Technique : Jouer tricky pour gagner plus au PLO


Technique : Jouer tricky pour gagner plus au PLO

Découvrez la première partie de l'article technique de notre expert es PLO : Vuong Than Trong !


Retrouvez l'article technique de notre coach et grand spécialiste du Pot Limit Omaha : Vuong Than Trong.
 
 

Jouer tricky pour gagner plus

 

Nouvelle session Pot Limit Omaha pour notre vengeur masqué, qui nous détaille comment et pourquoi choisir dans certains spots des lignes bien tricky pour pousser son adversaire à la faute. Car au PLO, ce type d’erreurs se termine bien souvent par un tapis perdu…

 

Ces derniers temps, je joue régulièrement en Pot Limit Omaha, une variante avec 4 cartes en main. Qui dit 4 cartes, dit multitude de combinaisons possibles comme nous avons pu l’évoquer dans les numéros précédents. L’action est omniprésente et les pots disputés en général plus importants qu’en No-Limit Hold’em. Dans les deux coups décrits ci-dessous, je vais utiliser des lignes de jeu qui divergent du jeu standard, générant des situations étonnantes et/ou inattendues. Bien sûr, la chance a été au rendez-vous - comme vous allez pouvoir le constater - et j’en ai tiré profit, mais ces stratégies originales m’ont permis d’optimiser mes gains de manière substantielle !
 
 

 

La Main en détail

Ligne tricky avec brelan max.

Variante : Pot Limit Omaha

Nombre de joueurs à table : 5

Blindes : 1 €/2 €

Mon tapis : 310 €

Ma position : SB

Ma main : KkKp4k4t

Vilain1 : UTG

Stack Vilain1 : 142 €

Vilain2 : Bouton

Stack Vilain2 : 431 €

 

 

Blindes : 1 €/2 €

 

Vilain2 (Bouton) 431 €

    

 

Vilain1(UTG) 142 €

    

 

Vuong (Small Blind) 310 €

   {4t}

 

Pré-flop : Vilain1 call 2 €, Vilain2 raise 9 €, Vuong call, Vilain1 call (pot = 29 €)

 

Flop : Vuong bet 21 €, Vilain1 call, Vilain2 call (pot = 92 €)

 

Turn : Vuong check, Vilain shove 92 €, Vilain2 raise all-in, Vuong call all-in (pot = 764 €)

 

Board :         

 

 

Petite partie de Pot-Limit Omaha en ligne. Vilain n°1 limp en premier de parole, il a tout du profil de joueur récréatif, donc de joueur plus faible que les réguliers qui composent la table. Un joueur au bouton tente d’isoler sa cible en plaçant une relance à hauteur du pot. Possédant une main plutôt bonne, composée d’une paire haute et d’une paire basse ainsi qu’un suité, je décide de simplement payer, sachant que le limpeur UTG en fera de même 99% du temps. Relancer avec notre profondeur de tapis ne me paraît pas avantageux, car même si je possède une bonne main pré-flop, elle ne sera pas souvent facile à jouer post-flop. Dans un second temps, nos tapis sont assez profonds, ce qui laisserait à mon adversaire la possibilité de manœuvrer, le tout en position. Et pour terminer, exclure du coup le joueur le plus faible de la table ne me semble pas un plan judicieux. Le joueur récréatif complète.

 

« Il serait bien entendu complètement standard de continuer à miser, mais je décide de la jouer de manière plus tricky, en checkant (…). J’imagine qu’au moins un de mes adversaires a choisi de float au flop, et cherche l’opportunité de me bluffer par la suite. »

 

Flop      

 

Nous jouons un flop, qui m’est plutôt favorable puisque je touche mon brelan max. Ici, je décide de lead, je pense que le joueur récréatif ne poussera pas assez souvent l’agression pour envisager un check/raise, et va au contraire, payer avec des mains dominées/faibles bien plus souvent. En plus de sa présence, il reste un joueur régulier, et je tiens à jouer un jeu propre face à lui. Dans cette situation, je vais également lead des mains comme QJT pour le wrap ou autres tirages quintes, je n’ai donc pas peur d’être déséquilibré. Les deux joueurs paient ma mise et nous découvrons la turn.

 

Turn       


Celle-ci ne complète aucune des quintes à tirer au flop, et apporte pour seul changement un tirage couleur. Il serait bien entendu complètement standard de continuer à miser, mais je décide de la jouer de manière plus tricky, en checkant. Je ne bloque aucun des tirages, qu’ils s’agissent de blockers sur les tirages quintes ou sur le tirage couleur, aucune de ces cartes ne sont dans ma main. J’imagine qu’au moins un de mes adversaires a choisi de float au flop, et cherche l’opportunité de me bluffer par la suite. Le plan se déroule comme prévu, le joueur que j’imagine faible décide de prendre l’initiative en misant le pot. Le joueur régulier prend quant à lui quelques secondes de réflexion, et quelques instants avant le temps additionnel, pousse son tapis, me demandant approximativement mes 150 blindes restantes. Je m’empresse de payer et découvre les mains de mes adversaires : un tirage quinte par le bas et couleur pour le récréatif un peu léger en stack, et deux paires avec un pauvre tirage quinte ventrale pour le régulier.

 

River         


La river est une brique et je remporte un joli pot de plus de 350 blindes. Bien que le régulier ait deux paires dans ce spot que l’on pourrait qualifier de setup/rencontre, il me semble avoir choisi la ligne adéquate pour le pousser à la faute.  Avec une action différente, par exemple le scénario classique où je mise à la turn incitant le récréatif  à payer ou relancer avec son petit tapis, je ne pense pas que celui-ci aurait mis le reste de ses jetons avec une main si dominée par des mains faites. Cette ligne tricky opportunément empruntée m’a permis de rentabiliser au maximum mon brelan !

 

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante

 

1Photo du joueur de poker LYBAERT Bart LYBAERT Bart1591
2Photo du joueur de poker MARTINI Julien MARTINI Julien1483
3Photo du joueur de poker LEWIS Romain LEWIS Romain1365
4Photo du joueur de poker CHAUVE Vincent CHAUVE Vincent1113
5Photo du joueur de poker DEYRA Ivan DEYRA Ivan1091

Voir classement complet
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

Livepoker N° 138 - Octobre 2019

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne