TECHNIQUE : Le coach rase gratis online by YoH ViraL


TECHNIQUE : Le coach rase gratis online by YoH ViraL

Toucher une main énorme ou affronter un adversaire ayant envie de s’envoyer en l’air sont deux choses réjouissantes au poker, mais encore faut-il parvenir à  rentabiliser ces opportunités… Le coach nous explique comment y parvenir.


On dit que l’argent gagné au jeu est deux fois plus agréable que l’argent gagné au travail.
 
C’est vrai ! L’argent n’achète pas l’amour, l’argent n’achète aucune vraie amitié, l’argent ne soigne pas les maladies incurables, l’argent ne rend pas directement heureux mais si il y a bien une chose que l’argent achète littéralement c’est le temps et la liberté. Le temps et la liberté sont les deux choses au monde que je préfère. Se réveiller quand on le souhaite, rester dans le lit des heures supplémentaires (et non des minutes) quand j’en ai envie, décider chaque jour si je souhaite travailler ou non, si j’ai envie de rester à Malte demain ou prendre un avion pour aller où je veux, passer du temps avec des gens que j’apprécie...
 
Tout ça c’est le résultat de quelques années de travail intelligent, trois ans un peu n’importe comment dont je me serais bien passé si j’avais eu la méthode directement (2011-2014), puis trois années précises, utilisées intelligemment, qui ont totalement changé ma vie (2014-2017). Je compte encore longtemps aider ceux qui le souhaitent à obtenir leur indépendance financière totale, à jouir d’une liberté sans limites et à se créer une vie sur-mesure. Je crois avoir réellement trouvé ma voie dans ce mix entre le poker professionnel et le coaching, et on va continuer à analyser des mains ensemble cette année !
 
Cette semaine deux mains de cash game online que j’ai jouées en heads-up contre des joueurs récréatifs aux profils opposés : le premier est un récréatif passif, le profil le plus standard. Le second est un récréatif agressif, un style d’adversaire plus difficile à jouer. La première analyse de main est dédiée aux joueurs débutants et la seconde aux joueurs de niveau intermédiaire/supérieur.
 
 
Yo la famille Livepoker !
 
 

 
Première main
Comment maximiser un full house ?
 
Contexte ; cash game online en heads-up 
Variante : No Limit Hold’em
Blindes : 5 €/10 € heads-up
Mon tapis :  2000 €
Ma position : Big Blind
Ma Main : Jp10c
Vilain :  Bouton
Stack de Vilain : 1250 €
 
Vilain 
(Bouton) 1250 €
10k 10t
YoH ViraL
(Big Blind) 2000 €
Jp 10c
 
Blinds 5 €/10 €
 
Pré-flop : Vilain raise 20 € / YoH ViraL call 
 
Flop : YoH ViraL check / Vilain bet 10 € / YoH ViraL call 
 
Turn : YoH ViraL check / Vilain bet 30 € / YoH ViraL raise 150 € / Vilain reraise 270 € / YoH ViraL shove 1200 € effectif / Vilain call
 
Board : Jk10pJc Kc 
 
 
L’une des erreurs les plus classiques que j’ai notée sur mes élèves en formation en ligne c’est celle de ne pas savoir rentabiliser leur main. Le défaut principal des joueurs débutants est de vouloir « slowplay » lorsqu’ils ont touché un très gros jeu comme un full house. C’est un réflexe humain : on ne veut pas se faire repérer dans un premier temps donc on check, le problème c’est qu’on arrive souvent à la river avec un pot bien trop petit car on n’a pas pris le temps de le construire et il est difficile de miser plus de deux fois le pot et d’être souvent payé par notre adversaire. Lorsque vous touchez un très gros jeu il faut au contraire commencer, lorsque c’est possible, à miser dès le flop. En ce qui concerne le sizing cela va dépendre de la texture du flop (le type de flop) et de l’action de votre adversaire si celui-ci parle avant vous. Mon adversaire raise à 20 € et je me contente de compléter avec JpTc. 
 
Flop : Jk10pJc
 
Le flop est magnifique : j’ai full et max en plus ! Le problème de ce genre de texture lorsqu’on a fait full c’est que notre adversaire a difficilement touché quelque chose vu que l’on a touché nous-même ! De plus il n’y a pour l’instant aucun tirage couleur. Néanmoins il y a quelques tirages quintes possibles bien que, si mon adversaire possède l’un de ces derniers, il ne va pas les juger comme étant de grande valeur car le board est pairé. Je check pour lui laisser effectuer son continuation-bet et il mise 10 €, soit un quart du pot. Une mise faible qui signifie chez un joueur récréatif souvent une main faible. Quelque fois une main très forte mais rarement entre les deux. Lorsque j’ai fait full et qu’il fait ce sizing il n’a principalement pas touché du tout et il faut simplement qu’on paye pour le laisser attraper quelque chose par la suite ou éventuellement essayer de nous bluffer.
 
« Notre objectif ? Prendre le maximum de valeur de notre full, et avec ce Roi turn on sait qu’il y a matière à ce qu’il ait maintenant touché une main forte (au moins à ses yeux). Je relance cinq fois sa mise »
 
Turn : Kc
 
La turn est un Kc qui ouvre un tirage couleur à cœur. C’est une très bonne carte pour moi ! Pourquoi me direz-vous ? Il ne change rien pour toi ce roi, tu as toujours full, au contraire il pourrait maintenant avoir KK en main et te battre avec full supérieur ! Stop aux paranoïas du bad beat ultime, ça arrive full contre full mais c’est très rare. Et si ça arrive ici « bon appétit » comme on dit parfois en live ! Le roi est une bonne carte car il augmente la probabilité que mon adversaire ait fait maintenant une main très forte comme une quinte. Il y a AQ ou Q9 qui sont possibles (retenez qu’il s’agit de 32 combinaisons de quinte possible chez mon adversaire dans cette situation contre seulement six combinaisons de fulls supérieurs possibles chez lui). Il pourrait avoir touché un K tout simplement avec KQ, ou AK et se sentir plutôt bien. Et s’il n’a rien touché, il pourrait être maintenant tenté de bluffer cette carte haute.
 
Autant de raisons qui me poussent à checker pour le laisser faire un second barell. Il mise 30 € et ici il faut impérativement relancer à ma place. Notre objectif ? Prendre le maximum de valeur de notre full, et avec ce Roi turn on sait qu’il y a matière à ce qu’il ait maintenant touché une main forte (au moins à ses yeux). Je relance cinq fois sa mise, 150 €, et il reraise directement à 270 €. Que cela signifie-t-il ? Il aura tout le temps au moins quinte. En effet s’il a AK ou KQ il va simplement payer mon check/raise, fort de sa top paire et de son tirage quinte. Je pense qu’il fait grossir le pot avec cette sur-relance tout en essayant de ne pas me perdre (typique du joueur récréatif passif).
J’ai deux choix ici : le plus intuitif est de call pour le garder dans le coup - le pot sera déjà gros - en espérant qu’il mettra tout à la river. Le deuxième c’est de faire all in maintenant. La plupart des joueurs font l’erreur de simplement payer ici. Je conseille de faire all in car on est quasiment sûr de tout lui prendre maintenant vu ce qu’il annonce sur cette texture. Oui mais YoH s’il bluffait on le perd en faisant all in ? C’est vrai. Mais il bluff jamais dans cette situation, particulièrement en ayant reraise un raise à la turn. C’est une main très forte chez lui qui le dispose à tout envoyer. Il faut donc lui en donner la possibilité maintenant pour deux raisons :
 
1) Si on just call, on sera hors de position river et à moins de donk bet, on n’est pas certain qu’il n’aille pas check/back sa quinte par peur qu’on ait full. Si on choisit le donk bet river (déjà mieux que le check contre ce profil de joueur) on n’est pas certain qu’il nous suive 100% du temps pouvant reconsidérer la valeur de sa main de par la force que l’on représente.
2) Si on just call il peut y avoir une carte qui tue l’action river : Exemple un K qui rend beaucoup plus facile la possibilité d’avoir un full. Un A, une Q, ou encore un 9 qui complète des quintes à une carte manquante très facile à avoir et qui « abaisse » la valeur d’une quinte adverse déjà constituée de deux cartes à la turn.
 
Un adage dit : avec les femmes il faut battre le fer tant qu’il est chaud ! Eh bien avec un récréatif dans ce coup à la turn c’est pareil ! All in ! Il est disposé à payer maintenant, il va le faire. J’ai fait all in et il a call avec 10k 10t pour un full inférieur. Je suis quasiment certain qu’il aurait call aussi avec ses quintes et qu’il détient au minimum une quinte lorsqu’il reraise mon raise turn !
 
 

 
 
Deuxième main
Comment jouer contre un joueur agressif ?
 
Contexte : cash game online heads-up
Variante : No Limit Hold’em
Blindes : 5 €/10 € 
Mon tapis :  1370 €
Ma position :  Bouton
Ma Main : 7k8k
Vilain :  BB
Stack de Vilain : 1600 €
 
 
YoH ViraL
(Bouton) 1370 €
7k 8k
Vilain 
(Big Blind) 1600 €
2p 2t
 
Blinds 5 €/10 €
 
 
Pré-flop : YoH ViraL raise 20 € / Vilain 3bet 70 € / YoH ViraL call 
 
Flop : Vilain cbet 90 € / YoH ViraL call 
 
Turn : Vilain bet 320 € / YoH ViraL call
 
River : Vilain bet all-in 900 € effectif / YoH ViraL call
 
Board : Tk7pTp Kt 6t
 
 
Jouer contre un joueur agressif pose problème à beaucoup de joueurs, pourtant il existe deux clés pour le contrer : 
 
1) Le call down
2) Le rebluff
 
On l’oublie mais en ayant deux cartes nous-même on a la possibilité de faire une paire et de décider que cette dernière est suffisante contre un joueur aux fréquences de barell démesurées comme on en croise souvent online. Il faut noter que c’est d’ailleurs un peu moins le cas en live car les joueurs subissent une forme de pression sociale à la table générant une gêne les empêchant de bluffer à outrance. Payer jusqu’au bout à la Davidi fonctionne globalement assez bien quand on comprend les fréquences, les textures de board et les betting patterns. Je raise 8k7k, il me 3-bet comme souvent et je call. 
 
 
Flop 10k7p10p 
 
Un flop avec un flush draw. Mon adversaire c-bet 90 € dans 140 € et je just call, en ayant touché mon sept, une configuration classique pour l’heure. 
 
 
« C’est une grosse mise qui a le mérite de le polariser. Du fait de mon expérience, ces joueurs récréatifs agressifs ont paradoxalement tendance à ne pas savoir miser aussi cher un Roi pour value ici. »
 
 
 
Turn : 10k7p10p Kt  
 
Sur ce roi mon adversaire mise POT. C’est une grosse mise qui a le mérite de le polariser. Du fait de mon expérience, ces joueurs récréatifs agressifs ont paradoxalement tendance à ne pas savoir miser aussi cher un K pour value ici. Ils ont tendance à miser ce sizing uniquement avec un Dix ou un bluff. En effet s’il a un K il va plutôt miser moitié pot, deux tiers pot ou même checker pour « calmer le jeu » (et par peur de se faire raise dans un gros pot). Ces joueurs checkent souvent un Roi ici. Du coup, je suis plus rassuré quand il mise pot que quand il check. S’il check en plus d’un potentiel roi qu’il viendrait de toucher il aura aussi 88, 99, JJ, QQ, donc vraiment souvent mieux que moi.
 
Il y a plein de tirages, quinte ou couleur, et autres As high qu’il pourrait barell-bluff maintenant. Je just call mais en réalité en suivant mes reads qui m’amènent à penser qu’il est polarisé entre un Dix et un bluff on pourrait presque shove pour value/protection de manière totalement exploitante.
 
River : 10k7p10p Kt 6t
 
Un 6t qui complète une quinte mais la moins fréquente chez mon adversaire qui a 3-bet pré-flop. Il shove 1 PSB (pot size bet) ce qui représente maintenant de manière certaine uniquement le Dix, un draw raté ou un random bluff. Le call est encore plus évident du coup ici car le nombre de combinaisons de bluff sur cette texture dépasse largement les combinaisons de value. Ceci, c’est sans compter qu’on a déjà l’info que notre adversaire est un aggro-fish, susceptible de bluffer de la sorte très souvent, un élément essentiel ici puisque je sais que mon adversaire est capable de ce move audacieux ; il est évidemment hors de question de faire la même chose contre un vilain qui n’enverra jamais la couscoussière en pur bluff... Je call rapidement et il montre 22 pour un random bluff. 
 
Pour ceux qui souhaitent aller plus loin je donne une conférence en ligne prochainement de trois heures où j’aborde toute ma méthode et mes stratégies ainsi qu’un plan d’action pour passer joueur pro (le plan de route que j’aurais voulu avoir entre les mains quand j’ai commencé à prendre le poker vraiment au sérieux il y a neuf ans). La conférence est offerte, mais il faut réserver 3 heures de votre temps car nous allons aller en profondeur dans les concepts liés au poker professionnel. Pour y assister ça se passe sur www.yohviral.fr/devenirpro
 
Bonne conférence et rendez-vous le mois prochain pour deux autres mains analysées dans Livepoker !

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

LIVEPOKER N° 156 - MAI 2021

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne