FULL TILT : La marque et le soft disparaitront définitivement le 25 février


FULL TILT : La marque et le soft disparaitront définitivement le 25 février

Un des phares de l'histoire du poker mondial et une des premières rooms à  succès vas fermer définitivement ses portes le 25 février prochain !


PokerStars vient d'annoncer que Full Tilt fermerait définitivement ses portes les 25 février prochain, Pokerfuse en faisant l'annonce officielle il y a seulement quelques heures .
 
 
Les joueurs de Full Tilt migreront définitivement vers et la room "s'éteindra" définitivement !
 
 

 
 
Les légendes de la room Full Tilt, de Phil Ivey, en passant par Erik Seidel ou encore John Juanda, auront certainement une pensée pour la room qui aura fait d'eux et de certains autres joueurs des stars planètaires du poker en ligne et en live !
 
C'est en 2004 que Full Tilt avait proposé ces premières parties en lignes et alors que Ray Bitar, co-fodontateur de la room avait misé dès le début sur la présence de grands noms du poker pour mettre en avant le nom et l'impact de Full Tilt dans le monde du gambling.
 
"Apprenez, discutez et jouez avec les pros" était le slogan majeur de ce site novateur ! 
 
 
Certaines des plus grosses parties de cash game du monde eurent lieu pendant de nombreuses années sur Full Tilt, en Texas Hold'em mais surtout en Mixes Games certaines stars comme Phil Ivey, Patrick Antonius, Alex Luneau ou encore Gus Hansen s'en donnèrent coeur joie dan des parties aux enjeux exceptionnels souvent sur des limites 500$/1000$ et de façon continue.
 
Puis il y eu malheureusement l'affaire du Black Friday et quasiment la fin de l'aventure Full Tilt qui peu à peu disparaîtra de l'univers du poker online mondial. Full Tilt va doucement "s'endormir" et connaitre une fin plus douce que les péripéties qui auront il y a quelques années mis fin a une des plus belles créations du poker online que l'industrie avait inventé !

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

LIVEPOKER N° 156 - MAI 2021

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne