Flatnews

poker

X


APO 2500 BY PMU 2022        20-02-2022 à 14h04  

 

Le colonel Chen mène la division royale


Pendant que les huit finalistes commencent la bataille en table télévisée, le Super High Roller a repris ses droits dans la salle de tournoi. Une petite vingtaine de joueurs sont encore en course, et certaines tables s’apparentent à un rendez vous de mastodontes. Pour l’instant, c’est le Néerlandais Zhong Chen qui mène la troupe, devant Julien Sitbon et Sonny Franco. Petit portfolio de ce tournoi qui a rassemblé 49 entrées. 




Duel de styles entre le braqueur du Sud Tahar Saïd et le champion WSOP Alex Réard. Les deux joueurs figurent parmi les shortstacks mais disposent encore d'une petite trentaine de blindes pour se défendre.



Pour l'instant, c'est Zhong Chen qui trône tout en haut du Chipcount. Le Néerlandais a fait des dégâts avec son style atypique. Capable de jouer tout type de mains, le reg de Rozvadov a notamment avalé l'énorme stack de Paul François Tedeschi sur la fin de Day 1 en lui prenant tout avec un    payé depuis la SB et qui a trouvé le brelan sur le flop     face au    du Corse.


Kitai


Après un départ tronqué, le Génie a trouvé sonr rythme dans le tournoi. 663 000 pour Davidi Kitai au moment de reprendre ce SHR.


Soft


Une table bien soft avec une brochette Kitai-Réard-Sitbon-Saïd-Franco-Cimbolas et Kully Sidhu qui vient d'arriver au siège 3. Alors, qui est le fish de la table ?


Sitbon


Cet Homme navigue dans le haut du chipcount à chaque tournoi qu'il joue. Surtout au Club Montmartre. Plus de 4 startings stacks pour Julien Sitbon, 2e en jetons à la fin du Day 1.


soft 2


Une autre table facile avec Julien Martini, Benjamin Chalot, Simon Roboh et Romain Lewis.

 

franco

 

Sonny Franco s'est bien amusé hier avec son pote Matas Cimbolas. Super stack pour le premier, shortstack pour le second.

 

Sylla

 

Ahmed Sylla a fait des ravages hier sur sa table. Plus de 800 000 jetons au moment de reprendre la guerre pour l'humouriste français.


 

 

Il reste 18 joueurs sur 49 inscriptions
Niveau 10 : 6 000 - 12 000 Ante 12 000
Moyenne : 620 000




APO 2500 BY PMU 2022        20-02-2022 à 13h46  

 

Le jour de gloire


Nous y voilà enfin. Après trois jours de combat au Club Montmartre, les 8 finalistes de Cet APO 2500 viennent de prendre leur place dans l'arène finale. Sur une table un peu différente que celles qu'on a pu observer jusqu'à maintenant.

 

TF 1

 

Des projecteurs dans les airs qui surplombent la grande table situé entre la grande salle et l'espace de tournois, des caméras amovibles qui bougent telles les yeux d'une pupille, pour scruter les actions de nos protagonistes. Bendo et ses équipes ont travaillé d'arrache-pied depuis hier pour monter un set-up télévisé magnfiique pour organiser, vous l'aurez compris, la retransmission de la finale en streaming.


Rendez-vous donc sur le Twitch de PMU Poker pour ne pas louper un coup de cette TF, qui sera commenté avec 30 minutes de différé par l'inimmitable Greg Ceran-Maillard, accompagné de notre chère Florence Mazet.

 

TF 2

 

Il y a quatre jours, le casting de départ faisait déjà rêver. Au moment d'atteindre l'ultime table du tournoi, le grattin n'en est que plus crémeux. Le Team Pro Unibet Arnaud Enselme, le roi du poker Online FR Nicolas "CapHaddock"Burtin, les deux jeunes pépites et meilleurs potes Mehdi Chaoui/Sacha Rymland, l'expert en théorie Fabrice Bigot, le reg Mickael Muselli et deux redoutables grinders de l'est avec Michal Polchlopek et Andriy Lyubovetskyi. L'un de ces huit hommes sera sacré champion de l'APO 2500 et repartira avec la coquette somme de 155 000 €.

 

TF

 

 

On déballe les stacks, on attend cinq minutes Arnaud Enselme qui sait se faire désirer dans les grands moments, on prend une petite photo souvenir, on ré-explique les règles spécifiques des tables télévisées (portable interdit, pas de messe basse, masque bien sur le nez) et puis, allons-y gaiement ! François Lascourrèges donne le coup d'envoi officiel, la grande finale de l'APO 2500 vient de commencer.

 

shotclock


A l'instar des niveaux de blindes, qui sont passées de 75 à 90 mn, la shotclock est allongée de dix secondes pour cette finale. Les joueurs auront donc 40 secondes de réflexion, plus 40 secondes supplémentaires pour chaque carte Extra-Time utilisée.

 

Trophée

 

Il reste 8 joueurs sur 366 inscriptions
Niveau 23 : 20 000 - 40 000 Ante 40 000
Moyenne : 2 300 000
Prochain palier : 15 000 € 




APO 2500 BY PMU 2022        20-02-2022 à 00h57  

 

Davoud bulle, Chaoui et ses potes en finale


Le suspens de la bulle n’a pas duré longtemps. Fabrice Bigot éteint les espoirs de remontada de Davoud Pira et convertit la première balle de table finale. Mehdi Chaoui, Nicolas Burtin et leurs potes grinders reviendront pour la TF, en compagnie de deux grinders étrangers redoutables. Le recap de cette fin de Day 3.


Mehdi Chaoui


Derrière cette tignasse de cheveux se cache un jeune joueur pétri de talent : Le chipleader de cet APO 2500, Mehdi Chaoui.


Il a fallu deux heures pour trouver les dix derniers survivants de ce Main Event. L’increvable Mehdi Kechiche refusait de mourir, et les autres shortstacks ont enchaîné les double-up pendant de longues orbites. Mickael Muselli, Arnaud Enselme, Fabrice Bigot, Mehdi Kechiche… Ils se sont tous retrouvés à tapis pour la survie dans le tournoi mais personne ne voulait lâcher l’affaire si proche de la finale !


La valse des stacks a duré deux heures et puis en cinq minutes, tout s’est décanté. Arnaud Enselme parachève sa remontada d’une élimination, celle du coriace Mehdi « federer » Kechiche, sur un 80-20 des plus standards et dans les cinq minutes suivantes, Davoud Pira rendait les armes à son tour.


pira


Maginfique run de Davoud Pira qui a longtemps tenu en respect les jeunes impertinents qui tentaient de picorer son stack.


Le doyen du field a lentement dégrindé durant les deux derniers niveaux face aux assauts répétés de ses trois adversaires. Nicolas Burtin et Sacha Rymland ont grignoté petit à petit dans le tapis de Davoud, qui a ensuite fait le dos rond en espérant les sorties des plus shortstacks que lui. 


Tombé à sept blinde, Daroud a tenté le tout pour le tout avec    sur la blinde de Fabrice Bigot. Mais le grinder de Londres a trouvé un   , suffisamment bon pour payer son opposant. Le board ne sera d’aucune aide à Davoud Pira, bubble-boy officiel de cet APO 2500.


Une finale entre potes


« On est en finale entre potes, c’est juste insane » commentait Mehdi Chaoui, chipleader au moment du coup de sifflet final de ce Day 3. En effet, les grinders français encore en course se connaissent bien. Nicolas Burtin, Mehdi Chaoui, Fabrice Bigot et Arnaud Enselme se boxent presque chaque semaine sur les tables online et le temps passés autour des tables ont forgé les liens entre les grinders. « Et puis il y a Sacha, qui est mon meilleur ami en dehors des tables » ajoute Chaoui. 



Nicolas Burtin, Fabrice Bigot et Sacha Rymland étaient à la même table pour diner, ils ont boxé à la même table ce soir et ils se retrouveront demain à la même table, la dernière de cet APO 2500.


Qui n’a jamais rêvé de se faire une table finale entre amis ? Et bien cette bande là s’apprête à le vivre sur le Main Event de l’APO 2500, c’est à dire peut être le plus grand tournoi du circuit français actuel. « Ca va être un sit’n’o entre potes, mais avec beaucoup d’argent. Une TF bien reggish » conclut Mehdi Chaoui en tapant dans le dos de son pote Arnaud Enselme, qui le rejoint au moment de quitter la salle.


enselme Lewis


Qui donc vient féliciter le copain Arnaud juste après la bulle de cette table finale. Le team pro Winamax Romain Lewis, qui vient de buy-in le Super High Roller célèbre le deep run de son confrère de la Team Unibet.


N’enterrons pas trop vite tout de même les deux regs internationaux encore présents dans ce tournoi. Andriy Liubovietsky et Michal Polchlopek ont montré qu’ils avaient largement leur place sur cette ultime table.


ukraine


Un Ukrainien redoutable viendra troubler le Sit'n'go entre pote grinder français. Et la machine Lyubovetskyi ne sera pas facile à déregler.


L’Ukrainien sera loin d’être impressionné par les montants, lui qui vient de remporter le High Roller des WSOP Europe pour un demi million d’euros. Le Polonais aussi en a vu d’autres, lui qui sillonnent le circuit depuis plus de douze ans. Il a joué des finales aux quatre coins du monde, pour des montants parfois aussi affolants que ceux de demain et semble avoir une technique largement assez aiguisée pour se confronter à la bande de regs tricolores.


Enfin, il reste Mickael Muselli. Le sixième bleu du carrosse ne partira pas favori, avec 9 blindes au moment de reprendre la finale, mais Mickael n’a pas dit son dernier mot. En pleine confiance après sa 2e place à Namur lors de la Circus Cup il y a trois mois, le Français arrivera sans pression pour tenter l’improbable remontada. 


Le casting final


Siège 1 - Arnaud Enselme (2 540 000) : Prêt à aller chercher son premier titre en tant que Team Pro Unibet. N’aura pas peur de payer Mehdi Chaoui si ce-dernier tente d’écraser la table avec ses all-in impertinents.



Siège 2 - Andriy Lyubveskyi (1 710 000) : Machine ukrainienne redoutable, technique aiguisée, mental solide. Vient de gagner un bracelet WSOP Europe et un demi million sur un 25 000 €. Depuis trois jours, il élimine un à un les grands noms du field français et compte bien en ajouter d'autres à son tableau de chasse demain.


Siège 3 - Mickael Muselli (765 000) : Grinder compétent, dur au mal, en confiance après une belle finale à Namur. Shortstack de la finale, jouera sans pression pour la remontada.


Siège 4 -  Mehdi Chaoui (3 510 000) : Prodige du poker français en pleine ascension. Venu du centre de formation de Casablanca. Grinder online unique en son genre et diablement efficace. A placé 246 bluffs depuis le début du tournoi pour 3 coups en value. Chipleader de la finale.

 

Siège 5 - Nicolas Burtin (3 150 000) : Capitaine de la team de grinders. A désossé le circuit online pendant de longues années et s’occupe désormais du circuit Live. Runner-up de l’APO 1000, il a absolument toutes les qualités pour faire encore un peu mieux sur ce Main Event.


CapHaddock


Siège 6 - Fabrice Bigot (2 145 000) : Grinder exilé à Londres qui se régale depuis peu sur le circuit Live. Joueur ambitieux et caution technique de la table. Aime beaucoup la GTO.


Siège 7 : Sacha Rymland (2 755 000) : Prodige du poker français numéro 3, qui se révèle sur ce Main Event. Presqu’aussi aggro que Mehdi Chaoui. Et en plus c’est son meilleur pote. Duels « bouton vs BB » intéressants en perspective.


Siège 8 : Michal Polchlopek (1 720 000) : Braqueur polonais affuté. La technique du grinder online mêlé à l’expérience du Livetard baroudeur. A déjà fait des gros coups en Italie, à malte et à Sao Paulo. Prêt à faire de même à Paris.


Voilà pour les rapides présentations. Maintenant on attend que tout ce beau monde passe à l’action. Rendez vous demain à partir de 13H pour la dernière ligne droite de cet APO 2500. Je vous rappelle les jolies sommes qui se joueront demain puis je m’en vais débrider cette longue journée de poker au Bar du Club Montmartre. Messieurs-dames, bonne nuit !


Pay-out :

  • 1er : 155 000 €
  • 2e : 104 960 €
  • 3e : 73 000 €
  • 4e : 51 000 €
  • 5e : 38 000 €
  • 6e : 30 000 €
  • 7e : 24 000 €
  • 8e : 19 000 €



APO 2500 BY PMU 2022        19-02-2022 à 23h52  

 

Arnaud en selle


Désarçonné après un choc de premium face à Mickael Muselli, Arnaud Enselme était tout proche de la chute. Tombé sous les 20 blindes, puis sous les 15, le Team Pro Unibet a du lâcher les chevaux pour revenir dans la course de ce Main Event. Mais en deux orbites, un runout chanceux, puis un call couillu lui permettent désormais de se remettre en selle.


Enselme


Ca fold jusqu'à Arnaud qui ouvre    au Cut-off. Le Team Pro Unibet a 13 blindes devant lui et décide de tout envoyer. Posté en petite blinde, Andriy Liubovietsky se réveille avec   . Call facile pour l'Ukrainien qui se retrouve en bonne posture pour ajouter un nouveau nom à son tableau de chasse.

Le flop     redonne de l'espoir à Arnaud. Une As ou un 6 lui donnerait la suite. Elle ne viendra pas sur la turn  , ni sur la river. En revanche, le   lui donne un brelan coquin qui lui permet de remporter ce 20-80 crucial. Arnaud revient à 25 blindes.



Une superbe river   et Arnaud craque la paire supérieure de l'Ukrainien, pour revenir près du million de jetons.


Tandis que Liubovietsky lâche des jetons chez Kechiche puis Enselme, Mehdi Chaoui en profite pour accroître son chiplead. Il abuse des relances et se permet même des Open tapis pour mettre une pression maximum sur ses trois autres adversaires, qui comptent tous moins de 25 blindes. Ca passe une fois, deux fois, mais sur la troisième, Arnaud Enselme trouve un    en grosse blinde.


Le grinder hésite, il y a des calculs ICM à prendre en compte. Après un temps de réflexion, le Team Pro décide de payer, et il est bien devant son adversaire, qui a tout envoyé avec   . Le flop     place le Marocain légèrement devant, la turn   confirme son avantage, mais la river   donne le pot et le double up à Arnaud. 2,2 millions pour le Team Pro.


 


Il se passe aussi des choses sur l'autre table. Fabrice Bigot a trouvé    au CO et a envoyé ses 12 blindes au milieu. Derrière lui, Sacha Rymland a découvert   , une belle main pour payer son voisin et les deux hommes se retrouvent en flip ! Bigot trouve un   au flop, pas de 10, et Bigot revient à hauteur du million de jetons.



Une rencontre inévitable qui tourne en faveur de Fabrice Bigot, de retour dans le tournoi à 2 left de la table finale.


Enfin, le show Enselme se poursuit quelques minutes plus tard sur l'autre table. Signe que le Team Pro a retrouvé la réussite, il vient de s'offrir le scalp de l'homme qui ne voulait pas mourir : Mehdi Kechiche ! Le grinder a open-shove 19BB depuis le CO avec   , et Arnaud s'est réveillé avec    juste derrière lui. Cette fois, la top paire tient sur le runout       et Mehdi Kechiche termine 10e de ce Main Event. Meilleure perf Live pour cet homme qui signe un deuxième deep run consécutif sur l'APO 2500. Et 12 500 € pour cette 10e place.


mehdi ensellé


Un nouveau duel Enselme - Kechiche qui tourne en faveur du Team Pro Unibet. Fin du beau parcours de "federer" qui se contentera cette fois d'une 10e place.


Il reste 9 joueurs sur 366 inscriptions
Niveau 23 : 20 000 - 40 000 Ante 40 000
Moyenne : 1 980 000
Prochain palier : 15 000 €




APO 2500 BY PMU 2022        19-02-2022 à 22h54  

 

Le samourai Kechiche


La résistance d’un samouraï. Même lorsqu’il est touché, il encaisse les coups, pose parfois un genou à terre mais jamais ne rend les armes. Cet homme que personne n’arrive à achever, c’est Mehdi Kechiche.



Depuis maintenant plus de trois heures, le grinder reste cramponné à son short stack. Il navigue sous les 20 BB puis même sous les dix après une défense de blinde qui a mal tourné contre Arnaud Enselme. Depuis il a du envoyer à plusieurs reprises le tapis pour rester en vie… Et dans ce domaine, Mehdi est imbattable aujourd’hui.



Mehdi avait connu quelques soucis contre Arnaud Enselme mais vient de nous gratifier d'une remontada superbe.


Imbattable à tapis


Sur le premier showdown, c’est Andriy Liubovietsky qui met le tournoi de Mehdi en jeu.    chez l’Ukrainien,    chez Kechiche, qui trouve son   au flop pour doubler une première fois. Redescendu dans des eaux troubles, il est parti diner avec 9 blindes, avant de se lancer de nouveau dans une démonstration de survie.


Un premier tapis    contre le    de Mehdi Chaoui pour se chauffer puis avec 4 blindes devant lui, il trouve un nouveau spot contre Fabrice Bigot avec    contre   . Un as au flop, une doublette turn, et Mehdi respire encore.


One chip one chair pour "federer", en train de revenir des enfers.


Une orbite plus tard, le samouraï joue encore sa vie, face à Mickael Muselli. Un flip des plus classiques, avec    contre les    de son opposant. Un flop     pour commencer à frémir, un   pour toucher et un   river pour serrer le poing : Mehdi Kechiche revient au demi million de jetons, soit une quinzaine de blindes.


« Imbattable à tapis » confirme Fabrice Bigot, témoin de cette résistance hors norme. Mais Mehdi « federer » Kechiche sait aussi se défendre autrement qu’à tapis pré-flop. Open de Muselli, payé par Andriy Liubovietsky CO et Mehdi complète depuis la grosse blinde avec   


Tout le monde check sur le flop    , turn   et ça check encore jusqu’à Liubovietsky, qui ne laisse pas de deuxième carte gratuite. 120 000 pour suivre, ce que fait Mehdi avec sa paire. Seul face à l’Ukrainien sur la river  , Mehdi prend deux bonnes minutes pour réfléchir alors que Andriy lui présente le tapis. Il a encore dix blindes derrière, mais federer trouve le bon coup de raquette. Il call avec sa deuxième paire et voit son adversaire révéler   . Le hero-call est validé, Mehdi est de retour dans cet APO 2500. 900 000 pour l’homme qui ne voulait pas mourir.


Sur l’autre table, Christophe Devaux n’a pas eu la même réussite au moment d’envoyer ses derniers jetons. Lui aussi s’est retrouvé en flip face à Sacha Rymland avec    contre   . Malheureusement pour lui, le chipleader a trouvé son as et aucun brelan ne viendra pour Devaux qui sort de ce Main Event en 11e position.


Devaux


Le run de Christophe Devaux s'arrête aux portes de la finales. 12 500 € pour récompenser sa performance.


A part ça, Enselme a fait doubler Mickael Muselli sur un set up    vs   , avant de lui même doubler face à Mehdi Chaoui. Statut quo sur l’autre table, toujours dominé par le trio Michal Polchlopek - Nicolas Burtin - Sacha Rymland. Chaoui conserve le chipleader, avec un peu moins de 4 millions.


Il reste 10 joueurs sur 366 inscriptions
Niveau 23 : 20 000 - 40 000 Ante 40 000
Moyenne : 1 830 000
Prochain palier : 12 500 € (jusqu'au 10e)




APO 2500 BY PMU 2022        19-02-2022 à 20h36  

 

Un carré pour le diner


Mehdi Chaoui est sur une pente très ascendante. Le joueur vient de mettre un nouveau coup sur la tête d'Arnaud Enselme, juste avant le dinner break.


"Rien de spécial, open chez moi, défense BB d'Arnaud, ça all-check jusqu'à la river, il fait 90 000 je fais 450 000 et il call". A mon humble avis, la main semble plus surprenante que ne le laisse transparaître. Surtout quand on regarde ce que tenait les deux joueurs. Une photo vaudra mieux que mille mots :

 

Chaoui

 

Une flush max qui fait grise mine face au carré floppé de Chaoui.

 

Les onze survivants sont partis en pause et reprendront avec les stacks suivants :


Mehdi Chaoui : 4 100 000

Andriy Liubovietsky : 3 080 000

Michal Polchlopek : 2 860 000

Nicolas Burtin : 2 460 000

Sacha Rymland : 2 400 000

Davoud Pira : 925 000

Arnaud Enselme : 760 000

Christophe Devaux : 530 000

Fabrice Bigot : 455 000

Mickael Muselli : 455 000

Mehdi Kechiche : 250 000


Il reste 11 joueurs sur 366 inscriptions
Niveau 22 : 15 000 - 30 000 Ante 30 000
Moyenne : 1 450 000
Prochain palier : 12 500 € (jusqu'au 10e)




APO 2500 BY PMU 2022        19-02-2022 à 20h11  

 

La valse des gros stacks


Demi finale oblige, la tension est montée d’un cran. Les 12 joueurs ne sont plus qu’à quelques encablures d’une table finale et des gros sous, et la pression commence à se faire sentir. Pas pour tous le monde visiblement, puisque certains profitent de ce moment charnière pour envoyer des gros parpaings, provoquant quelques changements dans la cabine de tête.


Mehdi Chaoui fait partie de ces nouveaux venus dans le cockpit. Connu pour son instinct de bluffeur, qu’il a notamment éprouvé sur le dernier niveau avec un joli 4-bet shove avec    sur la tête d’Arnaud Enselme, le Marocain vient de montrer à l’instant qu’il savait également faire dans la value.


Mehdi Chaoui


Beaucoup de jetons et de cheveux sur cette photo. Les deux appartiennent à Mehdi Chaoui.


Open 50 000 de Mehdi en grosse blinde, 3-bet de Muselli 175 000 en SB et c’est payé par Chaoui.     sur le flop, Mickael place le c-bet 140 000, payé par Chaoui. Les deux joueurs check sur la turn   et Muselli check encore sur la river  . Cette fois, Mehdi ne laisse pas de street gratuite. Bien au contraire, il envoie un gros 825 000 dans la face de Muselli pour un léger overbet, que Muselli paiera assez rapidement. Mehdi retourne son   , pour un brelan floppé qui le propulse à vue de nez dans la position de chipleader.


Sur l’autre table, c’est son copain Sacha Rymland qui fait parler la poudre. Après s’être cassé les dents à des reprises dans des coups développés face à Nicolas Burtin, le jeune joueur vient de s’embarquer dans plusieurs coups de hautes voltiges. Avec son voisin polonais Michal Pochlopek comme cible préférée.


sacha


Un duel France - Pologne à haute tension entre Sacha et Michal.


David Vinayagamoorthy initie la première confrontation. Open 50 000, payé par Sacha et 3-bet du Polonais en SB, pour 200 000 jetons. David se barre mais pas Sacha qui paye pour voir le flop    . C-bet 150 000 chez Michal, payé quand vient la turn  . Cette fois, Michal check et Sacha s’engouffre dans la brèche, en avançant une grosse pile de jetons violet, qui fera folder son opposant. France 1, Pologne 0.


La revanche n’attendra pas longtemps. Même action de départ, open de David Vinayagamoorthy, call Sacha et 3-bet Michal, à 175 000 , sachant que le Polonais a cette fois la position. Rymland vient encore au duel pour voir un flop    . C-bet 150 000 et parade riposte de Rymland pour 380 000 jetons. Payé par le Polonais. La river   fait ralentir les deux joueurs, qui s’accordent pour un check. Sacha check encore la river  , Michal réfléchit trente secondes puis annonce 380 000. Le temps qu’il ait finit de prononcer le montant, Sacha avait déjà posé un jeton gris.    chez le Polonais pour une double paire supérieure, son adversaire muck. France 1, Pologne 1.



duel


Sacha Rymland s'est trouvé un nouveau copain avec qui il aime bien jouer au poker : Le Polonais Michal Polchlopek.


Quelque temps avant ces coups de massue, c’est Maher Nouira qui avait été assumé. Le Tunisien a envoyé ses 10 dernières blindes UTG et s’est fait payer deux fois par Michal et Davoud Pira. Les deux joueurs chercheront tout le long sur le board      . On pense que ça sent bon pour Nouira après que ses deux adversaires ait retourné    et   . Malheureusement, son    n’est pas bon. 10 100 € pour Maher qui prend la 14e place.

 

Dans la minute suivante, c’est Thomas Eychenne qui quitte cet APO 2500. Après le premier flip de l’espace perdu contre Fabrice Bigot, La Watch est encore parti au clash contre son bourreau, dans un duel de blindes    vs   . Bigot touche un   turn qui suffira à prendre les sept dernières blindes de son opposant, qui prend la 13e place, pour 10 100 € également. 


La Watch


Un expresso à 160 000 €, un chiplead le lendemain, un deep run APO 2500, un 99% flop perdu... Thomas Eychenne aura vécu de belles émotions poker ces derniers jours. Son beau parcours dans l'APO 2500 s'arrête cependant à la 13e place, sur deux flips.


Et alors que je termine ce post, Greg Ceran-Maillard annonce la sortie de David Vinayagamoorthy. Sa paire de    s’est crashé contre les deux neuf de Sacha Rymland. Ils ne sont donc plus que 11 dans ce Main Event. C’est trois de trop pour atteindre le Final Day !

David
Le joli parcours de David Vinayagamoorthy s'arrête à quelques encablures de la finale. 10 500 € pour l'amateur Norvégien qui signe sa meilleure performance
Il reste 12 joueurs sur 366 inscriptions
Niveau 20 : 10 000 - 25 000 Ante 25 000
Moyenne : 1 350 000
Prochain palier : 12 500 € (jusqu'au 10e)



APO 2500 BY PMU 2022        19-02-2022 à 19h10  

 

Fabrice Bingo


Ceux qui étaient venus pour les émotions sont servis. Lors d'un carrambolage difficilement évitable entre Fabrice Bigot et Thomas Eychenne, les deux joueurs ont découvert un board exceptionnel... Enfin, tout dépend de quel côté on se place.


eychenne bigot


Un flip qui vaut son pesant de cacahuètes, mais qui n'empêche les deux acteurs de rire à grand poumon après cette séquence émotion.

Le coup est plus que standard. Open 40 000 UTG de Bigot, 3-bet 120 000 UTG +1 chez La Watch et la parole revient sur Fabrice qui pousse tous ses jetons au milieu. Thomas demande le coupe en tenant déjà le jeton du call, qu'il pose après confirmation de la croupière.    chez Fabrice,    chez Thomas. Mainteant place au spectacle.


la watch


Un flop    . Petit gémissement chez Fabrice qui commence déjà à prendre ses affaires... Un   sur la turn, pour redonner un peu d'espoir et PAN ! La river   pour une improbable suite backdoor ! Stupéfaction à la table, où les spectateurs entament un “Ohhhh" mêlant stupeur et dégout. Quel runnout !

En attendant, Fabrice fait doubler ses 600 000 jetons, tandis que Thomas Eychenne prend un sérieux coup dans l'aile.


runnout


Oh la belle quinte de derrière les gagots ! Double up pour Fabrice Bigot qui a passé ce superbe 1,6% au flop.


Sinon, on a vu deux éliminations dans les quinze dernières minutes. Cap Haddock s'est offert le scalp de Custodio. Open de Cap Haddock, 3-bet shove de Custodio pour une grosse quinzaine de blindes avec   ... Qui s'empale sur deux as chez CapHaddock. Quelques minutes plus tard, le shortstack Jean Charles Scapula ne faisait pas de miracle avec sa paire deux 4 face aux deux barbus de Mehdi Chaoui. 14 joueurs left alors qu'on arrive bientôt sur les blindes 10 000 - 25 000. Ah, et Mehdi Kechiche a doublé sur le chipleader ukrainien avec    contre   , pour revenir autour des 20 blindes. Voilà, vous savez tout.


Kechiche

 

Mehdi Kechiche est toujours en vie dans ce Main Event, avec désormais 400 000 jetons pour se défendre.


Il reste 14 joueurs sur 366 inscriptions
Niveau 20 à venir : 10 000 - 25 000 Ante 25 000
Moyenne : 1 100 000
Prochain palier : 10 100 € (jusqu'au 12e)




APO 2500 BY PMU 2022        19-02-2022 à 18h43  

 

Pendant ce temps sur le Super High Roller


Si l''APO 2500 était déjà un beau gateau, le super High Roller est un suprème de crème. Déjà 23 inscritpions sur ce premier niveau 500 - 1 000, alors qu'on démarre avec 250 000 de stacks et que les joueurs pourront s'inscrire encore jusqu'à demain 13h40. D'après les estimations, toujours très fidèles du floor Olivier Franceschi, on devrait avoir "au moins une cinquantaine de joueurs". Ca promet.

 

Martini Kitai

Il avait Romain Lewis dans son viseur hier. Cette fois, c'est un autre taulier du Team Winamax que Julien Martini a en face de lui, en la personne de Davidi Kitai.

 

Plusieurs cadors ont déjà fait leur apparition. La plupart ont déjà tâté les cartes ici durant les deux semaines de festival. Je vois du Davidi Kitai, du Julien Martini bien sur, du Yannick Cardot, du Jean Paul Pasqualini... Mais aussi quelques joueurs qu'on avait pas encore aperçu au Club Montmartre, comme l'humouriste Ahmed Sylla, ou le reg Florent Estegassy. Ajoutez une demi-douzaine de qualifiés, parmi lesquels Tahar Saïd, et quelques grinders étrangers, comme André Marquhes, et le tournoi commencé déjà à prendre de l'allure. Petit tour en photos des premiers joueurs qui ont pris place dans ce Super High Roller.


 

Un homme habitué aux grandes scènes, mais pas forcément celle de poker. Ahmed Sylla, qu'on sait passioné du jeu, est venu défier les top joueurs sur ce 5 000 €.


JPP

 

Jean Paul Pasqualini ne pouvait pas louper un si beau tournoi. Le Corse vient de faire son entrée à la table de Davidi Kitai et Florent Estegassy.



Quelques étrangers viennent garnir ce field princier, à l'image du Néerlandais Zhong Chen, ou du Portugais André Marques.


Sitbon


1h après sa sortie du Main Event, Julien Sitbon est de retour en piste sur le Super High Roller. A peine assis, il envoie déjà du pathé, à l'image de cet énorme bet 125 000 river sur un board    {6p . Son adversaire a 3-bet 18k préflop, c-bet 13k flop, 2-barrels 55k turn avant de check river. Sitbon envoie un steak à 120 000 qui sera payé par...   . Troisième paire. Et ça gagne pour Monsieur Duco, face au    de Sitbon. Nice call.


Il reste 22 joueurs sur 23 inscriptions
Niveau 1 : 500 - 1000 Ante 1000
Moyenne : 253 000




APO 2500 BY PMU 2022        19-02-2022 à 18h19  

 

Demi finale


Ils ne sont plus que seize joueurs dans cet APO 2500 . 16 à pouvoir viser une table finale et les 155 000 € prévus à la gagne. Les joueurs viennent de se rasseoir après le redraw, tandis que la salle de tournois se remplit avec les tables du High Roller. Place aux demi finales !


Tandis que l’Ukraine et la Pologne se sont installés confortablement dans la locomotive du tournoi, la Roumanie vient de quitter le train. Florian Duta a tenté le resteal avec ses 19 blindes avec {8}  suite à un open de Thomas Eychenne. Le finaliste PSPC est tombé contre   , un flop    , une brique turn et Florian quitte ce Main Event en 18e position.


Eychenne


Le 60-40 passe pour Thomas Eychenne, toujours bien en place à 16 left de cet APO 2500


Juste avant, c’est Henri Benoni qui avait jeté sans succès ses derniers pions dans la bataille. Et sur la troisième table, Baptiste Carteau joue de malchance dans un duel de blindes avec Christophe Devaux. Open shove de Christophe pour les 10BB de Baptiste, qu’il pose volontiers après avoir découvert   . Il domine même le    adverse, mais un   sur le flop donne l’avantage à Devaux. La paire tiendra et Carteau quitte le tournoi aux portes de la demi finale.


chip raise


Après le dernier chip raise, les jetons de 100 000 ont fait leur apparition. Et il y en a pas mal dans le stack du chipleader Liubovietskyi.




Pour récompenser leur beau parcours, les demi finalistes se sont vues distribuer de nouvelles cartes extra-time. Alors Mehdi, il en manque une ?


Rymland


Comme on se retrouve : Les copains Maher Nouira et Nicolas Burtin côte à côte après le redraw des demi-finales.



Il reste 16 joueurs sur 366 inscriptions
Niveau 19 : 10 000 - 20 000 Ante 20 000
Moyenne : 1 100 000
Prochain palier : 9 100 € (jusqu'au 15)




Navigation

poker




Coverages Précédents


WSOP-C Dakar 2022 - Main Event

poker

Winamax Poker Open Madrid

poker

APO 2500 BY PMU 2022

poker

APO 2500 by PMU Poker

poker

BIG MARVELOUS POKER TOUR DAKAR

poker

BIG MARVELLOUS POKER TOUR

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - Main Event

poker

 Ajax Auto Suggest