Flatnews

poker

WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        17-01-2020 à 01h09  

 

WSPO-C MARRAKECH : 227 partants, 61 survivants et un Israélien chipleader. Tout sur le Day 1A


WSPO-C MARRAKECH : 227 partants, 61 survivants et un Israélien chipleader. Tout sur le Day 1A

Le Day 1A a rendu son verdict. 61 joueurs qualifiés sur les 227 partants, un Israélien tout en haut du classement, un tenant du titre en forme... Retour sur cette première fournée de Main Event.

 

On ne s'est pas trop interessé à lui, mais avec uns tack collossal de 351 000 jetons, Ayman Jarrar est le chipleader de ce Day 1A. Propulsé à la suite d'un match à trois à tapis sur un flop    , Ayman, qui tenait    face à une couleur et une double paire.  a touché un pic river qui lui a permis de s'envoller dans le tournoi. Engrangeant plusieurs petits pots sur la fin de journée, il reprendra le Day 2 avec un super stack de 115BB. L'Israelien, mène un contingent israélien venu pour la première fois à Marrakech, via un sattelite organisé par Pedro Poker.

 

.

Pour son premier gros tournoi, Ayaman Jarrar termine tout simplement chipleader. Chapeau Monsieur !

 

 

Derrière lui, Gael Dirig, qui mène le clan bleu depuis le début de journée, termine à 235 000, juste devant le tenant du titre Phil Huxley, auteur d'un gros double up à quelques minutes du coup de sifflet final face à Anas Tadini. Un tirage flush qui a touché face à la double paire flop du marocain et 204 000 pour terminer la journée. Le vice champion André Marques est également bien placé avec 160 000 pour revenir samedi. Dans le bon wagon, de nombreux espagnols "NC" répondant au nom de Raul, PMR ou Igna Poker.

 

.

Anas Tadini raconte à son pote Sofiane Benaissa comment il s'est fait bouffer la moité de son stack par son adversaire au chapeau, le tenant du titre Phil Huxley.

 

Le vieux briscard Bernard Guigon et le jeune fougueux Sofiane Benaissa sont également bien placés. Auteur d'une belle fin de journée, Paul Guichard accompagnera Marouane Chamakh dans le gang des stacks "confortables" avec 40BB. Son collègue Erwann Pécheux a également doublé sur la fin de journée pour revenir quant à lui avec une vingtaine de BBs. Même scénario pour Florian Ribouchon, qui a passé la journée shortstack avant de respirer peu avant la fin. Il finit à 71 000, soit le même stack que Yoh Viral.

 

.

Yoh Viral peut partager la bonne nouvelle à sa communauté : Il sera bien de ce Day 2 Main Event WSOP-C.

 

Ricardo M. peut poser sa signature. Avec un stack petit mais vivant, il reviendra lui aussi samedi pour le Day 2.

 

.

Le seul allemand du field a fait les choses proprement. Que des jetons oranges dans le bag, mais il y en a un beau paquet. 235 000 pour Henrick Brockmann.

 

 

Voilà donc pour ce Day 1A. Une salle magnifique, un casting allèchant, un staff de calibre EPT, un field international et un prizepool prêt à exploser. Tous les éléments sont réunis pour que 2020 soit un millésime remarquable. On va profiter d'une bonne bière et d'une bonne nuit de sommeil et on sera de retour dans cette même salle à partir de 13H pour une deuxième tournée de Main Event !

 

Chipcount :

 

 

Ayman Jarrar : 351 000

Helder Pinho : 255 000

Henrick Brockmann : 235 000

Gael Dirig : 224 000

Willy Wonka : 210 000

Phil Huxley : 204 000

Agatino Spitaleri : 203 000

Raul : 197 500

Toufik : 197 500

Bernard Guigon : 174 000

Sofiane Benaissa : 164 000

Avraham Aviram : 163 000

Chakib Bennani : 162 500

André Marques : 160 500

Imad Derwiche : 155 000

Igna Poker : 148 000

Salah taleb : 146 000

PMR : 143 500

Henrique Oliveira : 143 500

Konstantinos Misaldis : 138 500

Nicolas Boton : 137 500

Paul Guichard : 130 000

Yohai Cohen : 126 500

Anas Tadini : 125 000

Marouane Chamakh : 122 500

Mohamed El Wely : 122 500

Pepe : 119 500

Ivaylo Panev : 114 500

Gilles Spinelli : 108 000

Mounim Kaddouri : 98 500

Thierry Oldak : 98 000

Eric Rabut : 97 000

M.A : 91 500

David Vergnes : 90 000

Juan Tonneau : 86 500

Yaniv Feldman : 84 500

Vangelis Kaimakamis : 83 500

Canarinho : 83 500

Yoh Viral : 83 500

Corbin White : 76 500

Stéphane Vucko : 73 500

Angelis Andre : 73 000

Avraham Israel : 72 000

Florian Ribouchon : 71 000

Laurent Gazengel : 68 000

Erwann Pécheux : 65 500

Mourad Falfoul : 61 500

Enrique : 60 500

Ricardo Pinto : 60 000

Emile Carette : 58 500

Daniel Tordjaman : 57 000

Fouad El Assri : 56 000

Jérome Rousseau : 56 000

Nicolas : 53 500

Bruno Bernardino : 50 500

Aron Cohen : 50 500

Jeremy Faligand : 41 500

VPA : 38 000

Majid Daoud : 35 000

Jérome Pradal : 31 500

 

Moyenne : 111 000




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        16-01-2020 à 23h56  

 

Brelan de brelans


Deux brelans floppés provoquent souvent des dégats. Qu'en est il de trois brelans floppés. C'est le cataclysme qui vient de se produire à la table 1, qui vient de craquer par la même occasion.

 

Le flop     paraissait pourtant assez dry. Mais les trois joueurs avaient touché gros : Brelan de 5 chez Djamel Ouaret, brelan de 7 chez José Aguilar, brelan d'as chez Raul Martinez. Evidemment, tout est parti au milieu et les trois joueurs ne pouvaient que constater l'accident qu'ils avaient provoqué. Pas de carré pour personne et l'espagnol à casquette ramasse gros. Strike de Raul Martinez qui bust les deux joueurs et s'envolent à plus de 170 000 jetons.

 

.

Raul Martinez se demandait comment il allait bien pouvoir value son brelan floppé. Finalement, il n'a pas eu tant de mal que ça. 170 000 pour l'Espagnol.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        16-01-2020 à 23h44  

 

Je les avais (presque) oubliés


Je viens de les apercevoir ou bien j'avais tout bonnement oublié de les mentionner : Voici, en images, quelques têtes bien connues du circuit qui sont toujours de ce Day 1A.

 

 .

Un homme à plus de 1M de gains en tournoi. 3e d'EPT Monaco. Vieux briscard qui a joué partout sur la planète. Bernard Guigon avec plus de 160 000 jetons.

 

.

Vainqueur de Sismix, a fait des TF à Las Vegas, reg du circuit marocain et taulier du Saadi : Mounim Kaddouri. 20BB.

 

.

Amateur redoutable, albigeois, 3e du dernier Main Event WSOP-C : David Vergnes. "Average stack".

 

 

.

Vainqueur MPO, vainqueur WSOP-C, vainqueur UDSO. Plus de 750 000 $ accumulés sur le circuit. Un cador du poker français : Alain Manquant. 25BB.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        16-01-2020 à 23h22  

 

Dernière ligne droite


Encore une heure à jouer dans ce Day1A. Sur les 227 joueurs, il en reste un gros tiers dont pas mal de gros noms. Petit point à l'aube du dernier niveau de la journée (1 000 - 2 000).

 

David Gonzalez mène toujours les troupes. L'Espagnol fait tranquillement grossir son stack déjà bien épais depuis le dinner break. Il vient tout juste de dépasser la barre des 300 000 jetons. Quelques "NC" espagnols sont bien placés, mais côté français, il me semble bien que c'est Gael Dirig qui est en tête de délégation, avec 220 000 jetons. Le tenant du titre est toujours en course, tout comme son dauphin André Marques qui figure parmi les gros stacks. Voici un petit chipcount pour avoir un aperçu de la situation de course.

 

.

Le runner up de la dernière édition bien partie dans ce Day 1A. 80BB pour André Marques.

 

.

Après avoir ITM le Highroller, Yoh Viral a jump sur le Main et navigue autour d'une trentaine de blindes.

 

Random Chipcount :

 

David Gonzalez : 302 000

Yohai Cohen : 260 000

Gael Dirig : 221 000

André Marques : 172 000

Anas Tadini : 161 000

Javier Tsunamy : 134 000

Sofiane Benaissa : 132 000

Marouane Chamakh : 121 000

Raul Patron : 92 000

Phil Huxley : 76 000

Yoh Viral : 65 000

Ugo Faggioli : 42 000

Erwann Pécheux : 39 000

Florian Ribouchon : 34 000

 

Parmi les joueurs notables tombés sur les deux derniers niveaux : Sonny Franco, Hassan Farès, Eyal Bensimhon, PA Quignard, Andreas Zampas, Gaellle Baumann, Camel Meriem et Léna.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        16-01-2020 à 22h47  

 

A la table des rois


Ils ne viennent pas du même monde mais sont rois dans leur domaine. Présentation de quelques uns des tauliers présents dans la Poker Room du Es Saadi.

 

.

La table des tauliers : Avec la casquette, Marouane Chamakh, avec les lunettes noires, Hassan Farès et avec ce large sourire, Anas Tadini.

 

Trois rois à la même table ronde. Ca rappelle des épopées médiévales mais on parle bien des WSOP-C Marrakech. Anas Tadini, Hassan Farès et Marouane Chamakh ont été placés au même endroit. Le premier est au Es Saadi comme chez lui. Une soixantaine de ignes Hendon Mob dont une bonne cinquantaine acquise dans cette même Poker Room. Vainqueur de Super High Roller, vainqueur de Wonder8, vainqueur de La Fièvre et finaliste MPO, WPTDS, WPTN et j'en passe, Anas Tadini ne compte plus les exploits qu'il a accompli dans son fief. Il faut dire qu'à chaque fois, il ne lésine pas sur les bullets mais à chaque festival, vous pouvez êtes sur qu'Anas Tadini assure l'animation. Et si ce n'est par son poker, c'est par son personnage, ses vannes, sa grande gueule et son extravagance. Et comme à son habitude, Anas a monté une tonne. Le voilà avec 150 000 jetons devant lui, deux averages, pour commencer.

 

A sa droite, une autre grande figure du Es Saadi : Hassan Farès. Le Français compte huit tables finales ici sur des festivals majeurs, dont une victoire MPO, une 2e place High Roller WSOP-C et une troisieme place WPT. Egalement braqueur régulier du casino de Dakar et finaliste Partouche Poker Tour, Hassan est un des rares joueurs présents dans la salle à avoir dépasser la barre du million de dollars de gain en tournois. Son stack est plus menu, 6BB au moment où je vous parle mais Farès est capable de produire la magie à tout moment. Si ce n'est pas ce soir, ça sera surement demain sur le Day 1B.

 

Enfin, le troisième larron n'est pas un roi des cartes, mais un as du ballon. Son palmarès est d'un tout autre genre : Vainqueur de Ligue 1 avec les Girondins, double vainqueur de Coupe de La Ligue et de trophée des champions, runner up de la Coupe d'Angleterre et de la Coupe d'Afrique des Nations, Marouane est une légende du football marocain, sélection avec laquelle il a inscrit 33 buts en 65 sélections. Et il ne se débrouille pas si mal cartes en main puisque son stack a également dépassé la barre des 100 000. On va rester pas loin de cette table mythique qui promet de l'action.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        16-01-2020 à 22h12  

 

Iciiiiiii, c'est Issy


C'est l'une des invités surprises de ce Main Event. Qualifiée sur un Freeroll Live, Léna a gagné le droit de disputer le plus beau tournoi de sa vie. A Marrakech, dans un cadre royal, sur un Main Event faisant naître les rêves les plus fous.

 

Pour cela, elle a du tout de même battre un field au nombre d'entrants coquet : 484 joueurs, qui s'étaient donnez rendez vous sur l'Hip'Poker Tour, disputé à l'hippodrome de Vincennes. Pas insurmontable pour Léna qui a chiplé le tournoi pour gagner un package juteux, incluant un billet d'avion, hotel et ticket pour le Main Event.

 

.

Qualifiée sur un freeroll en battant un field de 484 joueurs, Léna est en plein kiffe sur le plus beau tournoi de sa vie

 

Celle qui représente l'API (Association Poker Isséenne) se retrouve donc dans la Cour des Grands, entourés de pros et de regs dont la bankroll et l'expérience en Live sont difficillement comparables. Mais Léna n'est pas du genre à trembler et a déjà pioché dans le stack de ses adversaires pour monter déjà 75 000 jetons. La belle histoire continue et on espère qu'elle durera jusqu'à dimanche. Good Luck Léna ! 




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        16-01-2020 à 20h28  

 

L'heure de se remplir la panse


Après avoir rempli son stack, il est l'heure de remplir son estomac. Les floors viennent de siffler le dinner break et les 104 joueurs en course peuvent donc profiter du délicieux buffet déployé par le Es Saadi. Après avoir dévoré les stacks, David Gonzalez pourra savourer tranquillement son repas, puisqu'il se lève en tant que chipleader de ce Day 1A. 260 000 jetons, plus de neuf starting stacks, l'Espagnol a été très gourmand sur ce début de Main Event.

 

.

Les Espagnols commencent à monter en régime. Parmi eux, David Gonzalez, chipleader du tournoi avec déjà 260 000 jetons.

 

.

Un autre Espagnol en forme, et qui porte toujours bien son nom lorsqu'il joue au poker, c'est Raul Patron. Le finaliste du dernier WPO, déjà auteur de TF marrakchi au printemps dernier a monté de belles piles et reviendra avec un beau stack de 140 000 jetons.

 

Pour la grosse centaine de survivants, 1 heure 15 de pause pour se rassasier, mais d'autres auront tout le temps qu'ils veulent pour dévaliser le buffet. Plusieurs joueurs ont en effet sauté juste avant la pause. C'est le cas de Carlos, vainqueur du High Roller en juin dernier mais aussi de Dominique Terzian, Mahmoud Ibrahim, Hassan Maad, Geroges Ajzenberg, Kevin El Far, Polo Santoni, Bernard Grafouillere ou encore Abderazzak Chah... A moins qu'ils ne décident de re-enty puisqu'il sera toujours possible d'entrer dans le tournoi jusqu'à la fin du dinner break.

 

.

Fin de l'aventure pour le souriant Carlos. Le dernier vainqueur du Highroller WSOP-C s'est fait prendre ses derneirs jetons par Anas Tadini juste avant la pause.

 

Les joueurs sont partis manger et les couvreurs vont les suivre d'ici peu. Je vous donne rendez vous dans 1H15 pour la suite de ce Day 1A.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        16-01-2020 à 20h05  

 

On n'arrête plus Tarym


Un petit point tour sur le High Roller, juste le temps de dire que Mohamed Mehalleg et Pedro Marques viennent de sauter à la bulle. Les 31 joueurs restants sont donc "in the money". Parmi eux, on retrouve quelques têtes connues, comme Davidi Kitai (shortstack), Yoh Viral (dans la moyenne) ou encore, l'inarrêtable Tom Jarry (superstack). Deux jours seulement après sa win sur le FPO Paris, pour plus de 70 briques, Tarym vise une deuxième superperf dans la même semaine. Il faut dire qu'avec 1 million de dirhams à la gagne, ce High Roller a de quoi mettre l'eau à la bouche. Gogogo Tarym, c'est tout droit !

 

.

Tarym superstack à 30 left d'un gros tournoi. Un refrain que j'ai déjà entendu il y a pas longtemps.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        16-01-2020 à 19h22  

 

Le raz de marée continue


Le High Roller avait donné le ton : Cette 52e édition est partie pour péter les records. A l'aube du neuvième niveua, le dernier pour s'inscrire, on est déjà à 216 entrées pour le seul Day 1A. Sachant que beaucoup de regs en lice sur le High Roller attenderont le Day 1B et que de nombreux joueurs arriveront demain pour le Week-end, on devrait avoir une garantie au delà des 800 000 €. D'après le floor Thomas Gimie, le tournoi devrait accueillir une petite six centaine de joueurs, 596 d'après son pronostic très précis.

 

L'augmentation des blindes ne semblent pas gêner certains joueurs puisqu'à l'instant je viens de voir les deux frères Mamouni, Smaïn et Mohammed ainsi que la Team Pro Winamax Gaelle Baumann prendre place aux tables.

 

.

 

Remplacement pour la Team Winamax. Busto de Leo Margets et entrée en jeu de Gaelle Baumann.

 

Pendant ce temps, Gael Dirig continue son ascencion. Un nouveau bon call face à un petit tapis sur un board       avec    et le voilà à plus de 160 000 jetons.

 

.

Gael Dirig s'éclate sur son début de tournoi. Près de six tapis de départ avant même le dinner break.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        16-01-2020 à 18h54  

 

Eyal Bensimhon, le choc thermique


On a plus l'habitude de le voir dans les forêts de pins et le froid de République Tchèque. Cette fois, Eyal Bensimhon a choisi les palmiers et le chalheur du Maroc.

 

Si Eyal est un joueur redoutable à la technique aiguisée, il n'oublie d'apporter de la bonne humeur et de la fantaisie aux tables. Généralement, on le voit arborer un postiche rose bien velu. Cette fois, c'est le lama rose de son T-Shirt qui est rose. En stack, ça ne lui réussit pas des masses pour l'instant, mais n'enterrons pas ce joueur qui a multiplié les superperfs l'année dernière. Finaliste de l'Opener WSOPE, finaliste du Lucky seven WSOP-C, vainqueur du France Poker Festival, tout cela dans Le Las Vegas tchèque, Eyal a amassé près de 120 000 € sur les six derniers mois, dépassant ainsi la barre des 700 patates de gains en carrière. Mais qu'il gagne ou qu'il perde, le joueur gardera toujours son sourire caractéristique et c'est pour ça que tout le monde l'aime sur le circuit.

 

.

C'est un scoop. Eyal Bensimhon a bien des cheveux ! Démarrage en douceur pour le vainqueur FPF, qui n'en perd pas pour autant son sourire.




Navigation

poker




Coverages Précédents


BIG MARVELLOUS POKER TOUR

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - Main Event

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - High Roller

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Circus Poker Festival - Main Event

poker

PPT 2020 SuperSat du Lyon Vert

poker

FPO AIX-EN-PROVENCE 2020

poker

PPT 2020 SuperSat d'Aix en Provence

poker

WSOP Circuit Marrakech 52e Edition

poker

FRANCE POKER OPEN PARIS 2020

poker

UDSO PARIS 2019

poker

 Ajax Auto Suggest