La folie des grindeurs : Interview de Victor 'Plz shove' Choupeaux


La folie des grindeurs : Interview de Victor 'Plz shove' Choupeaux

Chaque mois, découvrez le portrait d'un nouveau joueur online qui fait l'actualité du poker.


Sur la vague de poker qui a déferlé un peu partout, certains font leur place et franchissent le cap : gagner leur vie grâce à leur passion. C'est le cas de Victor Choupeaux, 22 ans.

Le mois dernier, nous vous racontions le parcours atypique d’un jeune joueur arrivé en finale de l’EPT Deauville, Anthony « nartoof » Hnatow. Pour cette deuxième interview, la rédaction a choisi le portrait d’un joueur passé pro, à 22 ans seulement.

Avec plus de 80.000 € de gains online en 2010, Victor Choupeaux a encore de beaux jours devant lui. Gagnant de plusieurs events en mars dont le Super 9 ou encore le Super lundi, Victor enchaîne les places payées en MTT online. Portrait de ce grinder d’une toute nouvelle génération.

Livepoker : Tout d’abord, peux tu te présenter rapidement, et nous expliquer comment est venue cette passion du poker.

Victor Choupeaux : Je m’appelle Victor Choupeaux, « Choop » pour les intimes. J’ai 22 ans et je viens d’arrêter mon école de commerce pour le poker. Cette passion est née il y a 2 ans lorsque je me suis retrouvé en collocation avec deux joueurs réguliers de cash game online. Après avoir passé beaucoup de temps à les observer, à discuter et bien sûr à jouer entre amis j’ai tout de suite accroché au jeu. J’ai ensuite fait mes débuts laborieux en cash game online puis en tournois avec des résultats bien plus encourageants.

L.P : Tu t’es dirigé dès le début vers les tournois multi-tables, pourquoi ce format est celui qui te convient le mieux ?

V.C : C’est tout d’abord le format qui me plaît le plus, je l’assimile à un sport et certains éléments sont géniaux à mes yeux : l’adrénaline ressentie en « deep run », les sommes en jeu pour les trois premières places ou encore la compétition qui en découle.
C’est aussi le format dans lequel je suis le plus gagnant et je m’attache à me spécialiser dans ce que je fais le mieux.

LP : Comment as-tu recherché à progresser à tes débuts ?

V.C : Par tous les moyens à ma disposition. J’ai tout d’abord eu, très vite, la chance de pouvoir discuter stratégie avec de bons joueurs. Ceci est d’autant plus vrai depuis mon entrée dans la team Lucktards grâce à qui je progresse chaque jour. A un niveau plus personnel, j’ai passé un nombre d’heures incalculable à regarder des vidéos stratégiques ou des grands tournois live, à lire des articles sur les forums et des livres. Après je pense qu’on peut apprendre énormément sur le tas en effectuant un gros volume online.

LP : En quoi le passage du .com au .fr a changé ta façon de jouer ?

V.C : Elle n’a pas tant changé que ça. Je pense que j’avais acquis de très bonnes bases en MTT sur le .com puisque j’étais déjà largement gagnant et cela m’a permis de me retrouver bien au dessus du niveau moyen. Depuis, je fais en sorte de continuer sur cette lancée, en recherchant constamment le progrès et les résultats.

LP : On te sait habile en tournoi MTT, mais joues-tu également en cash game, et si non, pourquoi ?

V.C : Bien que le cash ne soit pas mon format préféré, il m’arrive d’y jouer en live (casino, cercle ou entre amis) mais très peu online. Je pense avoir de bonnes bases mais je préfère me spécialiser dans les tournois et satellites. Je reste cependant persuadé que le cash game permet de mieux appréhender certaines configurations de tournois (très deep notamment avec beaucoup de jeu postflop) et je vais sûrement profiter des connaissances en cash game de mes coéquipiers pour m’améliorer à ce niveau la.

L.P : Tu as récemment gagné le Super 9, le Super Lundi et a effectué plusieurs places payées en mars, totalisant plus de 20.000 € de gains en deux semaines à peine. Est-ce que cet élément a été décisif dans ton choix de passer joueur pro?

V.C : Je ne dirais pas qu’il a été décisif puisque cela faisait plusieurs mois que j’y pensais sérieusement. Plus qu’un déclic, je vois cette décision comme une évolution, rapide certes, mais complètement logique. Après, c’est sûr que ces résultats ont accéléré le processus puisqu’ils ont boosté ma confiance et ma bankroll.

Et le live dans tout ça ?

LP : Quels sont les prochains tournois auxquels tu comptes participer ? Et vas-tu rechercher à jouer moins online au profit du live ?

V.C : Je vais probablement jouer le Supersat PPT à Nice (16 avril), après j’ai la chance de m’être qualifié pour l’EPT San Remo sur Winamax (fin avril). Je jouerai probablement pas mal en cercle à Paris en Mai avant de partir pour 3 semaines à Vegas en Juin.

Même si j’adore jouer online, j’ai toujours vu ça comme un intermédiaire et je vais faire en sorte de jouer un maximum en live afin d’être prêt pour les WSOP cet été. Je prends sûrement plus de plaisir à jouer en live car j’apprécie le contact physique avec les autres joueurs et je trouve que les sensations sont décuplées par rapport au online.

LP : Quels sont tes objectifs poker pour 2011 ?

V.C :  Pas d’objectifs chiffrés, j’espère surtout continuer ma progression en live et m’imposer petit à petit sur le circuit. Mes objectifs sont aussi de prendre du plaisir, de jouer mon meilleur jeu et de faire fructifier ma bankroll.

LP : Quel est ton plus grand rêve ?

V.C : Mon plus grand rêve est de réussir professionnellement dans le domaine qui me plait et me correspond le plus tout en ayant une vie personnelle épanouie.




Chaque mois, découvrez le portrait d'un nouveau joueur online qui fait l'actualité du poker.



Propos recueillis par Elaine Bulteau

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante

 

1Photo du joueur de poker SITBON Julien SITBON Julien2055
2Photo du joueur de poker PASTORE Jonathan PASTORE Jonathan1524
3Photo du joueur de poker ENSELME Arnaud ENSELME Arnaud1459
4Photo du joueur de poker AERTS Pieter AERTS Pieter1381
5Photo du joueur de poker TEDESCHI Paul TEDESCHI Paul1193

Voir classement complet
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

LivePoker n°175 - février 2023

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne