Romain Lewis : j'avais le coeur qui battait très fort !


Romain Lewis : j'avais le coeur qui battait très fort !

Vainqueur de son premier bracelet WSOP, le Team Pro Winamax s'est livré en exclu pour LivePoker

Quelques jours après sa victoire dans le 10.000 $ Super Turbo Bounty, Romain Lewis est revenu pour LivePoker sur sa victoire, ses WSOP exceptionnels et la suite du programme...
 
Comment te sens-tu quatre jours après cette magnifique victoire ?

Je me sens très bien comme si j'étais sur un petit nuage et même mieux que tout de suite après la victoire. Il faut dire que sur le coup j'étais assez épuisé avec la tension, la concentration et avec toutes ces émotions qui s'enchainent. Ca ne s'arrête pas, les appels, les félicitations et aussi les sollicitations. J'avoue que je profite presque plus maintenant. 

 
Comment ça se passe les derniers instants d'une telle épreuve quand on sent que la victoire se profile ? 

Quand ils apportent le bracelet sur le table pour le HU, lors de mes finales précèdentes je n'arrêtais pas de le regarder. Cette fois je m'interdisais de le faire, je voulais rester totalement focus sur l'objectif. Une fois que j'ai gagné cet énorme coup qui laisse mon adversaire avec 7 ou 8 blinds et donc me donne un énorme avantage j'avoue que j'avais le coeur qui battait très fort. J'espérais vraiment avoir des décisions faciles ! Ce qui a été le cas, heureusement...  

 

Tu courrais après depuis quelques années, quel va être ton objectif désormais ?

J'ai toujours été attaché aux WSOP. Quand je regarde les résultats et je vois que pour nous Français, le maximum reste bloqué à deux bracelets avec ElkY (et Roger Hairabédian), je me dis que l'objectif est tout tracé ! J'ai décidé de me pencher sérieusement sur les variantes pour les prochaines éditions, c'est évidemment un moyen de multiplier les chances mais aussi des disciplines dans lesquelles je vois les joueurs beaucoup s'amuser. 

 

Vous êtes tombés dans la potion magique étant petits chez Winamax ?

Oui c'est vrai. Et c'est d'autant plus sympa que nous ne nous étions pas retrouvés depuis plus d'un année, alors quand on a commencé à gagner ça a été très excitant. Le fait de se soutenir, de s'encourager, de pouvoir discuter avec des joueurs qui sont parmi les meilleurs au monde constitue un atout très important. En plus, nous bénéficions d'une structure tellement efficace avec Stéphane (Matheu), avec lui nous sommes en permanence dans des conditions idéales pour jouer au mieux. 

 

Quel est ton programme pour cette fin d'année ? 

La seule chose qui est certaine c'est que je serai à Prague pour jouer l'EPT. Pour le reste j'hésite entre rentrer à Paris ou aller jouer le Seminole en Floride. Il y a aussi la possibilité que j'aille disputer le Main Event des WSOP-Europe à Rozvadov. Mais bon, Rozvadov ça me fait moins rêver que Miami... 

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

LivePoker n°161 - novembre 2021

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne