bon, il est vrai qu'elle était sacrément désespérée mais au moins, les neuf survivants on senti les premières odeurs de TF. Fort de son gros stack, William Crot a voulu mettre pression maximum sur la blinde du short Zahir Messouat. Malheursement pour lui, son adversaire tenait   , une main bien devant... Son   .

 

ok

William Crot a tenté mais son audace s'est crashé contre la belle main de Zahir Messouat, de retour dans la course à la table finale.

 

Le flop     laisse présager le pire, mais deux briques plus tard, Messouat trouve le double up. 900 000 jetons pour combattre à cette table de gros stacks, avec Anthony Kazgandjian, Aurélien Deboille et William Crot. Ils sont toujours neuf pour huit places. Qui craquera le premier ?




APO 2500 BY PMU POKER        25-09-2021 à 23h27  

 

Djorno s'arrête aux portes de la finale


Une mauvaise rencontre et la belle aventure de Dan Djorno s'arrête là. Le runner-up de l'Odyssée 3 000 a envoyé ses dernières blindes au bonton avec   . En grosse blinde, Anthony Kazgandjian trouve   , largement suffisant pour payer le tapis adverse. Le board      apportera quelques sueurs, mais la river brique valide l'élimination. Djorno quitte le tournoi en 10e position, récupère au passage 12 500 €, tandis qu' Anthony continue sa marche vers le chiplead. 




APO 2500 BY PMU POKER        25-09-2021 à 23h11  

 

Palvini, c'est fini


Nouvelle très belle prestation du grinder marseillais. Maintenant son shortstack à flot pendant de longs niveaux, faisant même folder à plusieurs reprises la meilleure main sur ces resteals, Jeremy Palvini a fini par sauter. Un spot assez imparable face à William Crot et Palvini quitte cet APO 2500 en 11e position.

 

Le coup n'a rien d'incroyable. Un open shove au bouton avec    pour 550 000 sur les blindes 15 000 -30 000. En grosse blinde, William Crot découvre   . Le flop dévoilera cinq briques et Jeremy Palvini se lève en souhaitant bonne chance aux dix derniers survivants. Finaliste de l'UDSO Cannes il y a deux semaines, Jeremy quitte cette fois le tounoi aux portes de l'ultime table. 12 500 € tout de même pour récompenser ce nouveau très beau run.

 

Jeremy Palvini guette un 10 qui ne viendra jamais. Fin de parcours pour le Marseillais qui s'arrête donc à la onzième place de cet APO 2500.

 

Ils ne sont donc plus que dix dans ce tournoi. C'est deux de trop pour parvenir au Day 4. Qui donc sera de cette table finale ? Réponse dans un instant alors que les joueurs attaquent les blindes 20 000 - 40 000.




APO 2500 BY PMU POKER        25-09-2021 à 23h05  

 

Cohen se prend le mur Noguera


La machine Cohen est en train de se dérégler. Un petit pot pré-flop perdu contre Eric Sfez et à l'instant, une tentative infructueuse de faire plier Nicolas Noguera. Au contraire, l'ancien chipleader fait doubler son adversaire qui se relance complètement dans ce tournoi.

 

ok

Noguera trouve le bon call et le comeback dans cet APO 2500. 1 350 000 pour lui après ce bras de fer face à Anthony Cohen.

 

Open de Nicolas UTG, Anthony défend en grosse blinde. C-bet de Noguera sur un flop    , Anthony défend. La turn est un   et... Anthony annonce tapis. Un lead, 2 fois le pot, comme ça, sur une turn  . Noguera voilà l'anguille sous la roche, prend quelque secondes pour en être sur et call pour ses 550 000 derniers jetons avec   . En face, il y a une main parfaite pour lui :    chez Anthony qui ne joue plus beaucoup de cartes. La river   ne lui sera d'acun secours. Noguera est de retour aux affaires. Cohen, lui, vient de perdre la moité de son tapis en une heuire. Il lui reste tout de même 1,7 millions, soit légèrement moins que l'avereage.




APO 2500 BY PMU POKER        25-09-2021 à 22h39  

 

Et c'est farci pour Estegassy


Il trônait devant plus de 2 millions de jetons il y a deux niveaux. Et pourtant, une demi heure après le retour de dinner break, Florent Estegassy rend les armes à 11 left de cet APO 2500. Même avec des niveaux d'une heure quinze, ce qu'il peut aller vite ce jeu !

 

Le resteal de Florent Estegassy s'est heurté aux deux dames de Kazgandjian. Fin de parcours pour le premier cité quand le deuxième ressurgit dans le groupe de tête, avec 2 700 000 jetons.

 

Le bluff d'Aurélien Deboille juste avant la pause a du lui faire mal. Enchaînant les petits pots perdus depuis le retour de pause, Florent Estegassy redescendait dans la zone de resteal. Avec 25 blindes, il a cru trouver un spot après l'open de Kazgandjian au bouton. Mais le récent finaliste de l'UDSO Cannes tenait un monstre. Payé avec deux dames, qui dominent les deux sept de Florent. Le board ne sera d'aucune aide à Florent qui est éliminé à la onzeième place de ce Main Event. Certainement quelques regrets mais 11 500 € tout de même pour ce beau deep run.




APO 2500 BY PMU POKER        25-09-2021 à 22h33  

 

... Et recrache tout chez Settbon


A peine le temps de terminer le dernier post que Sfez est reparti à l'abordage. Mais cette fois, il n'a pas eu le même succès.

 

ops

Le nouveau chipleader de cet APO 2500 répond au nom de Ruben Settbon.

 

Open de Sfez en début de position, payé par les deux blindes Cohen et Settbon. Les trois joueurs voient le flop     et Eric C-bet pour 70 000. Cohen se barre et Settbon riposte par un check raise à 230 000. Payé par Sfez. Sur la turn  , l'action ralentit. Check-check pour voir la river  . Settbon check encore et Sfez envoie la sauce : 370 000. Settbon réfléchit un temps puis paye son adversaire, qui montre    pour un tirage flush raté.    chez Settbon qui possédait le tirage, mais aussi la paire d'as. Ruben prend un nouveau gros coup, et le chiplead par la même occasion. 3 250 000 pour lui.




APO 2500 BY PMU POKER        25-09-2021 à 22h23  

 

Sfez pioche chez Cohen...


Cela faisait longtemps qu'on avait pas vu Anthony Cohen bousculé de la sorte. Après avoir tenté de houspiller Eric Sfez, le chipleader s'est pris un retour de bâton de l'ancien qui lui a envoyé un move puissant.

 

Grosse bataille entre Eric Sfez, dont le dernier parpaing a fait plier Anthony Cohen.

 

Open de Sfez au cut-off, payé en grosse blinde par Cohen. Le flop vient     et Eric C-bet pour 70 000 jetons. Sur ce flop dynamique, Cohen riposte par un check-raise à 160 000. Sfez complète pour voir la turn  . Plutôt dans sa range, mais c'est Anthony qui poursuit son attaque. 175 000 envoyé. Sfez ne bronche pas, prend une énorme pilasse de vert et l'avance devant lui. Re-raise à 550 000, soit les 5/6e de son tapis.

 

Anthony jettera une carte "Extra Time" avant de lâcher le coup. Sfez revient au dessus du million de jetons.




Navigation

poker




Coverages Précédents


APO 2500 by PMU Poker

poker

BIG MARVELOUS POKER TOUR DAKAR

poker

BIG MARVELLOUS POKER TOUR

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - Main Event

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - High Roller

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Circus Poker Festival - Main Event

poker

PPT 2020 SuperSat du Lyon Vert

poker

FPO AIX-EN-PROVENCE 2020

poker

PPT 2020 SuperSat d'Aix en Provence

poker

 Ajax Auto Suggest