REGLEMENTATION : Au Royaume-Uni les cartes de crédit ne financeront plus les jeux en ligne


REGLEMENTATION : Au Royaume-Uni les cartes de crédit ne financeront plus les jeux en ligne

Utiliser une carte de crédit pour financer un dépot dans le but de jouer de l’argent en ligne ne sera plus possible au Royaume-Uni dès le 14 avril prochain, date à  laquelle une nouvelle réglementation concernant les jeux de hasard entrera en vigueur.


 
La Commission britannique a adopté le projet ce mardi 14 janvier.
 
Selon la BBC, le financement de jeux d’argent en ligne via une carte de crédit est problématique en ce que, sur les 10,5 millions de Britanniques qui jouent en ligne, 22% utilisant ce moyen de paiement pour assouvir leur passion sont classés comme joueurs à problèmes.
 
Neil McArthur, directeur général de la Gambling Commission assure viser, par cette nouvelle restriction, la protection des joueurs à problèmes mais aussi freiner toutes formes de jeux en ligne, à l'exception des loteries de bienfaisance.  
 
La préoccupation majeure est de lutter contre la facilité à jouer en ligne grâce à de l’argent que l’on ne détient pas, source de dommages financiers importants.
 
En parallèle, un programme d'auto-exclusion nommé Gamstop destiné à réduire davantage les problèmes liés au jeu devra être proposé par toutes les entreprises concernées dans le cadre d’un service clients d'ici fin mars 2020.
 
Brigid Simmonds, présidente du Betting and Gaming Council, a déclaré à la BBC rendre effective l’interdiction des cartes de crédit dans le but de renforcer les mesures déjà existantes telles que la vérification de l'âge, la veille relative aux dommages induits par les jeux en ligne ou la recherche et l'éducation quant à de nouveaux codes de conduite à tenir pour protéger le consommateur.
 
Consécutivement à l’annonce de cette réglementation, les cours des actions de toutes les sociétés de jeux britanniques ont fortement chuté pour finalement retrouver un rapide équilibre, témoin d’une préoccupation mineure face à la réglementation à venir, alors que, dans le même temps, un joueur dit « problématique » a révélé dans une interview avoir perdu plus de 100 000 $ pour avoir utilisé sa carte de crédit dans le but de jouer en ligne et a estimé qu'il lui faudrait 8 à 10 ans pour rembourser sa dette.
 

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

Livepoker N° 142 - Février 2020 01/02/2020

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne