Le casino de Middelkerke victime d'une arnaque à  3 millions d'euros


Le casino de Middelkerke victime d'une arnaque à  3 millions d'euros

Quatre croupiers des tables de roulette et dix joueurs ont escroqué plus de 2,8 millions d'euros au Casino de Middelkerke, en Belgique.

L'escroquerie durait depuis plusieurs mois lorsque la gérante du casino, alertée par les gains anormalement élevés et réguliers de plusieurs joueurs, a décelé des comportements étranges en visionnant les vidéos des tables de roulette. Elle s'est aperçue qu'avec la complice indifférence de plusieurs croupiers, quelques joueurs plaçaient leurs mises après que le numéro était sorti, s'assurant de la sorte un gain certain et conséquent ! Prévenus, les services de police vont visionner l'intégralité des bandes vidéos disponibles et retracer le déroulement des faits tout en identifiant les joueurs et croupiers impliqués dans ce qui s'est révélé une escroquerie à grande échelle. 

 

Quatre croupiers s'étaient entendus pour mettre en place l'arnaque. Ils faisaient en sorte de dissimuler les pratiques aux tables concernées en se plaçant de telle façon que leurs collègues ne puissent rien voir, leurs complices joueurs attendaient le dernier moment pour jeter un jeton de cent euros sur la table assorti d'instructions aussi vagues que floues, une fois la bille tombée sur un numéro, le croupier indélicat plaçait une mise sur le bon numéro est le tour était joué ! Une martingale fort rentable qui a poussé les croupiers à recruter plusieurs joueurs, une dizaine en tout, pour multiplier les gains. 

 

Il semblerait que le Black Jack ait aussi prêté à diverses malversions, avec les croupiers - toujours les mêmes - regardant les cartes avant de les distribuer aux joueurs (après leur avoir indiqué de manière discrète s'il convenait de miser ou non). L'enquête de police a estimé que la fraude portait sur 2.841.737,77 euros, alors que le casino a chiffré le préjudice réel à plus de 3,2 millions d'euros. Pour leur défense, les croupiers ont expliqué "avoir eu pitié de ces joueurs qui perdaient tant d'argent". Leurs complices ont déclaré pour leur part qu'ils n"y pouvaient rien si les croupiers les favorisaient...".

 

Lors de l'audience, le ministère public belge a requis deux ans de prison avec sursis pour les croupiers et dix mois (avec sursis) pour les joueurs, assortis d'obligations de remboursement et de copieuses amendes. Le délibéré a été mis en attente. Rien ne va plus pour les complices... 

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

Livepoker n°165 - Mars 2022

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne