Flatnews

poker

WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 14h44  

 

Pas de shkoumoune pour Benayhoun


Shortstack au début de ce Day 3, Laurent Benayhoun a trouvé le flip de son tournoi... Qui n'est pas passé. Superbe run tout de même pour le sympathique Français qui avait animé la première main de ce coverage. ll repart lui aussi avec 78 000 MAD.

 

Open de Rui Bouquet à 65 000, shove de Benayhoun pour 300 000 jetons, payé. Les trois chez Benayhoun,    chez le Rui et cette fois ça passe pour le Portugais qui trouve sa dame au flop. Ils ne sont donc déjà plus que 13 joueurs. Les blindes viennent de passer à 20 000 - 40 000 et le prochain palier sera de 90 000 MAD.

 

.

Le superbe run de Laurent Benayhoun s'arrête en 14e position.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 14h36  

 

A toute allure


Pas de rounds d'observation dans ce Final Day. Une heure de jeu à peine et déjà deux bustos. Et encore, on aurait pu en avoir un troisème si Frederic Ayadi n'avait pas craqué les as de Rui Bouquet avec son   .

 

Après quinze minutes de jeu, le Français envoie tapis au CO pour 455 000 sur les blindes 15 000 - 30 000. Rui Bouquet snap call dans la seconde. Ca sent le monstre chez le Portugais. Et en effet, deux beaux as poru tenter d'éliminer Ayadi qui tient   . Le flop     est bon pour Fredéric. La turn   est pas mal non plus et la river   encore lus belle. Double up pour Frédéric qui s'offre un craquage d'entrée pour passer le million de jetons.

 

.

Un superbe board pour Fréderic aAyadi qui relance totalement son tournoi en esquivant les flèches de Rui Bouquet.

 

Sur la table télévisée, ça s'envoie en l'air très vite aussi. Elyes Bouzgharrou jette ses sept dernières blindes dans la bataille avec   . Duzgung paye en BB avec   . Elyes trouve le bon spot mais un cruel   river cause l'élimination de l'homme au chapeau.

 

Quelques mans plus tard, c'est malheursement notre taulier français Ugo Faggioli qui quitte le tournoi en 15e posiiton. Open du Français au Hijack, 3bet shove 25 BB d'Andrew Hills avec    qui couvre légèrement le stack de Faggioli. Ugo paye pour un flip crucial. Un   dans la fenêtre, pas de 8 et Faggioli se contentera de 78 000 MAD.

 

.

Simayel Duzgung et Andrew Hills viennent de provoquer les premières éliminations de la journée. 2,5 millions chez l'Allemand, 1,7 millions chez l'Anglais.

 




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 14h04  

 

La dernière ligne droite


Ils étaient 625 sur la ligne de départ. Ils ne sont plus que 16. 16 pour une bague et un titre sur le plus grand tournoi WSOP-C jamais organisé à Marrakech. Et accessoirement, pour 1 600 000 MAD. Et sur ces seize prétendants, le casting est beau.

 

En tête d’affiche, enfin plutôt en tête du chipcount, c’est Igna Poker, le grinder espagnol qui arrivera avec le stack le plus dominant. Déjà auteur de belles perfs en Espagne, au Maroc et à Las Vegas, où il a par exemple fini runner up du Goliath main Event l’année dernière pour 154 bâtons, Ignacio est assurément l’un des favoris pour le titre.

 

.

Le Bulgare Ivaylo Panev au côté du chipleader Igna Poker

 

Derrière lui, on retrouve son homologue lusitanien Rui Bouquet. C’est lui qui nous a sorti l’un des Hero call du tournoi sur la dernière main du Day 2. Le Portugais connaît déjà le circuit EPT et compte de belles perfs sur les Pokerstars Festival de Marbella ou de Lille. Il y a fort à parier qu’il sera l’un des grands animateurs de la journée.

 

Ce fut l’un des seuls joueurs capable de résister à l’hégémonie de TMV, qu’il a dépassé en jetons sur la dernière main. Un autre NC Espagnol, déjà finalistes à plusieurs reprises au Saadi. Ultra compétent techniquement, et très à l’aise à la table, il est l’un des favoris pour la victoire finale.  

 

Samiyel Duzgun lui était jusqu’à hier un parfait inconnu au Es Saadi. Il s’est révélé au moment de la bulle, dévalisant des adversaires coriaces (Romain Follet pourra en témoigner) et montant un stack colossal qui lui a permis de s’installer dans la locomotive du tournoi. Il ne l’a quitté que brièvement en quarts de finale pour revenir à toute allure. Un joueur qui aime en mettre partout et l’une des plus belles Poker Face de la demi finale.  

 

Christophe Panetti ne pensait certainement pas faire partie de ces 16 survivants. Trouvant un 3 outer à la bulle de la demi finale, Christophe est revenu par miracle dans ce Main Event et s’est même permis de claquer le bluff du tournoi sur la dernière main. Cet amateur suisse fort sympathique est en plein kiffe et avec 40BB devant lui, il a de quoi faire durer le plaisir.  

 

Marc Poustis aussi vit un Marrakech de fou. Amateur chevronné présent sur le circuit depuis dix ans, il est en passe de réaliser sa plus belle performance. Son AA vs KK à 25 left lui a permis de s’installer dans les gros stacks du tournoi.  

 

Ayman Jarrar nous livre aussi un sacré numéro. Maillot jaune du tournoi depuis le début de la course jusqu’à 30 left, l’Israélien, qualifié sur un satellite en Terre Promise est l’invité surprise de cette demi finale mais a montré, par son run et par ses folds qu’il avait largement sa place dans le Top 16.  

 

.

Ayman Jarrar et Samiyel Duzgung, deux nouveaux venus au Es Saadi qui sont en train de se faire un nom.

 

Dans le milieu de tableau, on retrouve les deux meilleurs Français encore en course. Au moins du point de vue du palmarès et de l’expérience. Imad Derwiche est un habitué des High Rollers monégasque dont il a fini une fois runner up en 2015 et une fois finaliste l’année suivante. Il a joué partout sur la planète, sur les circuits les plus princiers et les résultats parlent pour lui. C’est lui la plus belle Hendon Mob de la demi finale.

 

Ugo Fagioli peut quant à lui faire valoir une bulle de finale EPT, une place de runner up ici même sur le High Roller en juin dernier et de nombreux gains à cinq chiffres accumulés sur le circuit. Sans mauvais jeu de mot, Ugo est l’un des boss de cette demi finale, assurément.  

 

Les shorstacks ne sont pas de peintres non plus. On y retrouve Andrew Hills, l’homme qui braque les casinos du monde entier pour accumuler les drapeaux et les dollars. Mais aussi le colosse bulgare Ivaylo Panev, capable de transformer 300 € en 75 000 en un tournoi. Les amateurs Laurent Banayhoun, Edouard Piquet et Mohamed Elyes Bouzgharrou tenteront également de prolonger le plus beau deep run de leur vie le plus loin possible.  Voilà pour les présentations. Les premières mains viennent d’être dealers. Mesdames et messieurs, le Final Day de ce Main Event WSOP-C est lancé ! 

 

.



WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 03h41  

 

Poker champagne, bluff de l'espace et tous au Day 3


Mazette ! Quelle fin de journée exceptionelle ! Les deux dernières mains de la journée figurent parmi les plus belles du tournoi. En cinq minutes, on a assité à un bluff venu d'ailleurs et à un hero call magistral. Deux coups de poker de haute vollée qui réequilibrent un peu les débats et annoncent un magnifique Day 3. Retour sur cette fin de Day de fou.

 

C'est d'abord Christophe Panetti qui a enflammé sa table. Je ne sais pas où il est allé chercher ce bluff, mais Samiyel Duzgung ne pouvait que s'incliner devant l'audace du Suisse.

 

Open de l'Allemand au CO, payé par Christophe au bouton et Andrew complète en BB. Le flop vient     et ça check jusqu'au bouton qui envoie 75 000 dans 200 000. Andrew s'en va, Samiyel paye. Sur la turn  , Duzgung laisse encore l'initiative à Christophe qui envoie le deuxième barrel. 125 000 jetons demandées. Samiyel paye. La river est un  , et Christophe, à qui il reste 435 000, envoie le tapis ! Mal de crâne chez Duzugung qui prend une, puis deux, puis trois minutes. Il demande le stack adverse et nous fait l'étalage de ses chiptricks tandis que Christophe reste de marbre. Après un sacré tank, Duzgung lâche finalement sa main et Christophe claque un superbe    sur la table. Samiyel sourit et félicite son adversaire. "Je me disais que ça pouvait être ça. J'aime beaucoup, vraiment".

 

.

C'est ce qu'on appelle un bluff sans équité.

 

.

Deux réactions possibles quand on se prend un bluff de l'espace. Plutôt que de se sentir honteux, Samiyel préfère rigoler avec celui qui l'a attrapé.

 

Christophe arrache un joli pot qui lui permet de revenir à 1 250 000 jetons et de se replacer avant le Day 3, sur la dernière main de la journée. Car dans le même temps, Gael Dirig sautait en table télévisée. Le Français envoie ses 11 dernières BB avec    et Igna Poker paye en BB avec   . Un   dès le flop et Gael termine son superbe run aux portes de la demi.

 

Le bouquet final se termine sur la troisième table. Un duel de colosses entre le Portugais Rui Bouquet et l'Espagnol TMV, qui s'était déjà mis sur la tronche quelques mains plus tôt. Ouverture de Rui au bouton, l'Espagnol paye en SB et Laurent Benayoun complète. Tout le monde check sur le flop     et sur la turn  , TMV passe à l'attaque. 140 000 dans 200 000. Benayoun fold mais Rui reste dans le coup. River   et l'Espagnol poursuit son histoire. Un nouveau bet bien chargé à 380 000. Rui part dans le tank. C'est la dernière main de la journée, donc la table le laisse réfléchir et après trois minutes de reflexion, le Portugais pose le jeton du call. TMV retourne   , pour un tirage raté et Rui est donc bien devant avec son...   . "J'ai compté les combos de bluffs et les combos de value. Et pour moi, c'était un call". Un call magnifique qui lui permet de passer à 2,4 millions et de dépasser son rival au chipcount, sur l'ultime main.

 

.

Le Hero Call est splendide pour Rui Bouquet qui remporte un pot monstre avec cette hauteur as.

 

.

Ayman Jarrar et Rui Bouquet n'ont pas le même style ni la même expérience, mais ils ont montré tout deux qu'ils étaient capables de moves splendides. L'Israélien et le Portugais seront parmi les hommes à suivre de ce Final Day.

 

Un beau feu d'artifices pour terminer ce Day 2. La bataille pour l'argent a été rude, la bulle expéditive, la tornade de bustos sans pité, la course vers la finale relevée et après 12 heures de jeu, le Main Event a trouvé ses 16 derniers combattants.

 

Il y aura du calibre EPT comme Ugo Faggioli ou Rui Bouquet, un suisse-allemand pétri de talent (Samiyel Duzgun), un qualifié israélien redoutable (Ayman Jarrar), un globe trotter anglais (Andrew Hills), des NC espagnols toujours aussi compétents (TMV et Igna Poker), un reg bulgare, des grinders francophones et quelques amateurs capables de tout (à l'image de ce que vient de nous faire Christophe Panetti). Voilà pour le casting. Maintenant, après cette (très) longue journée de coverage, il est temps d'aller dormir. Peut être un petit tour par le Teatro pour se détendre et ensuite direction la chambre pour une bonne nuit de sommeil, et je vous donne rendez vous demain à partir de 13H pour l'ultime journée de ce Main Event.

 

.

Une petite mise en abyme aussi farfelue que ce Andrew Hills. Non content d'être allé chercher son drapeau marrocain, Andrew veut mainteant s'offrir une table finale marocaine.

 

 

.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 02h33  

 

Pas de flip, pas de chocolat


Deux Espagnols ont décidé de se mettre sur la tronche. Une série de reraise pré-flop pour un gros flip, 2 millions de jetons au milieu et le duel tourne en faveur du chipleader. Le    de TMV trouve un as turn pour battre la paire de    de Willy Wonka.

 

Deux mains plus tôt, TMV avait filé un bon paquet de jetons à Rui Bouquet sur un duel    vs   . Il est donc toujours à 3 millions de jetons.

 

.

TMV joue tous les gros pots à sa table. Son stack fait le yoyo mais Willy Wonka, lui, n'est plus de la partie. 60 000 MAD pour le NC.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 02h21  

 

Le 3 outer pour Panetti, le busto pour Mamèche


Oh la belle river. Christophe Panetti n'y croyait tellement pas qu'il a mis trois secondes à réaliser... Avant d'exploser de rire au moment de comprendre son double up.

 

Drôle d'action préflop tout d'abord. Limp UTG, minraise de Panetti à 50 000 et 3bet de TMV à 200 000. Panetti paye en se gardant un bon stack de 3BB derrière. Le flop vient    . Panetti envoie tout au milieu, plutôt content avec son   ... Mais evidemment, le chipleader tient   . Ca sent mauvais pour Christophe. Très mauvais même lorsque vient la turn  . On ne sait plus trop quelle carte cherche le Suisse. Le   qui tombe river fait partie des trois cartes qu'il cherchait, pour une suite improbable qui le fait éclater de rire.

 

.

Une river venue de l'espace et Christophe Panetti est encore en vie dans ce Main Event

 

Sur l'autre table, bataille de blindes fatale pour Slimane Mamèche. il shove ses 15BB avec   , Andrew Hills paye avec sa paire de    pour un flip important. Ca tient pour l'Angalis qui élimine Slimane et flirte désormais avec le million de jetons.

 

.

Le dernier flop de Slimane Mamèche qui repart avec 60 000 MAD et un nouveau pot important pour Andrew Hills.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 01h59  

 

Increvable Andy


Décidement, ce globe trotter est dur au mal. Flirtant autour des 10BB depuis près de 3 heures, il vient finalement de trouver un superbe spot de triple up en éliminant son ami américain Corbin White et en piochant chez Marc Poustis.

 

Open shove de Corbin avec {Ah}  pour 9BB, reshove de Andy avec    pour 12BB. Marc Poustis découvre (Ak}  en BB et se joint bien évidement à la fête pour tenter le strike. Le flop règle vite les choses. Le flop est magnifique pour l'Anglais :    . Full tout de suite, pas de bizarerie turn river et Andrew Hills triple son stack de 220 000. Une belle poignée de main avec son homologue globe trotter qu'il retrouvera très vite dans un autre pays au drapeau exotique : Le Monténegro. En attendant, il revient à près de 700 000 jetons.

 

.

"Un plaisir de jouer avec toi, comme toujours. On se voit au Montenegro". Voilà comment éliminer son pote avec classe.

 




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 01h50  

 

TMV, ça s'en va et ça revient


Le chipleader anime un peu sa nouvelle table. Un petit down sur Rui Bouquet et une élimination pour se refaire. Il est de retour à 2,8 millions de jetons.

 

Duel ibérique tout d'abord entre Rui et TMV. Le Portugais fait un joli 3 barrels sur l'Espagnol sur un board       qui lui permet d'obtenir un full double up avec    qui lui permet de passer le million de jetons. Sur la main suivante, le chipleader se ressaissit en payant le tapis d'Avraham Aviram avec    face au    de l'Israélien.

 

.

Fin de parcours pour Avraham qui s'en va en 22e position pour 53 000 MAD




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 01h19  

 

Quart de finale


Il ne reste que trois tables dans ce Main Event. Les floors ont accordé une petite pause de quinze minutes et les 24 survivants ont trouvé leur nouvelle table. Voici un petit point chipcount.

 

TMV : 3 175 000

Imad Derwiche : 1 420 000

Igna Poker : 1 410 000

Marc Poustis : 1 395 000

Samiyel Duzgun : 1 145 000

Edouard Piquet : 790 000

Ayman Jarrar : 790 000

Roland Bachmann : 785 000

Willy Wonka : 775 000

Ugo Faggioli : 740 000

Laurent Benayoun : 725 000

Mohamed El Wely : 640 000

RSM : 625 000

Frederic Ayadi : 625 000

Rui Bouquet : 570 000

Gael Dirig : 510 000

Ivaylo Panev : 475 000

Mohamed Bouzgharou : 420 000

Avraham Aviram : 400 000

Christophe Panetti : 395 000

Corbin White : 325 000

Andrew Hills : 270 000

Hassan : 195 000
Raul : 150 000
.
Hasard du tirage, les deux globe trotters de ce field Andrew Hills et Corbin White se retrouvent côte à côte. Ils doivent avoir quelques anecdotes de parcours à se raconter. 19 drapeaux différents à 12 en faveur de l'Anglais pour l'année 2019.



WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 01h02  

 

Huxley tire son chapeau


Le rêve du doublé a brutalement pris fin. Encore auteur d'un superbe run, Phil Huxley ne réeditera pas l'exploit de juin dernier où il avait remporté ici le plus beau titre de sa carrière. L'Anglais tire son chapeau en 27e position et repart avec 46 000 MAD.

 

/

Son style inimitable et son jeu redoutable ont encore animé la Poker Room du Saadi pendant de longues heures mais Phil Huxley tire son chapeau juste avant les quarts de finale.

 

Après avoir perdu un gros double up il y a une petite heure, Phil grind pour remonter à plus de 500 000. Puis avec 27 BB devant lui, il décide d'Open Jam au CO ses 27BB avec une paire de six. En SB, Roland Bachmann découvre deux valet et envoie lui aussi ses 24BB. Ca tient pour le Suisse qui criple l'Anglais puis l'achève quelques mains plus tard sur une main anecdotique.

 

Peu Dans le même niveau, on avait perdu Raul Patron, Emile Carette, Jihad Khoury, Aaron Dali et Canarinho. Le doyen du field Bernard Guigon rendait lui aussi les armes juste après Phil sur un duel entre short stack bouton vs SB. Son    n'a pas amelioré face au    de Christophe Panetti. A la même table, le grec Vasileios suivait en 25e positon et nous avons donc droit à un redraw !




Navigation

poker




Coverages Précédents


BIG MARVELLOUS POKER TOUR

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - Main Event

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - High Roller

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Circus Poker Festival - Main Event

poker

PPT 2020 SuperSat du Lyon Vert

poker

FPO AIX-EN-PROVENCE 2020

poker

PPT 2020 SuperSat d'Aix en Provence

poker

WSOP Circuit Marrakech 52e Edition

poker

FRANCE POKER OPEN PARIS 2020

poker

UDSO PARIS 2019

poker

 Ajax Auto Suggest