Flatnews

poker

X


APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 23h18  

 

Locomotive Harrazi, Mansouri accélère


ouass

Mansouri commence enfin à trouver son tempo dans cet APO 2500. Et attention quand la machine Ouass est lancée.


Accident entre Ouassini Mansouri et Eric Sfez. Pourtant, ce n’était pas des Rolls Roys que les deux joueurs conduisaient. Deux voiturettes à la carrosserie peu attrayante mais qui se sont s’entrechoquées à vitesse grand V. Et au moment de la river, la facture est salée. Open d’Eric Sfez au Cut Off, défendu par Ouassini en big blinde.

 

Le flop vient    . « J'ai   ,il bet, je raise, il call. Turn  . Le pot doit faire 70 000, il a 25 000 derrière, je fais tapis direct. Il call avec    ». Les espoirs de Sfez s’en iront sur la river  . La machine Ouass est enclenchée. 150 000 jetons pour celui qui avait fini 3e du High Roller de la dernière édition.  `


 

harrazi

L'un des candidats au chiplead de ce Day 1B : Saber Harrazi enchaine les bons pots pour passer les 250 000.

 

Un peu plus haut encore dans les hauteurs du tournoi, on retrouve Saber Harrazi. Il s’est propulsé en avalant un gros stack de départ avec avec    contre   , puis en parvenant à tirer profit d’un    payé au bouton. Sur un flop    , l’agresseur check et Saber envoie 2 400. Payé. Check-check sur la turn {3d} et river  , son adversaire check encore. Cette fois, c’est tapis pour, les 23 000 restants à son adversaire. Quelques minutes de tank et c’est finalement call avec   . Le bluff catch n’est pas bon et voilà désormais Saber avec 252 000 jetons devant lui.



A part ça, Ruben Settbon a doublé juste avant le dinner break, Arnaud Peyroles, qui a s’est assis sur l’ancien siège d’Eric Sfez, a sauté lui aussi peu de temps après, emporté par une rencontre  Qk} contre les deux flèches    d’Alex Réard. Le Team Pro Unibet remonte à 90 000 jetons. Mehdi Chaoui tente de trouver le rythme à sa table mais reste pour l’instant autour du stack de départ. 

 

setbbon

 

Rubben à l'aise, jusqu'à maintenant ça marche bien pour le tenant du titre.

 

 

 

 

Chaoui

Nouvelle tentative de 3-bet chez Chaoui. Cette fois, la grosse blinde lui répondra par un tapis et Mehdi laissera ses 9 500 jetons, tandis que son adversaire montrera deux as. Le jeune prodige marocain devra s'armer de patience. 



APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 22h33  

 

La revanche de Surlémont


Après l’entracte, le deuxième acte de ce Day 1B vient de débuter. Sur la scène du Club Montmartre, deux joueurs reprennent la bataille qui les oppose depuis le début de journée. Un duel Jean Paul Surlémont - Mickael Erbil, deux hommes qui n’hésitent pas à se chauffer en usant d’un peu de métagame.


surlémont



« Tu veux voir la revanche du    contre    ? demande Surlémont en me voyant arriverprès de la table. C’est maintenant ! affirme le joueur alors que Mickael Erbil vient de défendre en grosse blinde face à un Open UTG de Surlémont. Plus tôt dans la partie, Mickael avait en effet entaillé sévèrement le stack de Jean Paul avec un brelan de neuf floppé qui transperçait les deux flèches de son voisin


Cette fois ci, les deux joueurs se retrouvent sur un flop    . « Je te dis, c’est en direct : la revanche c’est sur cette main » confirme Jean Paul, en envoyant un C-Bet à 3 000, en toute confiance.

 

Pas du genre à se laisser impressionné, Erbil calme l’ambiance avec un check-raise 12 000. L’action provoque des sourires autour de la table. Alors Jean Paul, est-ce vraiment sur cette main que tu tiendras ta revanche ?


Lui y croit et avance une pilasse dans chaque main en annonçant le tapis. Quelques secondes plus tard à peine, Mickael Erbil pose le jetons du call et les deux joueurs viennent de créer un pot énorme. 


   chez Erbil pour une double paire de derrière les fagots, mais    pour un brelan chez Surlémont. 

« Tu vois, je te l’avais annoncé » se félicite Jean Paul, qui a en effet allié les actes aux paroles.

« Sept ! Sept ! » appelera Mickael mais ni la turn {KK} ni la river   ne viendront en aide à Erbil. Après comptage, ça sera 40 600 de plus et Surlémont se relance dans le tournoi.


brelan


Un set-up qui tombe à point nommé. Jean Paul a prédit lui même le coup et Mickael a le sentiment de s’être fait gentiment noirci. Sur la main suivante, Jean Paul enchaine avec un squeeze Big Blind alors qu’Erbil avait payé en SB. Mickael finira encore par se coucher. « Je paye pas parce qu’il est à côté de la table, » plaisante Mickael en regardant vers moi. Je m’en vais donc, en bon chat noir, pour que Mickael Erbil puisse continuer à jouer des mains.


Il reste 108 joueurs sur 143 inscriptions

Niveau 7: 400 - 800 Ante 800

Moyenne : 69 000




APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 20h56  

 

« Give me Five » Bernard


VU

 

A force d'enchainer les brelans de 5, Bernard Vu vient de faire son entrée dans le haut du chipcount.

 

Une petite quarantaine d’éliminations en ce début de Day, mais de nombreux joueurs sont prêts à repasser par la caisse. Les 107 joueurs encore en course sur ce Day 1B se dirigent vers les restaurants de la Place de Clichy pour profiter de diner-break. Après un tour de table, peu de superstacks surgissent, mais je vois Matthieu Rabalison et Bernard Vu dans le haut du panier. Un point sur les quelques nouveaux venus, un petit random chipcount et je m’en vais à mon tour me rassasier.



Le poker est un jeu plus facile lorsqu’on flop brelan. Bernard Vu pourra en témoigner. Assis à côté de cher Dominique Terzian, le reg a payé une paire de    après une ouverture 1 600 UTG. Michael Schwartz a 3-bet à 6 400 hors de position et les deux autres se sont joints à la partie pour construire un pot de 20 000 jetons.     sur le flop, check du Pro Dream PMU, 8 500 chez UTG, payé par Bernard qui voit la turn  . Face à un bet de 12 500, Bernard envoie le tapis pour les 30 000 restants de son adversaire qui paiera avec….   . La quinte de l’espoir ne viendra pas et Vu passe la barre des 120 000. Une orbite plus tard, il trouvera un nouveau brelan de  , sur la turn cette fois pour faire très mal à son voisin de gauche, et voilà Bernard à près de 160 000 jetons.

 

 

Au milieu de la salle, Matthieu Rabalison surgit lui aussi de la masse avec un stack similaire. Mais étonnamment, l’amateur n’a pas de « HH » à raconter cette fois-ci. « Je te jure, j’ai pris que des petits pots, même pas un pot à 5 000 ». Mais il y en a eu beaucoup et voilà Matthieu à bord du bon wagon de ce Day 1B.


Et au moment où je termine ce post, l’excellent Greg Ceran Maillard m’informe que Julien Martini trône déjà sur 175 000 jetons. En fait, c’est peut être lui le chipleader.

 

 

PFT

 

Un nouveau venu dans le field. Et pas le moins dangereux. Paul François Tedeschi vient de faire son arrivée au Club Montmartre.

 

doumé davy

 

Davy Fradet et Doumé Terzian ont débarqué dans le fond du Club Montmartre.

 

 

 

Random chipcount :

 

Julien Martini : 175 000

Matthieu Rabalison : 157 000

Bernard Vu : 154 000

Jean Montury : 141 000

Fabien Motte : 110 000

Erwann Pécheux : 90 500

Florian Duta : 87 000

Romain Follet : 85 000

Jordan Levy : 68 000

Lully Sidhu : 67 000

Eric Sfez : 64 000

Ibrahim Senoussi : 52 000

Alex Réard : 52 000

Kalidou Sow : 44 000

Ugo Faggioli : 41 000

Samy Salah : 35 000

Arnaud Peyroles : 28 500




APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 20h17  

 

Des chiffres et du foot


Structure magnifique oblige, certains tentent de s’occuper pour tuer l’ennui de ces longs niveaux à folder, folder et encore folder. Heureusement, notre ère géniale du smartphone permet aux joueurs de s’évader sur les réseaux sociaux ou d’autres applications d’intelligence supérieure. Et la range d’activités est plutôt vaste.

 


MPG


Difficile de faire son équipe avec autant de joueurs en carton. « Ca va, j’ai Mbappe ! » se rassure Jean Montury, grand amateur du jeu Mon Petit Gazon. « Par contre, j’ai enlevé tous les Lyonnais, parce que je veux pas qu’ils fassent un bon match contre Lens, commente Jean, toujours aussi fin stratège ». Le choix du cœur toujours. Pour sur que les Gones se calmeront une fois que Jean les aura mis sur le banc.



2048


Ibrahim Senoussi aime les chiffres, surtout les gros. Il faut voir la vitesse impressionnante à laquelle il enchaine les additions sur le fameux jeu « 2048 ». Plutôt que de doubler ces petites cases, ne devrait-il pas faire la même chose avec son stack ? 


Livepoker


Enfin un homme qui sait utiliser son iPhone à bon escient. Philippe Ktorza sait choisir ses sites d’information, surtout quand il s’agit de son jeu préféré. Fidèle à son style de jeu solide, Philippe monte les jetons lentement mais surement avec 65 000 devant lui.

 

 

Nice - OM


Pas de smartphone du côté des sudistes Samy Benjima et Fabien Motte. « Par contre, tu nous a appelé Marseillais ? On est niçois mec ! Les Marseillais, on est en guerre contre eux, affirme le joueur de cash game.

- Ca va, on leur a mis 4-1, rappelle Fabien, qui a visiblement apprécié la dernière rencontre à l’Allianz Riviera.

Une remarque qui plonge les deux sudistes dans une conversation profonde autour de l’OGCN. Encore plus efficace pour faire passer le temps que n’importe quel jeu d’iPhone. En attendant, ça se passe bien pour le plus experimenté des deux Niçois, qui a attrapé une paire de rois un peu trop sur d'elle avec une flush turn avec   . 125 000 pour Fabien. Tapis de départ pour Benjima.

 

 


Il reste 108 joueurs sur 139 inscriptions

Niveau 35: 300 - 600 Ante 600

Moyenne : 64 100




APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 19h41  

 

Zarbo zarbi, Erbil habile


Giuseppe Zarbo est un joueur surprenant. Un joueur capable de fantaisies dans ses bavardages comme dans ses moves imprévisibles. Souvent, il sait les tourner à son avantage. Mais cette fois, sa fantaisie l’oblige à passer par la case re-entry.

A l’inverse Jean Montury n’a pas eu à forcer son talent pour s’envoler près des 130 000 jetons.


montury


Départ facile pour Jean Montury, désormais accompagné d'un titan grand par la taille et le palmarès : Kalidou Sow


« Open UTG d’un joueur qui ouvre beaucoup de mains, trois calls derrière et je décide de payer aussi avec    au bouton, raconte le vainqueur EPT. Flop    , c-bet petit de l’OR, payé par Giuseppe et je paye donc on est trois sur la turn  . Check UTG, 5 400 chez Zarbo, un peu plus que mi-pot, je paye et l’autre joueur fold. River  , il check, je fais 13 500, il me revient dessus à 31 000, je fais tapis et il me paye avec   .

Neuf-quatre ? L’Italien serait-il devenu fou ? Aurait-il déménagé dans le Val De Marne ? 

- C’est vrai que c’est un joueur étonnant, mais normalement, c’est plutôt dans l’autre sens » ajoute Montury avant de partir en pause, avec plus de deux tapis de départ et demi.


erbil


Deux copains qui s'échangent les stacks et les vannes au fond de la salle de tournoi du club Montmartre : Messieurs Jean Paul Surlémont et Mickael Erbil.


De l’autre côté de la salle, les tapis ont également valsé entre Jean Paul Surlémont et Mickael Erbil. Open UTG 1 200, 3-bet d’Erbil 3 000, 4-bet de Surlémont 9 000 et Mickael paye. Check call d’Erbil sur flop     et check-raise tapis sur la turn  . Surlémont paye avec ses deux flèches, qui seront battues par le brelan de    adverse. Une rencontre qui rappelle des souvenirs à Micakel Erbil. Pour la petite histoire, il s’était fait craqué les as pré-flop dans un pot à 100 BB à 3 left de la bulle de l’UDSO Paris. What goes around comes around.

 

Il reste 109 joueurs sur 137 inscriptions

Niveau 35: 300 - 600 Ante 600

Moyenne : 62 800




APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 19h08  

 

Le retour des Rois


settbon

Le Roi Ruben fait son grand retour dans l'arène


On ne peut envisager un si beau tournoi sans la présence du champion en titre. 6 mois après son coup d’éclat lors de l’édition de septembre, qu’il remportait devant Anthony Kazgandjian pour 152 640 €, Ruben Settbon est de retour dans le club qui l’a couvert d’or et de gloire. Même dégaine, même sourire insouciant, Ruben n’a pas changé, si ce n’est qu’aujourd’hui, tous les joueurs avisés savent qui se cache derrière cette casquette, tandis qu’il y a six mois il n’était qu’un random parmi d’autres. En tout cas, nous voilà rassurés, le tenant du titre est bien là !

 

levy


Lui aussi a fait du Club Montmartre son Royaume : Voici le seigneur du FPO Paris Jordan Levy.


Et en parlant des hommes qui se sont révélés dans l’enceinte du Club Montmartre, je viens de repérer Jordan Levy. Non content de sa 2e place lors du FPO Paris 2020 remporté par Tom Jarry ici même, le joueur a réussi à faire mieux sur l’édition suivante, qu’il a gagné en janvier dernier pour 65 000 €. Le voilà de retour dans son club préféré et lui aussi n’a pas changé de style, toujours caractérisé par son regard perçant abrité sous sa capuche.

 

Et puisque ces hommes aiment les trophées du Club Montmartre, voici à quoi ressemblent ceux qu'ils pourront gagner en cette fin de semaine.

 

trophées




APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 18h57  

 

Calibre EPT


On pouvait avoir l’impression que ce Day 1B démarrait de manière un peu molle. Moins de joueurs, moins de tête d’affiches… Il fallait juste se montrer patient. Alors qu’on entame le quatrième niveau de la journée, de nombreux cadors ont fait leur entrée, au point de se rapprocher comme hier d’un field EPT.



Puisqu’on parle d’European Poker Tour, mentionnons la présence de joueurs qui se sont régalés sur le prestigieux circuit. On a déjà parlé de Jean Montury, vainqueur à Malte en 2015 pour 687 bâtons, parlons désormais de l’autre champion tricolore qui vient de prendre place à côté Wellington Guedes : Le colosse Nicolas Dumont.


dumont


Après un premier essai hier, le vainqueur EPT Monaco est de retour au charbon sur ce Day 1B.



Son exploit remonte à 2018, lorsqu’à Monaco, il s’était imposé après une finale magistrale au casting hallucinant. Ole Schemion, Javier Fernandez, Patrick Antonius, David Peters, Tomas Jozonis… Voilà le genre d’adversaires qu’a terrassé Nico pour s’offrir le titre et les 712 000 €. Plus récemment, Dumont s’est mis en confiance avec un fabuleux deep-un sur le Main Event WSOP pour 241 800 $. Le voilà de retour sur le sol français, avec l’ambition de réaliser une nouvelle perf de choix.


Dans un style un peu plus old school, Eric Sfez figure également parmi les vainqueurs du circuit européen. Ce n’était pas sur un Main Event mais le joueur français a tout de même remporté un 10 000 € sur l’édition Deauville 2012, pour 242 000 €, en plus de ses finales WPT et WSOP.


sfez


L'une des grandes figures du poker français, qui raflait les hautes tables de Deauville il y a quelques années : Monsieur Eric Sfez.


Lui aussi connaît bien les finales EPT. Il est même l’un des rares joueurs à en avoir jouer deux. 8e à Londres en 2013 et 9e à Barcelone en 2019, et runner-up du High Roller Madrilène 2015 pour 640 briques, Kully Sidhu en a vu des tables prestigieuses et des perfs aux montants mirobolants.


kully


Un homme aussi redoutable qu'agréable : Le double finaliste EPT Kully Sidhu.


Vainqueur de la Bellagio Cup à Vegas pour 600 000 $, l’Anglais cumule près de 3 millions de dollars de gains sur le circuit et fait clairement partie des joueurs ayant le plus beau palmarès et le plus d’expérience sur cet APO 2500. Mais au delà des chiffres, c’est un joueur ouvert et sympathique, qui fraternise aussi bien avec des randoms sur des tournois à 200 € qu’avec les plus grands joueurs de High Roller. Sorti sur une crasse magnifique de Jean Koja hier, Kully retente sa chance aujourd’hui et c’est le genre de joueurs qu’on aimerai bien retrouver à des stades plus avancés du tournoi.


reard

Assez parlé de champions EPT. Le mieux, c'est quand même les champions WSOP !


Lui n’est pas champion européen mais tout simplement champion du monde : Alex Réard est également de retour dans l’arène après ses mésaventures de la veille. Il rejoint l’autre champion WSOP présent dans la salle Mourad Amokrane, sacré lui aussi il y a quelques mois à Vegas. Le Team Pro Unibet vient d’ailleurs de se confronter à Eric Sfez dans un petit pot 4-bet pré-flop. Open 1 000 de Réard au bouton, call SB, 3-bet 3 900 de Sfez en BB, 4-bet 9 500 de Réard, fold SB et tank-call de Sfez. Check-check sur le flop     et check fold de Sfez sur le bet 7 500 d’Alex, qui ramasse un premier petit pot.


Il reste 108 joueurs sur 121 inscriptions

Niveau 3 : 200 - 500 Ante 500

Moyenne : 56 100




APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 17h59  

 

Une écurie, tous type de chevaux


La connexion PMU-Texapoker avance au grand galop sur le circuit pokeristique français. Les tournois d’envergure se multiplient et les joueurs floqués de la room hippique pullulent dans les établissements de jeu. Et je ne parle pas seulement des Team Pro. Petite visite dans les boxes du Club Montmartre.


martini


Evidemment, on commence par le nouvel étalon de l'écurie. Ami de la room et streamer de longue date, Julien Martini a encore un peu plus marqué PMU de son fer en devenant en janvier Team Pro officiel. Une recrue de marque pour la room hippique qui mise tout simplement sur l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du poker français.


On se souvient bien sur de sa 2e place au PSPC 2019 pour près de 3 millions de dollars, mais aussi de sa 2e place sur l’EPT National Barcelone sur plus de 4 300 joueurs. De son bracelet en PLO8 lors des WSOP 2018 et des deux autres qu’il a jouté plus récemment lors des WSOP Europe à Rozvadov. L’arrivée de l’homme au 5 millions de dollars de gains en carrière illustre les ambitions de PMU qui continue de s’affirmer comme l’un des acteurs majeurs de la scène pokeristique française et bien évidemment, le nouvel ambassadeur est de la partie sur cet APO 2500, pour une deuxième tentative après le premier essai du Day 1A. Pour épauler le champion, le vainqueur ProDream 2021 Michael Schwartz a également pris son siège dans le fond de la salle de tournoi.

 


amokrane goulven


D’autres logos PMU balisent les tables du Club Montmartre. Comme toujours, la room a proposé toute une série de satellites pour permettre aux plus petites bankrolls de participer à ce tournoi de haute voltige. Des steps à 5 € et 50 € pour jouer le tournoi qualificatif à 300 €, qui ont permis à six joueurs présents aujourd’hui de venir jouer un 2 500 € au Club Montmartre.


Parmi eux, Goulven « Gougou56 » Gauchet a le plaisir de se frotter à un tout récent champion WSOP. Assis deux sièges à droite de Mourad Amokrane, Goulven n’a pas perdu de temps pour se lancer dans une grosse confrontation avec le spécialiste de Pot Limit Omaha. Un duel    vs    où Mourad a eu la bonne idée de just call le 3-bet adverse pour limiter la casse. Goulven a tout de même pris deux gros barrels sur le board       pour parvenir déjà près des 70 000 jetons.



federer


Dans la grande salle, Mehdi « federer93400 » Kechiche a lui aussi obtenu son siège via les satellites PMU. Ce jeune grinder s’est déjà constitué un petit palmarès sur les rooms online mais attend encore de trouver une véritable perf sur le circuit Live. Sa meilleure perf date pour l’instant… Du dernier APO 2500, qu’il avait deep run pour un peu moins de 8 briques. Il essaiera de faire encore mieux sur cette édition.


Pour l’instant, ça démarre pas mal pour Mehdi Kechiche, avec 65 000 jetons pour démarrer la journée. On scrutera également les parcours de Salvador Ros Caballero, Clément Bonnant, Clément Haro et Davy Fradet, grinder de talent et le plus connu des qualifiés PMU, qui devrait faire son entrée dans l’après midi.


de almeida


Pour terminer ce tour des boxes de l’écurie, on se doit de parler de Pierre De Almeida. Longtemps responsable de l’offre chez PMU, ce passionné de poker a quitté l’entreprise début janvier mais n’oublie pas toutes ses belles années. Aujourd’hui, il porte encore un magnifique sweat à l’effigie de PMU et compte bien montrer ses skills. Déjà finaliste d’un Unibet Open en 2014 au Portugal, Pierre vient de réaliser sa meilleure performance à Vegas sur le plus beau des tournois du monde avec une 232e place sur le Main Event, pour près de 40 briques.


Il reste 107 joueurs sur 116 inscriptions

Niveau 3 : 200 - 400 Ante 400

Moyenne : 54 200




APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 17h04  

 

Qui est partant pour un deuxième tour ?


apo 2500


Deuxième tournée de Day 1 pour l’APO 2500. Les joueurs affluent de nouveau sur le Club Montmartre pour prendre part à cette grande bataille du poker français. 150 prétendants s’étaient alignés sur le 1A et ils devraient être au moins aussi nombreux à tenter leur chance aujourd’hui. Quelques déçus de la veille sont déjà de retour en piste, mais plusieurs nouveaux visages viennent garnir le field du jour. Un premier tour de table pour vous présenter les premiers arrivés de ce Day 1B.



JJ Zeitoun


C'est un visage bien connu du poker français. Un visage qu'on voit depuis plus de vingt ans dans les cercles de France et de Navarre. Enfin, pas moi puisque j'étais loin d'avoir l'âge légal pour entrer à l'ACF. Mais en 2022, les Zeitoun sont toujorus aux affaires. Si le fils Johann s'est illustré il y a peu en remportant le Main Event de l'UDSO Paris, le père est loin d'avoir pris sa retraite. Lors de l'édition de septembre de ce même festival, Jean Jacques terminait runner-up du 1 000 €, pour 47 barres. Pour cette magnifique réunion du poker tricolore, il est bien évidemment présent pour représenter le clan Zeitoun et pourquoi pas ramener un nouveau trophée dans la collection famillale qui ne cesse de se remplir.



vieux briscards


Plusieurs figures viennent compléter le clan des "vieux briscards" du poker français. Et hasard du tirage, plusieurs d'entre eux se retrouvent à la même table. Si Arnaud Peyroles était déjà présents hier, on avait pas vu l'élégant costard de Giuseppe Zarbo, ni entendu les envolées de Philippe Ktorza et encore moins aperçu le vainqueur EPT Jean Montury. Une table d'expérience, qui laisse présager de beaux duels entre représentant de la vieille garde.



Tahar


On pouvait s'attendre à ce que les marseillais montent sur la capitale en équipe. Mais pour l'instant, Tahar Saïd est le seul représentant du clan sudiste à s'être montré sur cet APO 2500. Tant pis pour le volume sonore de la salle, qui se fait étonemment calme en ce début de journée. Ca tombe bien, Tahar n'est pas venu pour faire monter les décibels, mais plutôt des piles de jetons.



rabalison


Ejecté en milieu de journée hier, Matthieu Rabalison espère bien passer les flips cruciaux aujourd'hui pour rejoindre la bande de top regs qualifiés au Day 2. En attendant de toucher des mains, le vainqueur UDSO Divonne reprend le mode sieste qu'il maîtrise à la perfection, avant de surgir quand le moment sera venu.


Il reste 74 joueurs sur 75 inscriptions

Niveau 2 : 100 - 300 Ante 300

Moyenne : 50 600




APO 2500 BY PMU 2022        17-02-2022 à 03h56  

 

Eychenne se déchaine sur le Day 1A


Prendre 160 bâtons sur un spin le mardi, terminer chipleader de l’APO 2500 le mercredi, c’est la vie que mène Thomas « La Watch » Eychenne qui prend la 1ere place à Maxime Chilaud dans les ultimes minutes. Craquage d’as chez Alex Réard, « One outer » chez Jean Koja, « HH » magique de Karaoglu et un coup à quatre tapis pré-flop : le recap de cette fin de Day 1A.


 

la watch

 

La Watch a bien tourné sur ce Day 1A. 302 000 jetons pour le chipleader de ce Day 1A.

 

 

La belle vie de La Watch


Il est tombé sur le premier Expresso à 2 millions d’euros hier soir… Et il l’a perdu. Bon, Thomas Eychenne s’est tout de même consolé avec 160 000 € pour sa 3e place mais visiblement, ce jeudi, "La Watch" avait de la rage à revendre.

 

Marchant sur les tables tout le long de ce Day 1A, Thomas boucle la journée avec 302 000 jetons et le costume de chipleader. « J’ai libéré un peu de la frustration d’hier » commente le joueur au moment de baguer son énorme stack. « C’était le spot d’une vie, un life-changer, mais ça passera avec le temps ». En attendant de digérer cet expresso, Thomas Eychenne s’est bien lâché. « J’ai envoyé des 3-bet, des 4-bet, parfois même sans faire attention à qui relançait » confesse le joueur, qui a touché quelques boards favorables aujourd’hui.


Sur l’un de ces fameux 3-bet, Eychenne tient    et décide de checker sur le flop    . Il enverra une praline 12 000 sur la turn  , payée par son adversaire, pour voir la money card  . Son adversaire décide alors de lead pour 30 000 jetons, tapis 61 000 chez Eychenne, payé et voilà comment Thomas s’est envolé dans les hauteurs du chipcount. Derrière, le grinder profitera de son avantage en stack pour écraser la table, puis ponctuera cette belle journée en s’offrant le scalp de Benjamin Chalot sur une rencontre    contre   . Au coup de sifflet final, ça fait 302 000 jetons et puisque Maxime Chilaud a perdu deux blindes sur le dernier coup, c’est bien Thomas Eychenne qui termine chipleader de ce Day 1A.

 

 

chilaud

 

Pas de chipelad pour Maxime Chilaud mais 297 500 jetons à baguer. Ca reste une bonne journée, surtout avec la présence de Florence Mazet.

 


Le coup de bambou de Jean Koja


Placer un bad beat, ça fait toujours du bien. Mais placer un « one outer » river sur un pot monstre dans l’APO 2500, c’est encore mieux. Jean Koja a pu vivre cette expérience agréable pour accrocher la locomotive de ce Day 1A, suite à une action des plus étonnantes.

 

koja

 

Un si beau bad beat, ça mérite bien une bonne bière.

 

 

Open de Kully Sidhu UTG, payé en MP, payé par Jean Koja en SB et par Maher Nouira en BB. Quatre joueurs sur un flop     et C-Bet du joueur anglais à 4 500. Fold MP, call de Koja et … check-raise de Nouira à 15 000. Call de Sidhu et… Re-raise tapis de Koja, qui a près de 100 000 jetons devant lui. Maher se barre rapidement mais pas Kully qui prend trois bonnes minutes avant de payer. Un joli call du double finaliste EPT, puisque son    est bien devant le    du Français. Et puisque Maher indique avoir coucher   , Koja devra chercher le dernier valet du paquet. 

 

Un   sur la turn et PAN ! Le   river pour renverser la table. « Ou qu’elle est belle celle-là » s’exclame le Livetard en tapant du poing sur la table. Kully est consterné et s’en va sans dire mot tandis que Jean Koja remporte l’un des coups de la journée sur ce superbe bad beat. Il reviendra demain avec un joli stack de 195 000 jetons.



Zhong Chen roi du gambling

 

Parmi les folies de fin de journée, comment ne pas citer celle de Zong Chen ? Arrivé en Late Reg, le joueur hollandais s’est permis un double call audacieux pour se hisser dans le gang des gros stacks après une magnifique rencontre de quatre tapis pré-flop.

 

 

tapis 4 way


Quatre joueurs à tapis, des sides pots en pagaille. Heuresement que l'excellent Olivier Franceschi est là pour mettre de l'ordre.

 

Open tapis de Christian Le UTG +1 25 000, re-shove de Didier Luel juste derrière 38 000, call de Zhong Chen en SB et re-re-shove de Jean Tsang qui a près de 160 000 et couvre tout le monde. Après quelques calculs, Zhong juge que son    n’est pas si mal et se joint définitivement à la fête, pour 128 000 total. Et en effet, il a des côtes intéressantes face au    de Jean Tsang, surtout que Didier Luel tient lui aussi    tandis que Christian serre les fesses avec son   . Le board       offrira le quadruple-up à Christian et les deux sides pots à Zhong Chen. Belle opération du Néerlandais qui terminera la journée avec 208 000 jetons. Le malheureux Jean Tsang abandonnera ses derniers 30 000 dès la main suivante, sur un flip.

 

 

jean tsang

 

 

Passer de 160 000 à 0 en deux mains ? Pas grave pour un joueur aussi fair play que Jean Tsang qui ne passe pas l'obstacle du Day 1A, au contraire de Sarah Herzali.

 

 

Réard pas veinard (en premium), Kamil pas facile (en HH) 

 


Après un démarrage du tonnerre, Alex Réard a connu la foudre de la variance. Son voisin suédois l’avait amputé d’un bout de son stack en milieu de journée sur une rencontre As-Roi contre deux barbus et derrière, Réard n’a jamais pu ré-enclencher la marche avant. Descendu sous les 100 000 jetons, il découvre    en Grosse blinde après un open et un 3-bet 10 000 de Nicolas Plantin en MP. 4-bet à 20 000 du Team Pro Unibet, payé par Plantin et les deux joueurs découvrent un flop    . C-bet 15 000, tapis 70 000 chez Plantin, snap call et les flèches devront tenir face au    de Nicolas. Un   sur la turn et un   sur la river pour Réard qui se fait transpercer avec ses deux flèches. Ses trois dernières blindes iront garnir le stack de Robin Guillemot une orbite plus tard.

 

 

Mathieu Selides quitte également la partie sur l’ultime niveau, emporté dans un duel    contre le    du Portugais Daniel CustodioJonathan Therme connait le cauchemar    vs    face à Sacha Rymland, et Mathieu Rabalison le flip cruel avec    contre le    de Jonathan Pastore. Le coach ABC Poker passe le premier obstacle avec 87 000. Stack similaire pour Tristan Forge, Yannick Cardot ou encore Ulysse Harry.

 

 

Dans le haut du panier, on retrouve le grand Antoine Saout (230 000), le top grinder Samy Dubonnet (258 000) et le nouveau propriétaire du Club Montmartre Julien Sitbon (207 000). Cap Haddock a bien négocié sa deuxième bullet (165 000), Sonny Franco (174 000) est dans le bon tempo tout comme Fabrice Bigot (164 000)Enfin, on termine avec Kamil Karaoglu. Le vieux briscard a encore fait des siennes en se servant largement dans le stack de Romain Lewis. Malheureusement pour les couvreurs, ce joueur a davantage d’instinct que de mémoire pour raconter les coups.

 

 

« Je suis après le bouton, je sais pas vraiment comment s’appelle cette position, démarre Kamil. Je limp avec As-Dame, et je fais deux paires flop. Enfin, non, je crois que l’as arrive sur la turn, mais j’ai aussi tirage couleur. Il me fait tapis river, ou je sais plus si c’est moi qui re-fais tapis. Bref, à la fin, je fais As-Dame contre Roi-Dame ». J’aurais peut être du demander le coup à Romain Lewis. « Je ne savais même pas que c’était un champion, poursuit Karaoglu, mais au moins je vais pouvoir raconter ça à ma femme ». En tout cas, en « hand histories », c’est lui le champion et il reviendra vendredi avec 285 000 jetons pour proposer de nouveaux coups de folie.

 

 

bag

 

Day 2 validé pour la brochette Paul Guichard, Ulysse Harry, Matas Cimbolas et Jonathan Pastore.

 

 

 

ribouchoun

 

Trublion jusqu'au bout du sac pour Florian Ribouchon, qui passe l'obstacle avec quelques pions.

 

Voilà pour cette première fournée. Les joueurs et l’action seront encore au rendez vous demain pour le Day 1B et je vous donne rendez vous à partir de 15H pour la suite de ce magnifique APO 2500

 

 

chipcount 1

chipcount 2

 

Il reste 59 joueurs sur 150 inscriptions

Niveau 10 à venir : 1 000 - 2 000 Ante 2 000

Moyenne : 127 000




Navigation

poker




Coverages Précédents


WSOP-C Dakar 2022 - Main Event

poker

Winamax Poker Open Madrid

poker

APO 2500 BY PMU 2022

poker

APO 2500 by PMU Poker

poker

BIG MARVELOUS POKER TOUR DAKAR

poker

BIG MARVELLOUS POKER TOUR

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - Main Event

poker

 Ajax Auto Suggest