Flatnews

poker

X


BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 22h02  

 

Les pendules à  l'heure


Les joueurs sont revenus du diner-break, prêts à attaquer la dernière ligne droite de ce Big Circus. Un retour de pause fatal à Xavier Sitruk, tandis que Michel Cohen découvre avec stupéfaction le fonctionnement de la "shotclock".



Massou Cohen en fait voir de toutes les couleurs au floor Jérôme, qui tente tant bien que mal de lui expliquer le fonctionnement de cette drôle de machine.


« Ca marche comment ce truc ? Je dois donner une carte ? Mais j’ai foldé avant la dernière seconde, s’interroge Michel Cohen.

- T’avais déjà fait un tour de 30 secondes, ça fait 59 secondes, explique Jean Paul Pasqualini.

- T’es sur de toi ? Je demande les caméras ! plaisante Massou, qui ne comprend toujours pas à quel moment il doit folder pour ne pas se faire amputer d’une carte « Time Bank ». 


Les dialogues improbables de Massou provoque les rires chez ses voisins. Enfin… Un peu moins pour Xavier Sitruk qui vient de quitter la table de l’ambiance.



Open de Badr Douch au bouton, la parole arrive sur Xavier en BB qui dévide d’envoyer ses 11 dernières blindes. Badr réfléchit un temps, jette un coup d’œil à son stack puis décide de payer avec son   . C’est bien devant le    de Xavier, et même gagnant dès le flop    . Sitruk se contentera de la 11e place pour 2 240 €. Badr revient complètement dans la course, avec désormais plus de 650 000 jetons.


A part ça, Ahmed Douchard a trouvé le double up face au chipleader Arnaud Peyroles sur un flip avec    contre   . Il revient à plus de 300 000 jetons tandis que Clément Carreira passe de 3 à 6 blindes avec    v-contre le    d'Ali Bayrak.


Il reste 11 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 19 à venir : 10 000 - 20 000 Ante 20 000

Moyenne : 483 000




BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 20h46  

 

Un double up et à  table


Pas d'éliminations lors de ses 20 dernières minutes précédent le diner-break. Signalons tout de même le double up chanceux d'Oliveir Dahan face à Ahmed Douchard. Olivier a envoyé ses 5 dernières blindes UTG avec   , Ahmed a payé avec    et le croupier a déroulé un board 

 

 

A part ça, Arnaud Peyroles se stabilise juste au dessus du million de jetons. Jean-Jacques Zeitoun domine la deuxième table avec 720 000 jetons, suivi par un groupe Carapeta-Massou-Meignan-Badr Douch, tous autour du demi-million de jetons.

 

 

Clément Carreira (et non pas David, comme je l'appelle depuis le début du coverage) ainsi qu'Ahmed Douchard ferment la marche et reviendront après manger avec 8 blindes pour tenter la remontada.

 

On part se rassasier au restaurant du club et je vous donne rendez vous dans une heure pour le dénouemment de ce Big Circus !


Chipcount :


Arnaud Peyroles : 1 090 000

Jean-Jacques Zeitoun : 720 000

Ali Bayrak : 625 000

Hippolito Carapeta : 590 000

Thomas Meignan : 490 000

Michel Cohen : 450 000

Badr Douch : 425 000

Jean-Paul Pasqualini : 260 000

Xavier Sitruk : 195 000

Olivier Dahan : 190 000

Ahmed Douchard : 155 000

Clément Carreira : 150 000

 

 

Beaucoup de jetons dans le stack d'Arnaud Peyroles, alors que se prépare le chip-raise des jetons de 1 000.

 

Il reste 12 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 19 à venir : 10 000 - 20 000 Ante 20 000

Moyenne : 443 000




BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 20h13  

 

Peyroles chauffe la casserole


13 joueurs encore en course dans ce Big Circus. Le petit ménage de la post-bulle a rebattu les cartes et entrainé l'avènement d'un superchipleader. Propulsé par cet énorme set-up contre Alejandro, Arnaud Peyroles s'empare de la pîle et se retrouve loin devant tous ses conccurents, à l'aube du diner-break.

 


Plutôt du côté "tight" de la force, Arnaud commence à ouvrir plus de mains, aggresser en position et profite de sons tack pour mettre la pression sur ses opposants. A l'instant, il s'offre même le stack de Victor Canaple, qui a payé pour ses dix dernières blindes avec    tandis qu'Arnaud avait envoyé le tapis depuis le bouton. Ca tient pour Arnaud qui ajoute 160 000 jetons à son stack de colosse. Il devient par ailleurs le premier joueur à passer la barre du million de jetons.


Et au moment de terminer ce post, je vous annonce la sortie de Jean Koja, dont les 3 dernières blindes ont été avalées par Ahmed Douchard sur une rencontre anecdotique    vs   .


Chipcount :


Arnaud Peyroles : 1 090 000

Hippolito Carapeta : 600 000

Jean-Jacques Zeitoun : 590 000

Ali Bayrak : 533 000

Xavier Sitruk : 510 000

Thomas Meignan : 490 000

Jean Paul Pasqualini : 410 000

Michel Cohen : 305 000

Ahmed Douchard : 290 000

Olivier Dahan : 173 000

Badr Douch : 165 000

Clément Carreira : 160 000


Il reste 12 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 18 : 8 000 - 16 000 Ante 16 000

Moyenne : 443 000




BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 19h57  

 

Le One-man-show d'Alejandro


Au milieu de cette marmaille de joueurs tricolores se cache un Allemand. De passage à Paris cette semaine, celui qui répond, étonemment, au nom d’Alejandro a vu l’évènement sur Facebook et s’est dit qu’un tournoi de poker était la parfaite occasion de ponctuer son séjour parisien. Une idée audacieuse et bienvenue, puisqu’Alejandro s’est fait sa place dans l’argent du tournoi.

 


 Sa non maîtrise du Français ne lui permet pas de participer aux conversations et le joueur se fait plutôt discret. Après le coup crucial face à Ahmed Douchard avec    contre   , il a fait le dos rond pour valider l’ITM. Mais depuis une demi heure, on ne voit que lui. Set-up, bad beat, swings en tout genre, Alejandro fait des étincelles et s’offre un bon bol de sensations.


Parti avec 8 blindes après la bulle, il trouve un premier double-up avec    face au    d’Ahmed Douchard. Quelques mains plus tard, son tapis est payé par Thierry Luxemberg qu’il couvre de peu. Et son    est loin derrière les    du Français. Qu’à ce la ne tienne : Un   sur le flop, un   sur la turn et Alejandro élimine Thierry sur cette horreur. Le voilà à près de 400 000 jetons. De quoi voir venir ? Pas vraiment.

 


Une orbite plus tard, l’Allemand se retrouve de nouveau dans un coup de haute voltige. Open Ahmed à 25 000, 3-bet de Peyroles à 75 000 et après un temps de réflexion, Alejandro annonce le 4-bet tapis. Il couvre de peu les 325 000 de Peyroles, qui s’empresse de payer avec ses deux as. C’est pas mal face au    de l’Allemand… Qui trouve un   sur le flop… Mais pas de brelan cette fois. Arnaud Peyroles remporte l’un des plus gros pots du tournoi tandis qu’Alejandro se retrouve cripple, avec deux blindes devant lui. La fin du cirque allemand ? Pas vraiment.

 

 


Dès la main suivante, les 25 000 partent au milieu… Avec    ! Une nouvelle premium, qui terminera en flush max face aux    de Younès. Pour la remontada ? Pourquoi pas ! Dans la minute suivante, il trouve encore une premium, deux dames, pour prendre les derniers jetons de Younès qui avait envoyé en duel de blindes avec   . Le voilà de retour à 140 000 ! Pour un comeback définitif ? Pas vraiment.

 

 

Au moment où je termine, Alejandro termine son one man show. L'Allemand a tout envoyé avec    et Ali Bayrak s'est réveillé avec deux valets. Pas de miracle cette fois pour Alejandro qui rend les armes en 16e position. 


Il reste 16 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 18 : 8 000 - 16 000 Ante 16 000

Moyenne : 354 000




BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 19h07  

 

Meignan explose une bulle diabolique


C’est ce qu’on appelle une gestion de bulle magnifique. Parti shorstack, Thomas Meignan avait prévu de serrer les fesses, en espérant qu’un short bust avant lui. Il n’en a rien été. Le joueur a survécu à l’épée de Damoclès, avant de s’en emparer pour toucher un à un ses adversaires. Pour parachever son numéro, il transperce même Sami Daassi pour offrir l’élimination libératrice. Ou comment passer de quasi bubble-boy à quasi chipleader.



Meignan est pourtant le premier à jouer sa survie au moment de la bulle officielle. Jean Paul Pasqualini lui met logiquement la pression maximale avec son    au bouton, et Thomas décide de payer avec son   . Un premier flip de la mort qui semble fatal à Meignan au moment de voir le board      puis PAF ! La   river lui donne la paire et le double up.


Le joueur peut respirer, mais pas question de s’endormir. Meignan poursuit avec un rush improbable qui lui permettent d’asseoir sa domination sur la table. Un nouveau joli pot pris face à Pasqualini dans un pot 3-bet où le Corse devra lâcher sur le flop    , en affirmant coucher les rois. Puis c’est ensuite Thomas qui trouve deux rois pour prendre un petit morceau du stack de Jean Jacques Zeitoun. Et encore un autre bout en touchant flush max avec   . Indécent.


Dans le même temps, plusieurs autres shortstacks ont envoyé le tapis. Et à trois reprises, ils trouvent le double up. Florian Montes trouve deux paires avec    face au    de Massou Cohen. L’Allemand Alejandro trouve un brelan avec    contre le    d’Ahmed Douchard, un autre short doublait avec deux as contre deux dames… 21 mains jouées et personne ne veut sortir du tournoi !



Alejandro, le seul étranger encore en course dans ce Big Circus trouve un brelan floppé pour sa survie dans le tournoi face à Ahmed Douchard.



Joli duel entre Michel Cohen et Florian Montes, qui remportera le flip pour faire doubler ses 7 dernières blindes.



Hippolito Carapeta aussi a bien profité de cette bulle, aggressant systématiquement ses opposants pour garnir son gros stack, qui flirte désormais avec les 700 000 jetons.


Intouchable depuis le début de la bulle, c’est finalement Thomas Meignan qui se charge du sale boulot. Open avec   , shove de Sami Daassi en BB pour ses 6 dernières blindes, c’est payé, Sami trouve un spot de double up avec son   . C’était sans compter sur le cruel   tombé sur la turn. Thomas libère l’assemblée et met un point final à sa superbe remontée. 620 000 pour le joueur qui a donc sextuplé son stack le temps de cette bulle.




Sami Daassi bubble boy de ce Big Circus suite à ce 70-30 malheureux.

Il reste 18 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 16 : 5 000 - 10 000 Ante 10 000

Moyenne : 295 000




BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 17h59  

 

CapHaddock quitte le navire, Pasqualini hisse la grand voile


Plus que deux joueurs avant les places payées ! La tension de la bulle commence à se faire sentir. Une phase de jeu à laquelle ne participera pas Nicolas Burtin, emporté par un flip face à Victor Canaple.

 

 

Le grinder venait de doubler sur lui quelques temps plus tôt avec deux dix contre   . Tombé à 8 blindes, Victor grind quelques jetons supplémentaires avant de trouver le spot de la revanche face à Nicolas Burtin. Cette fois, les deux dix sont chez Canaple et encore une fois, ça tient face au    de CapHaddock, qui coule en 23e position.

 

 

Quelques coups plus tôt, Jean Paul Pasqualini continuait son ascension. Open   , payé par Canaple et payé par la BB pour voir un flop    . C-bet 9 000 de Jean Paul, payé par Victor et check-raise de la BB qui demande 25 000. Jean Paul se contente de payer avec son brelan, tandis que Victor quitte le coup.   sur la turn, la BB ré-envoie 35 000, encore payé par Pasqualini qui fait face à un check sur la river  . Pas la plus belle, mais le Corse avance un bet à 60 000, payé dans la douleur par son opposant qui retourne   . Insuffisant face au brelan de Pasqualini. Quelques coups de grind plus tard, Jean Paul compte un demi-million devant lui.

 

Ca reste un peu moins qu’Ali Bayrak (580 000) et qu’Ahmed Douchard, qui poursuit sa grimpette, avec désormais 550 000 jetons.

 

 

A l'approche de la bulle, la shotclock vient de faire son appartition. Les joueurs disposent désormais de 30 secondes pour prendre leur décision, ainsi que de 3 cartes Extra-time qu'ils devront utilsier à bon escient.

 

Il reste 20 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 15 : 4 000 - 8 000 Ante 8 000

Moyenne : 266 000





BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 17h19  

 

Ahmed douche Montes


Les gratte ciels qui composent le stack d’Ahmed Douchard ne cessent de grimper. Depuis deux heures, le joueur impose son rythme à la table, gratte les pots plus ou moins gros, à la faveur de moves plus ou moins standards.

 


Trônant déjà sur plus de 300 000 jetons, il vient de remporter un flip pour éliminer Philippe Ktorza avec    contre   , avant de se jouer de Florian Montes sur un joli coup de poker.


Open 12 000 de Florian au bouton, payé par Ahmed en SB, la BB laisse les deux hommes tranquilles. C-bet 14 000 sur le flop     et Doucard place le check-raise. 43 000 pour suivre, ce que fera Florian après une petite minute de réflexion. Le   sur la turn offre de nouvelles possibilités et Ahmed s’en tient à son plan : Tapis annoncé, pour la centaine de milliers de jetons restant à Florian.

 

Mal de crâne chez le joueur qui prend deux bonnes minutes avant d’annoncer « Fold ».


« Je suis pas mécontent d’entendre ça, sourit Ahmed avant de ramasser les jetons. Un neuf ça gagne ?

- Non ça gagne pas, coupe Florain, à moitié rageur à moitié en rigolant. Tu me marches dessus ! »


En effet, cela fait quelques orbites qu’Ahmed s’essuie les pieds sur la table. Plus de 400 000 jetons pour lui.

 

 

Il reste 22 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 14 : 3 000 - 6 000 Ante 6 000

Moyenne : 241 000




BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 16h57  

 

Ali casse la bayrak


Carambolage entre superstacks ! Nous venons d’assister au plus gros pot du tournoi et il a tourné… En faveur du chipleader. Ali Bayrak prend encore une longueur d’avance sur ses poursuivants, à la suite d’un run-out fatal à Gilles Zeitoun.

 

 

Open d’Ali Bayrak 12 000, payé derrière et la parole arrive sur Gilles qui complète en BB avec son   . Le flop vient    , deux paires pour Zeitoun qui fait face à un C-bet de 30 000 de Bayrak. Encore une fois, Gilles choisit l’option radicale : Tapis pour 230 000 jetons, payé rapidement par Bayrak qui retourne   . Il faudra une doublette… Ou un   sur la turn ! Gilles est drawing dead, et Ali met la main sur ce pot monstrueux : Le voilà à plus de 600 000 jetons. Près de 3 averages et 100BB pour Bayrak, plus que jamais chipleader.

 

Il reste 26 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 14 : 3 000 - 6 000 Ante 6 000

Moyenne : 221 000




BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 16h52  

 

Pasqualini de retour aux affaires


A l’inverse d’un Lakhdari ou de ses joueurs aimant la prise de risque, Jean Paul Pasqualini est plutôt du genre conservateur. Vous pouvez le voir somnoler des heures dans le ventre mou du chipcount, il sait qu’à tout moment il peut surgir de l’ombre pour revenir aux affaires.

 

Pasqualini

 

Pendant de longs niveaux, le Corse a fait parler son savoir faire en matière de survie, et encore une fois, il a trouvé son moment pour s’inviter dans le haut du panier. Un petit check-raise flop qui passe face au chipldeader sur un flop     pour passer à 100 000 jetons, puis une orbite plus tard, l’embellie. « C’était un coup facile », concède Jean-Paul, qui n’a pas eu en effet à forcer son talent.


Open de Younès, call de Pierre Antona en MP, et défense de Pasqualini avec    en BB. Le flop     est plutôt agréable et l’action qui suit l’est également : C-bet de Younès, raise tapis 80 000 d’Antona, et reshove de Pasqualini. Younès se barre.    chez Antona, qui ne trouvera pas de flush supérieure : 230 000 pour le Corse, qui se place au meilleur des moments, puis qu’il reste 10 joueurs avant d’atteindre la bulle.


Il reste 28 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 13 : 2 000 - 5 000 Ante 5 000

Moyenne : 198 000




BIG CIRCUS #7        27-03-2022 à 16h25  

 

Une histoire de As-Roi


 

Je venais de vous parler de ce duel qui a mal tourné entre le    de Nicolas Burtin face au    de Sami Daassi. Et bien cette rencontre semble avoir inspiré les croupiers, même sur les autres tables.

 

A l'instant, open shove de Jacques Mayer pour 70 000, reshove d'Arnaud Peyroles en MP pour 170 000 et la parole arrive sur Badr Douch, qui met ses 45 000 derniers jetons au milieu également.    chez Meyer,    chez Douch et    chez Peyroles ! 

 

 

"Les coeurs, c'est bien" commente le colosse à casquette, espérant voir du rouge pour faire un strike. Il y en a bien un sur le flop    , mais le   turn offre la balle de triple up à Badr Douch ! Tension sur la river, qui brique avec un superbe  . Tout le monde s'essuie le front et peut reprendre ses jetons.

 

 

Si Badr Douch était tombé si bas, c'est qu'il venait de prendre une sacré horreur. Et devinez quelle main il avait ? Evidemment, un joli   , en bonne posture pour éliminer Jean Paul Surlemont, parti à tapis pour ses 120 000 jetons avec   . Ca démarre bien sur le flop    , un petit frisson sur la turn   et Paf ! La river   fait vaciller le stack de Badr, qui fait doubler le Corse sur cette river cruelle.


Il reste 30 joueurs sur 133 inscriptions

Niveau 13 : 2 000 - 5 000 Ante 5 000

Moyenne : 177 000




Navigation

poker




Coverages Précédents


WSOP-C Dakar 2022 - Main Event

poker

Winamax Poker Open Madrid

poker

APO 2500 BY PMU 2022

poker

APO 2500 by PMU Poker

poker

BIG MARVELOUS POKER TOUR DAKAR

poker

BIG MARVELLOUS POKER TOUR

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - Main Event

poker

 Ajax Auto Suggest