ITW PEOPLE : Rim’K, tonton du poker


ITW PEOPLE : Rim’K, tonton du poker

A l’occasion du WiPT Paris, nous avons interviewer un vrai passionné qui compte bien jouer son premier Main Event WSOP cette année !

Ancien leader du groupe 113, le rappeur Rim’K mène aujourd’hui une carrière solo, entrecoupées d’apparitions épisodiques au cinéma. Mais ses concerts ne l’empêchent pas de s’adonner assidûment à un hobby plutôt prenant, le poker. A l’occasion du WiPT étape Paris, LivePoker a pu s’entretenir avec un vrai passionné qui compte bien jouer son premier Main Event WSOP cette année...

 

Bonjour Rim’K, quand et comment avez-vous découvert le poker ?

 

J’ai découvert le poker arabe il y a très longtemps à Vitry. Puis quand le Texas Hold’em a débarqué, j’ai été contaminé comme tout le monde, il y a six ou sept ans.

 

Qu’est-ce qui vous attire dans ce jeu ?

 

Le fait qu’il comporte une part de hasard mais aussi une part de maitrise, c’est cela qui est intéressant. Si tu possèdes un niveau assez correct, tu peux gagner des coups même en ayant rien dans les mains, c’est ça qui est beau ! Ce que j’aime aussi, c’est qu’il n’y pas d’âge, pas de couleurs, pas de statut dans le poker.

 

Quel lien est-il possible de faire avec votre activité professionnelle ? 

 

Je pense qu’il y a un lien à faire au niveau de la prise de risque. Ce sont les mêmes enjeux, tu peux tout perdre d’un coup ! Le domaine artistique est très fragile, un artiste peut être tout en haut et cinq ans après personne ne se rappellera de lui. C’est là que se rejoignent le poker et la musique.

 

Quelles sont vos habitudes et vos préférences de jeu ?

 

J’aime bien le Hold’em, même si je joue parfois à l’Omaha dans des parties privées entre amis. Je joue avec quelques stars, dont certaines ne vous viendraient même pas à l’esprit. Sinon je joue beaucoup en live mais aussi beaucoup en ligne. Je suis plutôt tournois, je joue les Main Events FPS, les Sides EPT. J’ai déjà gagné un Side Event à l’EPT Deauville en 2013 (vainqueur d’un Mens Event à 330 € pour un gain de 13.420 €, ndlr). Je n’ai jamais joué de Main Event EPT ou WPT, mais c’est prévu pour 2018…

 

Quel est votre style de jeu ?

 

Je ne suis pas un gambleur, je joue un peu serré, mais moins que Kool Shen (rires). La force principale de mon jeu est de rentabiliser au maximum les coups où je suis quasiment sûr de gagner, faire croire que j’ai rien alors que je suis max ! (rires). C’est là-dessus que j’essaie de me perfectionner.


Justement, comment essayez-vous de vous améliorer ?

 

Je suis dans une logique de progression. Dans les gros tournois, il y a souvent les mêmes têtes dans les 50 premiers et ce n’est pas un hasard, cela veut dire que les mecs bossent. C’est pour cela que je joue beaucoup en ligne, car c’est un autre style de poker et cela m’apprend à varier mon jeu.

 

Avez-vous des ambitions et/ou des rêves particuliers dans le poker ?

 

J’aimerai aller à Vegas pour les WSOP. Je te parlais des gros tournois que je veux jouer cette année, et le Main Event en fait partie. Je me sens prêt. Je voulais y aller avec un bagage assez solide, car il y a plus de 6000 joueurs, et si c’est pour finir 5500e ça ne m’intéresse pas. Je vais me faire un kiff !

 

Comment se vit le statut de célébrité sur le circuit ?

 

C’est horrible ! (rires) L’accueil est super, les gens sont adorables avec moi, mais tout se monde veut se faire Rim’K. Je vois tout et n’importe quoi à table, c’est d’ailleurs cela qui m’a obligé à jouer serré, quand j’ai réalisé qu’on m’attendait beaucoup.

 

Quelle est votre attitude à table ?

 

Au début je les enrhume, donc pendant la première demi-heure je parle beaucoup, et après je suis muet comme une tombe (rires).

 

Suivez-vous de près l’actualité du poker ? Y a-t-il des joueurs professionnels dont vous suivez les résultats, qui vous inspirent ?

 

Je suis un petit peu l’actu internationale, les gros tournois, mais je ne suis pas vraiment les joueurs français, même si j’en connais plein. Un joueur que j’apprécie particulièrement ? ElkY. Je le connais, j’ai eu la chance de faire un tournoi avec lui. J’ai joué deux coups contre lui, j’en ai gagné un, il en a gagné un, donc ça va…

 

Propos recueillis par Maxime Arnou - Extrait du LivePoker n°118

 

Pas encore abonné ? Recevez pour seulement 3€ par mois à votre domicile notre magazine !

 

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

LivePoker n°161 - novembre 2021

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne