Flatnews

poker

WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 19h03  

 

Bulle kamikaze


Seulement trois petites mains pour faire exploser la bulle. Deux shortstacks ont tenté des tapis ambitieux et ont rapidement liberé le reste du field. Les 79 joueurs encore en lice sont donc assurés d'être dans l'argent et de toucher au moins 28 000 MAD.

 

C'est d'abord Monsieur Dos Santos qui est parti au charbon. Avec    au bouton, il aurait pu attendre queques mains avant d'envoyer ses trois dernières blindes mais le Portugais a preferé jouer le tout pour le tout. Tapis, face à une SB à 2 averages et le chipleader Ayman Jarrar en BB. L'Israélien n'en demandait pas tant et paye avec son   . Un as au flop, drawing dead river et obrigado Monsieur Dos Santos.

 

Deux mains plus tard, c'est Yohaï Cohen qui joue son tournoi. Son voisin de droite, qui le couvre, a pourtant annoncé tapis avant lui mais avec 6 blindes devant lui, l'Israélien décide de payer avec   . Pas de chance, son adversaire Mohamed Bouzgharou tient les flèches qui transpercent le stack de Cohen, bubble boy de ce Main Event.

 

.

Souriant, sympathique, téméraire, Yohaï Cohen compte de nombreuses qualités mais n'en reste pas moins le bubble boy de ce Main Event.

 

Nos 79 survivants sont payés, les shortstacks vont pouvoir envoyer. On revient dans quelques minutes pour faire la liste des bustos.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 18h03  

 

Tarym monte en régime


C'est avec beaucup de plaisir que je revois notre Tarym avec de belles pilasses devant lui. Je l'avais laissé à une petite quinzaine de blindes. Une demi heure plus tard, le roi du dernier FPO Paris trône avec plus de 300 000 devant lui.

 

.

Tom pouces en l'air après avoir enchaîné les bons spots pour remonter un stack confortable de plus de 40BB.

 

Tout commence avec de défenses de blindes consécutives où Tom touche de petits flops qui lui permettent de remonter autour des 135 000. Sur l'orbite suivante, un joueur shove ses 9 dernières blindes au hijack et Tarym se réveille avec deux dames, en grosse blinde encore. Son adversaire a deux valets. Tout se goupille bien et Tom Jarry passe la barre des 200 000.

 

Quelques mains plus tard, il part au duel avec le big stack bulgare de la table en payant un 3bet bouton vs big blinde. Panev lui laisse l'initiative et Tom place un premier barrel à 28 000 sur un flop    . Payé par Ivaylo Panev. Check check sur la turn   et river  , Panev check encore, après un tank d'une minute trente. Tom repart à l'assaut et demande 48 000. Foldé cette fois par le Bulgare. "Je le vois avec une petite paire et je domine pas mal sa range de bluff" analyse le Français. Mais qu'avait donc notre cher Tom ? Un joli    pour un bluff qui passe très crème et qui lui permet de bien mousser son stack à l'approche de la bulle. Jarry est de retour dans la partie !




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 17h46  

 

Comme une odeur de bulle


Les joueurs sont de retour de pause, histoire d'en fumer une petite et décompresser avec les potes, avant de revenir dans l'arène pour l'un des moments cruciaux de ce Main Event. Il ne reste en effet que 85 joueurs, ce qui signifie que nous sommes à 6 joueurs de la bulle !

 

Certains vont pouvoir en profiter pour mettre la pression et faire gonfler leur tapis. C'est le cas d'Anas Tadini, qui a enfin retrouvé un stack aussi costaud que ses épaules. Il vient de franchir la barre des 400 000 et avec son style très aggressif, il risque de mettre l'action à sa table. A force de grind, Romain Follet a lui aussi retrouvé un stack très convenable avec près de 40BB. L'Israélien Ayman Jarrar continue son incroyable échapée. Voilà mainteant deux jours qu'il est en tête du tournoi avec désormais plus de 700 000 jetons.

 

.

Si Anas n'a jamais perdu son aisance et sa tchatche, il a désormais retrouvé du stack. Juste à sa gauche, Ayman Jarrar continue son tournoi parfait. Le chipleader compte désormais plus de 700 000 jetons.

 

Pour les shortstacks, il va falloir s'accrocher pour éviter de tomber au pied de l'argent. C'est le sort malheureux qu'a connu Paul Guichard, éliminé sur la dernière main du dernier niveau avec    contre les as d'un NC espagnol. Il ne reste donc plus que Joffrey Lhotte pour sauver l'honneur de la Team PMU.

 

On joue les blindes 3 000 - 6 000, la moyenne est à 220 000 et la tension s'apprête à monter d'un cran.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 17h08  

 

1, 2, 3, Viva Bulgarie


Au départ de ce Main Event, deux Bulgares. Une jouesue, Elvira Malay et un joueur, Ivaylo Panev. A l'approche de l'ITM, toujours deux Bulgares, dont un quasi chipleader. Si Elvira avait animé le Day 1, Ivaylo s'occupe du Day 2, avec désormais plus de 530 000 jetons devant lui. Seul Ayman Jarrar, intouchable depuis le début du tournoi fait mieux. Belle performance de la délégation bulgare, et du costaud Ivaylo.

 

Ce joueur s'était fait remarqué l'année denrière lors de l'Italian Poker Tour, en s'imposant devant un field de plus de 1 000 joueurs et transform 300 € en 75 000 €. Cette fois, c'est sur un buy-in autrement supérieur que Panev fait des ravages. Seul le Portugais André Marques, lui aussi proche du demi million semble pouvoir lui résister. Elvira connaît quant à elle un day 2 plus compliqué, mais garde une petite trentaine de blindes à 10 joueurs de la bulle.

 

.

Ivaylo Panev se régale depuis le début de Day 2. Le Bulgare a multiplié son stack par 5 et le voilà au dessus du demi million de jetons.

 

Dans le gang des 400 000 et plus, Mohamed El Wely emmène le clan des randoms Marocains et Pablo emmène le clan des NC espagnols. Concernant les bustos, on a perdu dans la dernière demi heure Sofiane Benaissa, Jérome Rousseau, Eyal Eshkar, Lucien Cohen, Ludovic Catteau, Daniel Tordjaman, Laurent Vauquelin et à l'instant, Fabio Ballongue. Son    s'est fait dominer par les rois de Marius Conan, qui après la dégringolade du début de journée entame sa remontée.

 

.

Un autre grinder redoutable dans le gang des chipleaders. Voici le runner up du dernier Main Event, Andre Marques.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 16h33  

 

Carette passe les 400 cacahuètes


Emile Carette passe un bon samedi de poker aux tables du Saadi. Démarrant la journée avec 58 000, Emile empile les jetons depuis le début du Day 2 et vient même de monter d'immenses colonnes après un bel attrapage en bataille de blindes.

 

.

Objectif deuxième table finale en deux festivals pour Emile Carette. Peut être un peu plus juteuse encore que lors du dernier Wonder8. On en est encore loin mais Carette se place stratégiquement à l'approche de l'argent.

 

Le finaliste du dernier Wonder 8 découvre un joli   , la relance est payée par la BB et les deux joueurs découvrent un flop    . Emile opte pour une tactique de trap. Check call à 20 000 sur le flop, check call à 55 000 sur la turn brique et sur la river  , Emile check encore. Cette fois, son voisin sort les gros moyens. 145 000 et tapis annoncé. Carette paye avec sa couleur et élimine son adversaire qui retourne un étonnant   , pour une double paire transformée en bluff. Un move bien choisi par Carette qui s'invite dans le gang des chipleaders à 20 left de la bulle. 430 000 pour Emile.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 16h09  

 

Follet, une semaine de folie


Je le présentais hier comme un grinder redoutable et redoutée, surtout aux tables de cash game. Mais en tournoi, Romain Follet ne se débrouille pas trop mal non plus. Runner-up du High Roller l'année passée, Romain Follet a pris sa revanche sur le destin hier soir en s'imposant dans le tournoi le plus classieux du festival.

 

 

.

Romain Follet, runner-up du High Roller en juin dernier, a fait encore un peu mieux hier soir. Il empoche la bague et 750 000 MAD.

 

Auteur d'un run fantastique et gérant sa table finale d'une main de maître, alors que presque tout les joueurs étaient shortstack à 5 left, Romain s'est finalement imposé en heads up face au doyen italien Achille Voltolina. Joueur magnifique dans l'attitude et dans le fair play, le Vénitien a rendu les armes dans la dernière ligne droite sur un dernier duel    contre   . Romain, Achille et un NC espagnol avaient prévu un deal à trois left, pour s'assurer 659 000 MAD chacun (un peu moins de 60 000 €) et Follet est allé chercher les 12 000 € supplémentaires ainsi que la bague WSOP-C qui lui avait échappée l'année dernière.

 

"Je n'avais pas vraiment de stratégie définie à 5 left, quand tout le monde avait entre 10 et 15BB. J'analyse les profils et les stacks biensurs, mais je suis surtout un joueur qui joue à l'instint, commentait le vainqueur après sa victoire sous les coups de 4h du matin. Je suis très heureux de cette victoire, sur un tournoi magnifique. J'avais les copains qui me poussaient et qui m'ont donné des conseils précieux. Maintenant, on va se reposer pour récupérer avant le Main Event et on ira fêter ça demain soir".

 

Car la semaine de rêve de Romain ne s'arrête pas là. Malgré un énorme coup perdu sur la dernière main du Day 1B, Romain Follet est encore en course à 30 left de l'argent. Objectif ITM, et peut être plus car il y a aussi une première place au Leaderboard à aller chercher. Une place qui lui permettrait de gagner sa place sur le Casino Global Championship, où seront invités les héros des différentes étapes WSOP-C. Ce même tournoi sur lequel Said El Yousfi, vainqueur ici même uil y a quatre ans avait empoché 340 000 $. Voilà qui devrait motiver notre vainqueur High Roller.

 

.

Romain Follet n'en a pas fini avec ces WSOP-C Marrakech et vise désormais un ITM sur le Main Event. Avec à la clef, une possible qualification pour le Global Casino Championship à 10 000 $ de buy-in. Ca grind pas mal aussi pour son voisin Smaïn Mamouni, qui vient de craquer les dames avec les valet pour monter à près de 300 000 jetons.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 15h12  

 

PMU botte Winamax hors du Main


Gros duel entre deux pros de grosses écuries françaises. Joffrey Lhotte vs Bruno Lopes et ca tourne à l'avantage du Team PMU... Avec un peu de réussite, il faut l'avouer.

 

.

Joffrey Lhotte de retour aux affaires dans ce Main Event. En revanche, la Team Winamax a disparu.

 

Ouverture d'un NC espagnol 7 000 UTG, payé par Kool Shen en MP, payé par le bouton, payé par Joffrey Lhotte en SB et payé par la grosse blinde. Le flop vient    , ça check jusqu'à Bruno qui passe à l'attaque. 11 000 dans 42 000. Ca fold jusqu'à Joffrey qui, avec 100 000 devant lui et    dans les mains, prend l'option du reraise. 29 000 annoncé, tout le monde fold, sauf Bruno qui paye la relance. Turn   et Joffrey met le plan à exécution : Tapis pour ses 68 000 derniers jetons. Snap par Bruno qui tient un joli brelan de 6. Le Team PMU a quelques outs pour se sauver et PAN ! La turn   offre la flush à Joffrey et envoie Kool Shen en tilt. Lhotte relance totalement son tournoi, avec plus de 250 000 jetons tandis que deux mains plus tard, Bruno 4-bet tapis    et se fait attraper par   . Un crash détonnant pour le dernier représentant de la Team Winamax. Côté PMU, il reste encore Joffrey Lhotte, et Paul Guichard, qui résiste avec une petite quinzaine de blindes.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 14h52  

 

Ugo de retour parmi les boss


Généralement, il cause bien des dégâts lorsqu'il passe au Es Saadi. Je m'étonnais donc en début de semaine de voir qu'Ugo Faggioli ne faisait pas parler de lui. Il attendait juste le début du Day 2. Après un carrabolage à trois,    vs    cs   , Ugo Faggioli sort le strike et s'envole à plus de 250 000 jetons.

 

On a retrouvé le Ugo Faggioli qu'on connaissait... Enfin, il a plutôt retrouvé la réussite qu'on lui connaissait. 80BB pour le runner up du dernier High Roller, de retour parm les gros stacks.

 

.

Dans les cartes comme dans l'attitude, ca va beaucoup mieux pour Ugo Faggioli, auteur d'un joli strike pour repasser au delà des 250 000.

 

Mohamed El Wely passe lui aussi une belle journée. Partant avec la moyenne, le random marocain enchaîne les coups et les bons spots depuis une heure. A l'instant, la paire de 5 d'un de ses adversaires s'est écrasé contre ses deux valet et voilà Mohamed au delà des 300 000 jetons. Gros samedi après midi également pour Alfredo qui est passé de 70 000 à 300 000 en une heure et demi.

 

.

Mohamed El Wely mène le contingent de randoms marocains, avec plus de 300 000 jetons devant lui.

 

D'autres joueurs se montrent patients et se content de stabiliser leur tapis en attendant de voir des mains. Phil Huxley, Anas Tadini ou encore Kool Shen font partie de cette catégorie, avec un stack toujours supérieur à la moyenne (dee 150 000).

 

.

Sans se faire peur, le tenant du titre Phil Huxley prend quelques petits coups pour maintenir son stack au dessus des 200 000 jetons. Son collègue anglais Andrew Hills est toujours dans le coup aussi.

 

.

Joffrey Lhotte se bat comme un beau diable dans ce début de Day 2. Un peu de grind, quelques petits coups et le Team PMU rejoint la moyenne à 50 left de l'argent.

 

.

Ayman continue d'augmenter sa manne. Quand je lui demande combien de joueurs il a busté aujourd'hui, il me répond "Au moins un..." avec un grand sourire en coin. Toujours aussi modeste, mais toujours aussi riche en stack. 350 000 pour Jarrar.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 14h23  

 

L'hécatombe du samedi après-midi


Comme à chaque début de Day 2, on asssite à une véritable tornade d'éliminations. Les shortstacks jettent leurs derniers jetons dans la bataille et beaucoup ne s'en relèvent pas. Greg Chenet a ouvert le bal des bustos sur la première main, et en une heure de jeu, on a déjà perdu plus de 40 joueurs !

 

.

Le maillot des Fennecs n'a pas porté chance à Omar Lakhdari, emporté par la tornade de bustos.

 

Pas de remontada pour Alex Réard dont le    s'est heurté à un    pour ses dix dernières BB. Fin de partie également pour nos deux ex-footballeurs Camel Meriem et Marouane Chamakh, pour le 3e de la dernière édition David Vergnes, pour le coach EducaPoker Adrian Almagro, pour ce trublion d'Omar Lakhdari, pour le fils Bennis, pour Jérome Pradal, Tzur Levy, Luis Pinho, Idir Aiche et à l'instant, l'un des héros du dernier FPO, Florian Ribouchon.

 

Ils ne sont donc plus que 132 encore en lice dans ce Main Event. Voyons donc à qui profite les crimes...




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        18-01-2020 à 14h01  

 

Parlons argent !


Nous autres couvreurs le connaissions depuis hier soir mais les joueurs, eux, viennent de découvrir le Pay-out de ce Main Event. Et comme on pouvait s'y attendre au vue de l'affluence faramineuse de ce Main Event, il est plutîot juteux. 1 600 000 dirhams marocains promis au vainqueur. En euros, ça fait à peu près 150. Une table finale assurée à 16 000 € et un mincash à 2 630 €... Voici le pay-out complet de Main Event. Pour les conversions, enlevez un 0, et vous aurez légèrement plus que la somme équivalente en euros.

 

.

 

Pay - Out :

 

1er : 1 600 000 MAD

2e : 1 060 000 MAD

3e : 700 000 MAD

4e : 500 000 MAD

5e : 380 000 MAD

6e : 300 000 MAD

7e : 240 000 MAD

8e : 200 000 MAD

9e : 170 000 MAD

10e : 145 000 MAD

 11e : 123 000 MAD

12e : 105 000 MAD

13e : 90 0000 MAD

14-15e : 78 000 MAD

16-17e : 68 000 MAD

18-20e : 60 000 MAD

21-23e : 53 000 MAD

24-31e : 46 000 MAD

32-39e : 40 000 MAD

40-47e : 35 000 MAD

48-55e : 32 000 MAD

56-63e : 30 000 MAD

64-79e : 28 000 MAD




Navigation

poker




Coverages Précédents


BIG MARVELLOUS POKER TOUR

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - Main Event

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - High Roller

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Circus Poker Festival - Main Event

poker

PPT 2020 SuperSat du Lyon Vert

poker

FPO AIX-EN-PROVENCE 2020

poker

PPT 2020 SuperSat d'Aix en Provence

poker

WSOP Circuit Marrakech 52e Edition

poker

FRANCE POKER OPEN PARIS 2020

poker

UDSO PARIS 2019

poker

 Ajax Auto Suggest