Abonnement Magazine LivePoker


MAGAZINE : LivePoker n°174 - Janvier 2023

Edito

Sport de Mâles

 

Personnellement, je suis choqué par l’affaire Robbi / Garrett. Petit rappel des faits : la main se déroule dans une partie de cash game diffusée en (quasi) live au célèbre Hustler Casino sur des blinds 100$/200$/400$. Elle opposait Garrett Adelstein, pro spécialiste du cash, et Robbi Jade Lew, une jeune femme sexy (cela a son importance) ayant quelques lignes à son actif.


Tout commence à la turn sur le board {10c}{10t}{9t}-{3c}. Addelstein bet 10.000 $ avec son tirage quinte flush {8t}{9t}, avant que Robbi n’envoie un joli raise à 20.000 $ avec {Jt}{4c} visible à l’écran. Et la main devient carrément folle quand Garrett envoie son tapis (120.000 $), snap call de son adversaire sans le moindre tirage. Les deux optent pour deux rivers anodines et Robbi remporte donc ce pot de 269.000 $ avec une simple hauteur Valet ! Immédiatement après le streaming, Adelstein crie à la triche et au scandale et Jade Lew affirme que contrairement à ce que l’on peut penser, elle « le lit » tout le temps et qu’elle savait qu’il n’avait rien.


Alors même si j’ai mon propre avis sur la question (qui n’est pas important ici), je suis choqué que le monde
entier ait accusé Robbi de triche sans preuve. La simple idée qu’elle ait un read incroyable ne viendrait à l’esprit de personne ? Alors qu’en son temps le monde entier applaudissait Jason Mercier sur la TF de l’EPT San Remo qui call avec paire 5 sur un bluff d’Eric Koskas. Qui ne se souvient pas non plus du Hero
call magistral de Kitai avec sa hauteur dame sur les WSOP 2014 ?
On criait au génie ! Mais alors ici, aucune place au doute pour Robbi Jade Lew, qui avec son air de pin-up sexy ne pourrait ici jamais faire un move de l’espace. Pour tous c’est sûr, elle a triché. Trop blonde ou trop pimpée certainement. On ne lui accorde même pas la possibilité de pouvoir s’être trompée sur sa main. Et je me souviens aussi qu’en son temps toute une table de pros avait gentiment souri aux WSOP 2008 devant Monsieur Phil Ivey qui avait poussé son tapis, pensant avoir 2 coeurs en main pour une flush runner runner alors qu’il détenait un coeur ET un carreau. Il aurait mal vu sa main… et toute la table plaignait le King. Mais pour tous, ici, Robbi ne peut non plus s’être trompée !

Les préjugés ont la vie dure.

 

Georges Djen

 

1Photo du joueur de poker SITBON Julien SITBON Julien2055
2Photo du joueur de poker PASTORE Jonathan PASTORE Jonathan1524
3Photo du joueur de poker ENSELME Arnaud ENSELME Arnaud1459
4Photo du joueur de poker AERTS Pieter AERTS Pieter1381
5Photo du joueur de poker TEDESCHI Paul TEDESCHI Paul1193

Voir classement complet
 Ajax Auto Suggest