BREAKING NEWS POKER


Le 01-03-2013 à 10:20

Un an après son exploit à l’EPT Deauville, la nouvelle vie de Paul Guichard

poker
poker
Un an après son exploit à l’EPT Deauville, la nouvelle vie de Paul Guichard

 

Alors que l’édition 2013 de l’EPT Deauville s’est achevée il y a trois semaines, tout le poker français se souvient du runner-up du Main Event 2012 : Paul Guichard, alias « Poloker06 ». A 19 ans, le Niçois avait vécu un rêve en remportant l’incroyable somme de 557.000 € pour l’un de ses premiers gros event live. Un pécule qui lui a permis d’écumer les plus beaux tournois live et de mener la vie d’un pro pendant un an. De retour sur la terre de ses exploits en janvier 2013, Paul Guichard est parvenu à terminer 106ème de son tournoi fétiche. Plus d’un an s’est écoulé entre les deux festivals normands, et Poloker nous raconte comment il a vécu cette première année complète sur le circuit. Comme dans un rêve…

« Je sors beaucoup plus qu’avant ! »

Bonjour Paul, peux-tu nous rappeler comment tu en étais arrivé à participer à l’EPT Deauville 2012, à seulement 19 ans ?

J’ai commencé à jouer à 15-16 ans et à 17 ans je gagnais déjà pas mal. Après mon bac, je me suis dit que j'allais tenter le coup de jouer à plein temps pendant un an ou deux. Clément Thumy m’a tout de suite pris sous son aile, il m’a coaché, il m’a staké et c’est grâce à lui que j’en suis là. 

Clément t'aide t-il toujours autant aujourd’hui, maintenant que tu as pris ton envol ?

Je suis assez tenace, mais si Clément ne m’avait pas coaché je n’aurai pas mon niveau actuel. C’est plus facile grâce à lui. Clem est toujours là pour moi, mais aujourd’hui je discute avec tout le monde. En revanche, il y beaucoup de gens qui me demandent de les coacher mais je reste avec mes poulains pour l’instant. Le coaching ne m’intéresse que si c’est pour staker ces joueurs par la suite.


A quel point cette performance a-t-elle changé ta vie ?

Ça n’a pas énormément changé ma vie, à part que je sors beaucoup plus qu’avant ! (rires). J’avais déjà un bon rythme de vie. Ce qui a changé, c’est que je voyage beaucoup. Je joue encore beaucoup en ligne, même si ça ne se passe pas très bien. Je n’ai pas augmenté les buy-ins online car j’avais déjà une bonne bankroll en étant staké par Clem, je jouais déjà tous les tournois online avant Deauville. Mais je n’étais pas staké pour l’EPT Deauville, c’est Vuong Than Trong (3ème du Main) qui était staké, j’avais juste swap 3% avec Clem.

On sait que lorsqu’un joueur réussit un tel exploit, il doit faire face à de nombreuses obligations, notamment au niveau médiatique. Comment as-tu géré cet aspect de ta perf' ?

Je n’ai pas trop eu de sollicitations car juste après Deauville, je suis parti à l’Ile Maurice pendant assez longtemps pour jouer le WPT. Je suis parti loin et je me suis reposé, puis j’ai tout de suite enchaîné avec le circuit en jouant quasiment tous les tournois. En gagnant cet argent, j‘avais la bankroll pour jouer tous les tournois que je n’aurai pas fait en temps normal.

Après Deauville, as-tu eu des contacts avec des opérateurs de jeux en ligne pour un éventuel contrat de sponsoring ?

Zéro contact avec zéro room ! Je n’ai eu aucune sollicitation. Pour les agences, j’attends et je vois. Je rêverai d’être sponso, mais ils ne veulent pas de moi, tant pis. J’attends et je verrais bien.

« Je pense avoir dépensé entre 70k et 100k de buy-ins depuis un an »

N’est-ce pas compliqué de garder la tête sur les épaules lorsqu’on gagne plus d’un demi-million d’euros à 19 ans ?

Ce n’est pas à moi de le dire, mais moi je me sens bien en tout cas ! Il y a eu beaucoup de spew, mais c’était déjà comme ça avant l’EPT, j’ai toujours été comme ça dans l’âme. Je suis très dépensier… Je peux encore faire les tournois que je veux, et c’est ce qui m’intéresse. Je pense avoir dépensé entre 70k et 100k de buy-in depuis un an.

As-tu demandé conseil auprès de certaines personnes pour prendre la mesure de tout cela ?

Mais parents m’aident beaucoup et ils m’ont toujours soutenu, même quand je leur ai dit que j’allai arrêter les cours pour jouer au poker. Ils m’ont toujours aidé. Tu te sens beaucoup mieux quand ta famille est derrière toi.

Le fisc t'a-t-il contacté suite à ton gain ?

Non, je n'ai pas encore eu de contacts avec le fisc et j'espère ne jamais en avoir. J'ai prévu d'emménager à Londres très bientôt... J’y étais déjà allé l’année passée avec Clément Thumy, et là dans un mois j’y emménage en coloc' avec un joueur de cash-game.

Comptes-tu investir en dehors du poker ?

Je n’ai pas encore investi mais j’y pense. Mais je ne sais pas encore où investir, j’ai des petites idées, comme par exemple ouvrir des sites internet sur le sport, mais rien de concret.

Tu stakes également de nombreux joueurs...

C’est ça mon entreprise en fait, j’essaie de former des joueurs. Même avant Deauville, je stakais beaucoup alors que je ne pouvais pas trop me le permettre. Il y a vraiment quatre joueurs à qui je stake tout : Alexis Lamigue, Céline Bastian, Guillaume « Fowan » Dupuis et un autre joueur. Ça me fait bien gagner et ça leur sert bien aussi, donc tout le monde est content.

« Je suis even depuis Deauville 2012 »

As-tu senti que tu avais gagné en notoriété lorsque tu t’installais à table après Deauville ?


Sur les tournois français, on me reconnaissait un peu plus. Les gens se méfiaient beaucoup plus. Quand tu fais une perf’ comme ça, tu es direct vu comme un génie alors que je n’avais pas changé entre-temps. Comme je suis jeune, les gens me voient comme un joueur hyper-agressif qui bluffe tous les coups, du coup il faut se servir de ça. Il faut se calmer, jouer plus tight et ne jouer qu’en value car les mecs ne me croient jamais !

Es-tu satisfait de tes perfs' au niveau poker depuis Deauville 2012 ?

Oui ça va, j’ai fait deux ITM en EPT et une table finale aux WSOPE. Je suis assez satisfait. Je ne sais pas si je suis gagnant car j’ai buy-in des gros tournois que je voulais absolument jouer comme la Grande Finale de l’EPT à Monaco et le Main Event des WSOP. Je pense que je suis even. J’ai aussi beaucoup joué en cash-game live et ça s’est bien passé. J’ai joué des parties jusqu'aux blindes 25 €/50 €. J’aime bien varier avec les tournois et aller jouer en cash-game live à Cannes.

Qu’est-ce que tu as préféré lors de cette première année passée à écumer les tournois ?

Les voyages ! J’adore ça, c’est un rêve de faire ce circuit-là. Ma destination préférée ? Franchement j’ai adoré Prague, c’est la destination à ne pas manquer. On peut faire la fête partout, et en plus il y a le WPT et l’EPT en même temps… Je voulais aussi faire tous les WSOPE à Cannes, et j’ai fait une table finale. Cette année, je voudrais aller à Macao. C’est prévu mais je ne sais pas pour quand. Je veux jouer en cash 10/20 $ et 25/50 $ là-bas. Je suis devenu pote avec quasiment tout le monde, même si je m’entends mieux avec certaines personnes évidemment.

« Me faire staker sur les High-Rollers »

Comment analyses-tu ton EPT cette année ?

Je suis assez satisfait, terminer ITM c’est très bien. Après c’est sûr qu’on rêve de faire mieux mais j’ai rempli le contrat. L’année dernière, je n’ai pas run good, j’ai juste dû passer un flip dans le tournoi, ce qui était exceptionnel sur un field de 900 joueurs. Je gagnais tous les coups sans showdown, c’était incroyable, je marchais sur l’eau. Cette année, j’ai vraiment chatté comme un porc. Justement au début, j’ai tellement chatté que je me suis dit que j’étais capable de le refaire ! Puis juste après l’ITM, ça s’est mal passé… Mais je me sens super bien là-bas. J’ai l’impression que beaucoup de monde me reconnait, ça fait plaisir. J’ai fait plus la fête que l’année dernière, où j’étais un petit random et je dormais tranquillement… Cette année je me suis plus éclaté. 

Comment vois-tu le futur ?

J’ai prévu de faire les FPS à Evian, après je vais aller à la montagne et ensuite à l’EPT Londres. Je n’ai pas trop prévu mon programme de fin d’année. Je vais faire les WSOPE à Paris c’est sûr. Je ne peux pas aller à Vegas, mais j’ai déjà gagné deux packages pour les WSOP ! L’année dernière j’en ai gagné pour 2014 ! Je pense que je dépenserai les mêmes sommes en buy-ins, et je vais aussi essayer de me faire staker sur des High-Rollers, les 10k par exemple. Pour le 25k de la finale EPT, ça va être chaud mais j’en rêve. Pour le futur, j’aimerai bien faire une grosse perf’, gagner un tournoi majeur. Je pense que je ne m’arrêterais pas tant que je n’aurais pas fait un gros truc. Pour l’instant, je suis jeune et je fais un peu ce que je veux de ma vie, j’en profite. Et je vais aussi continuer à staker mes petits poulains en live !

Propos recueillis par Maxime Arnou

 


Vos commentaires


poker
poker

Les News Précédentes

poker

Le 01-03-2013 à 10:20

Un an après son exploit à l’EPT Deauville, la nouvelle vie de Paul Guichard


« Poloker06 » s’est confié en exclu à LivePoker.fr et nous raconte comment un jeune grinder de 20 ans vit avec 557.000 € sur son compte en banque…


 Lire l'actualité complète

poker

Le 11-12-2017 à 16:03

LIVE : WPTDS Deauville High Roller,  le retour gagnant d'Eric Sfez


Après deux jours de bataille, c'est Eric Sfez qui remporte 52.700€ devant 95 joueurs !


 Lire l'actualité complète

poker

Le 11-12-2017 à 14:45

VIDEO : Dans la Tête d'un Pro d'Alexandre Luneau  aux WSOP 2017 (2)


Plus de trois mois après ses adieux au Team Winamax, Alexandre Luneau, spécialiste des tables high-stakes a un dernier cadeau pour vous !


 Lire l'actualité complète

poker

Le 11-12-2017 à 10:34

LIVE : Bruno Benveniste remporte le WPT DeepStacks Deauville 2017 by PMU.fr


Au terme de quatre jours de compétition dans la magnifique salle des Ambassadeurs de Deauville, c'est Bruno Benveniste qui décroche le trophée du Main Event du dernier WPTDS de l'année.


 Lire l'actualité complète

poker

Le 09-12-2017 à 00:26

Mikael Guenni domine le Jour 1B & 1C du WPT DeepStacks Deauville by PMU.fr


Une longue journée de 12 niveaux vient de s'achever à la Salle des Ambassadeurs du Casino Barrière de Deauville pour ce Jour 1B & 1C du tournoi principal à 1200€.


 Lire l'actualité complète

poker

Le 08-12-2017 à 19:08

Adrian Mateos Diaz devient N°1 au classement GPI


Le pro Winamax a réalisé l'objectif qu'il formulait il y a plusieurs mois.


 Lire l'actualité complète

poker

Le 08-12-2017 à 00:48

LIVE : Ekrem Sanioglu chipleader à l'issue du Day 1A du WPT DeepStacks Deauville


Après 12 niveaux de 45 minutes, 101 entrées dont 8 re-entry, 34 joueurs sont qualifiés pour le Day 2 du Main Event du WPTDS Deauville by PMU.fr


 Lire l'actualité complète

poker

Le 07-12-2017 à 18:30

FAIT DIVERS : Pour devenir joueur de poker pro, un avocat dérobe 435.000 $ à ses clients


Un avocat américain a complétement dérapé pour assouvir son envie de jeu.


 Lire l'actualité complète

poker

Le 07-12-2017 à 08:12

INTERVIEW : Jérome Sgorrano, sur le fil du rasoir


Après être devenu le premier belge détenteur de deux bagues WSOP Circuit à Rozvadov il y a quelques mois, Jérôme Sgorrano s’affirme de plus en plus comme un joueur majeur du poker outre-quiévrain.


 Lire l'actualité complète

poker

Le 06-12-2017 à 18:56

LIVE : Le WPT DeepStacks prend ses quartiers à Deauville


Cette édition fera t-elle mieux que les 389 entrées de 2016 ? Premier élément de réponse jeudi à 13h avec le Day 1A du Main Event, à suivre en direct sur notre site...


 Lire l'actualité complète

poker

RECHERCHE JOUEUR


 Ajax Auto Suggest

CALENDRIER POKER


PUBLICITE


CLASSEMENT FRANCE



1 • POLLAK Benjamin 2944 pts
2 • SAOUT Antoine 1775 pts
3 • REARD Alexandre 1728 pts
4 • HALLAERT Kenny 1421 pts
5 • LYBAERT Bart 1280 pts

LE TWITTER DU POKER


Contacts Kit media Plan du site Mentions légales Copyright 2010-2017 livepoker.fr Tous droits réservés