FPO Paris : Ribouchon emmène le Top 48 au Day 3


FPO Paris : Ribouchon emmène le Top 48 au Day 3

48 survivants sur 936 partants. Florian Ribouchon chipleader, accompagné d'une ribambelle de grinders redoutables rêvant tous des 70 patates promis au vainqueur. Voici le récapitulatif de ce Day 2 du FPO Paris.


Ils ont grindé pendant près de douze heures, passé les premiers rounds de l'après-midi, résisté à l'union sacrée, bravé la bulle, resisté à la tornade de bustos et sous les coups de minuit, les 48 survivants de ce FPO touchent enfin au Day 3. Multimillionaire comme Florian Ribouchon ou un genou à terre comme Dominique Terzian, ils peuvent tous encore rêver du précieux sésame FPO et des 70 briques promises au vainqueur. Retour sur cette longue journée de poker qui vient de rendre son verdict.
 
En mode terminator depuis la bulle, Florian Ribouchon est calirement l'Homme de la journée. Enchaînant les bustos, touchant des carrés, et gagnant la quasit totalité des coups dans lesquels il est rentré, le récent finaliste du High Roller Road to PSPC a encore une fois roulé sur ses adversaires au Club Montmartre. Faisant cavalier seul depuis la descente aux enfers d'Omar Lakhdari, il est l'unique joueur à avoir franchi la barre des 2 millions de jetons et reviendra demain avec plus de 80BB.
 
.
Le chipleader Florian Ribouchon raconte comment il a écrasé la conccurence.
 
En bonne forme ce samedi, Chérif Abassi compose avec quelques autres grinders affutés le groupe de poursuivants confortablement stackés. Ses deux brelans l'ont bien aidé et l'homme adepte des piles de trente jetons s'est gardé deux belles colonnes de vert (25 000) pour reprendre le Day 3. A ses côtés, on retrouve de jeunes grinders de talent. Grinder, commentateur et surtout joueur très symapthique, Tom Jarry a bien déroulé sa panoplie pour terminer la journée à 1,6 millions juste à côté de son pote Gauthier Abribat, auteur d'une grosse fin de journée et qui reviendra avec 50 BB.
 
.
Deux jeunes grinders heureux après une journée réussie. Tom Jarry et Gauthier Abribat reviendront avec leur beaux sourires et un beau paquet de jetons.
 
Mais en termes de fin de journée éclair, personne ne fait mieux qu'Alexandre Dana. Celui qui avait multiplié son stack par 4 sur les trois derniers coups du Day 1 a encore trouvé les spots parfaits dans les ultimes minutes pour passer lui aussi la barre du million. Shortstack depuis la bulle, il a trouvé un double up avec les rois pour respirer au moment du festival de bustos puis encore les rois sur l'avant dernière main pour abattre les dames de Lucien Cohen. 50BB également pour celui qui avait également fait parler de lui lors du Road to PSPC.
 
Sale fin de journée en revanche pour les pros. Paul Guichard a sauté lors de l'avant dernier niveau et Alex Réard, qui culminait à 1,4 millions il y a une petite heure s'est mangé deux flips As-Roi contre les dames et aucun n'est passé. Ne l'enterrons pas pour autant puisqu'il lui une bonne vingtaine de blindes pour relancer la machine. Soit plus que lorsqu'il avait commencé la journée. A l'inverse, Omar Lakhdari n'a pas su stopper la demontada et a rendu les armes à quelques minutes de la fin de journée. Son bourreau, enfin, celui qui lui a pris les 3/4 de son stack, Mimène Saoudi, s'est quant à lui stabilisé autour des 1,6 milions.
 
Mentionnons également la présence du solide russe Dimitri Sukhokukhov, du jeune grinder Nicolas Plantin et de Gary Zeitoun qui continue de percer le field en toute serrenité. Ces trois là ne sont pas les plus connus du field, mais ils reviendront tous avec des stacks plus que décents pour continuer de montrer leur adresse cartes en main.
 
.
Malgré une journée ardue, les comptes finaux sont plutôt bons pour Nicolas Plantin qui a gardé le cap a base de petis coups grapillés. Bonne journée également pour son voisin Gary Cohen qui reviendra avec un peu moins de 40BB.
 
Enfin, mention spéciale à Ali Rachedi. Le boxeur-grinder, habitué à nous gratifier de beaux uppercuts, a passé le plus clair de sa journée dans les cordes, sans jamais tomber KO. Avec 7BB pour le Day 3, il reviendra sans pression pour lâcher les coups et entretenir le rêve.
 
.
Très peu de spots, quelques "salissures" pour réutiliser son jargon, mais Ali Rachedi n'est pas du genre à abandonner. Il reviendra avec ses 7BB pour continuer le combat. Tout comme Alex Réard qui malgré quelques crochets reçus sur des flips ratés, reste debout avec 20BB.
 
.
Dernier survivant non tricolore, le Russe Dimitri Sukhokukhov est dur au mal et a même quitté le gang des shortstacks sur la fin de journée. Son voisn Andrew Ackah-Mazian reviendra également prolonger le kiff avec un demi million de jetons. 
 
Terminons tout de même avec les vétérans du field, Dominique Terzian et Jean Marc Achiary qui ont su résister malgré leur petit stack. Ils ferment la marche du chipcount mais ils en ont vu d'autres et sont loin d'avoir dit leur dernier mot.
 
Chipcount complet : 
 
.
 
 
Voilà, vous savez tout de ce Day 2. 48 joueurs encore en course et qui reviendront en découdre demain à partir de 13 H. Bien évidemment, je serai au rendez vous et je ne doute pas que vous aussi. A dans 13 heures !

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

Livepoker N° 145 - mai 2020

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne