JUSTICE : Rick Salomon poursuit un Cheick pour une dette de poker de 2,8M euros devant un tribunal français


JUSTICE : Rick Salomon poursuit un Cheick pour une dette de poker de 2,8M euros devant un tribunal français

C'est une affaire presque inédite pour un tribunal français. Rick Salomon va intenter des actions en justice contre Raad Al-Khereiji, après une partie de poker privée. Salomon réclame près de 3 millions d'euros.

L’audience s’est tenue le 14 octobre dernier au TGI de Grasse, avec d’un côté le joueur pro aux 10 millions de dollars de gains en tournois et de l’autre un Cheikh saoudien résidant dans un cinq étoiles de Théoule-sur-Mer, Raad Al-Khereiji. Lors d’une partie à six joueurs, disputée dans la suite du cheikh, celui-ci a perdu 2,8 millions de dollars au profit de l’ex. de Pamela Anderson (Salomon, pas Adil Rami, NDLR). Une somme que cet habitué du Bellagio n’a jamais honorée, prétextant devant le tribunal qu’il ne s’agissait que d’une partie amicale sans enjeu financier.

 

 

Le problème pour la justice française, est qu’aucun cas n’a existé avant celui-ci, il est donc compliqué de trouver une jurisprudence. Pour le cabinet français Lexhelp, cette affaire pourrait bien être une première et une jurisprudensce en ce sens admetterait que le recouvrement d'une dette de jeu serait légal en France !!! CarbBien que Rick Salomon réside à Los Angeles, la partie ayant été jouée en France, il a décidé de saisir les instances françaises pour lui venir en aide.

 

cela soulève un point juridique très important

 

De son côté, Raad Al-Khereiji continue d’estimer qu’il s’agissait d’une partie amicale, sans dette réelle. En fait, la loi française est claire : rien n’oblige légalement un membre d’une partie entre amis, ou de paris entre amis, de rembourser ses dettes. De plus, les avocats de Rick Solomon ont stipulé que le Cheikh avait de son plein gré invité des professionnels du poker, pour une partie qui a duré plusieurs jours et où ont été jouées des sommes colossales.

Les avocats ont découvert que Raad Al-Khereiji avait fait des virements au bénéfice de casinos à hauteur de 34 millions d’euros, preuve qu’il a les moyens de rembourser ses dettes. Il faudra également prouver à la justice que le poker est un jeu d’adresse qui engage le corps et l’esprit, pour espérer une action des instances françaises. 
 

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante

 

1Photo du joueur de poker MARTINI Julien MARTINI Julien1921
2Photo du joueur de poker LYBAERT Bart LYBAERT Bart1591
3Photo du joueur de poker LEWIS Romain LEWIS Romain1365
4Photo du joueur de poker CHAUVE Vincent CHAUVE Vincent1113
5Photo du joueur de poker DEYRA Ivan DEYRA Ivan1091

Voir classement complet
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

Livepoker N° 139 - Novembre 2019 01/11/2019

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne