STRATÉGIE : deux mains pour une victoire, par Sarah Herzali (2/2)


STRATÉGIE : deux mains pour une victoire, par Sarah Herzali (2/2)

Dans le LivePoker n°128 spécial Girl Power, la pro PMU Sarah Herzali était revenue sur deux mains décisives jouées lors de sa victoire au FPO St-Amand-les-Eaux en septembre 2018. Deuxième extrait.


PREMIERE PARTIE

DEUXIEME MAIN
Valoriser et induire un bluff


Contexte : FPO St-Amand-les-Eaux Main Event 600 € Finale
Variante : No Limit Hold’em
Blindes : Blindes 40 000/60 000, ante 60 000
Mon tapis : 6 000 000
Ma position : Big Blind
Ma Main :   
Vilain : Bouton
Stack de Vilain : 4 000 000 

Table

Kamel Atoui (Bouton)            Sarah Herzali (Big Blind)
      4 000 000                                     6 000 000
                                                

Pré-flop : Atoui raise 200.000, Sarah call
Flop :    
Sarah check, Atoui bet 200.000, Sarah raise 600.000, Atoui call
Turn :  
Sarah bet 875.000, Atoui call
River :  
Sarah check, Atoui bet all-in 2.300.000, Sarah call

Après l’élimination de Jorden Verbraeken par Kamel Atoui, je débute quand même le heads up avec un avantage confortable. Adversaire redoutable, Kamel résiste et réussit même à revenir dans la bataille en doublant deux fois. Je reste toutefois devant, mais les tapis se sont équilibrés lorsque débute ce coup qui va m’offrir la victoire. A cet instant, je possède près de six millions et Kamel approximativement quatre millions. Nous sommes sur des blindes à 40.000/80.000, avec 80.000 d’ante, et une main plutôt spectaculaire se prépare…

Kamel relance 200.000 au bouton, et je complète logiquement avec   , une main qui se défend.

Flop :    

Le flop est magique, il faut maintenant tenter de prendre le plus possible à mon rival. Ça commence bien puisqu’il décide d’enchainer avec un continuation-bet de 200.000 si mes souvenirs sont bons. J’aurais pu me contenter de payer, mais sur un board avec une doublante cela représente parfois plus de force, je décide donc de check/raise à 600.000. Le but est de me faire payer par Kamel s’il a une main et de faire grossir le pot pour value au maximum avec mon brelan de rois. Il call après une assez longue réflexion qui ne me donne pas véritablement d’informations puisque Kamel est très difficile à lire. Comme je l’ai déjà dit, il est imprévisible, bluff beaucoup, et il est donc difficile de se baser sur ce genre d’éléments contre lui.

Turn :     

Je bet 875 000. Toujours dans la même optique, valoriser ma main, construire un gros pot s’il a une main de qualité, avec en filigrane l’idée de le pousser à bluffer si l’opportunité se présente. Le plan se présente plutôt bien puisqu’il paie à nouveau. Il y a désormais un peu plus de 3,4 millions dans le pot et à cet instant le tapis de Kamel avoisine les 2,3 millions !

River :      

Une brique et surtout pas le pique que je craignais un peu de voir surgir. Si je décide de miser, il faudrait que ce soit à tapis et sincèrement je ne pense pas pouvoir être payée par moins bien. Connaissant le profil de mon adversaire et vu qu’il a déjà investi 40% de son tapis, je check pour l’induire à bluffer. Le plan fonctionne, Kamel annonce all-in, que je paie sans attendre. Il retourne   , la main de Doyle Brunson, pour un tirage flush raté et le France Poker Open est à moi (ainsi que les 26.000 €) !

J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer cette table finale où régnait une excellente ambiance puisque tous les joueurs se connaissaient plus ou moins. Mon succès était un peu inespéré vu la physionomie du tournoi deux jours durant…

-----

Sarah Herzali
Débute le poker à 20 ans
Team Pro PMU poker
Gains en tournois : 425 934 $
 

Précédente Page Précédente
Suivante Page Suivante

 

1Photo du joueur de poker LYBAERT Bart LYBAERT Bart1591
2Photo du joueur de poker MARTINI Julien MARTINI Julien1483
3Photo du joueur de poker LEWIS Romain LEWIS Romain1350
4Photo du joueur de poker CHAUVE Vincent CHAUVE Vincent1113
5Photo du joueur de poker DEYRA Ivan DEYRA Ivan1076

Voir classement complet
 Ajax Auto Suggest

 

en kiosque

LivePoker N° 137 - Septembre 2019

Edito

Sommaire

Anciens numéros


Je m'abonne