Flatnews

poker

WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        20-01-2020 à 01h25  

 

Duzgun dézingue la finale


Il n'y a pas eu match. Superieur techniquement et touchant davantage que son adversaire, Samiyel Duzgun a éteint Ayman Jarrar dans le duel final.

 

Partant légèrement derrière son adversaire, il reprend rapidement l'avantage en laissant Ayman s'empaller sur ses bonnes mains, puis en l'aggressant petit à petit pour le faire descendre sous les 10 bindes.

 

Manquant d'expérience en heads-up, l'Israélien ne trouve pas la solution, s'entêtant dans une stratégie de limp et ne trouvant pas de mains pour payer les tapis adverses. La première balle de match ne passe pas, la deuxième non plus mais la troisième est la bonne pour Samiyel qui s'impose sur un duel    vs   

 

.

Le dernier board de cette finale. Sur sa troisième balle de match, Samiyel Duzgun remporte cette 52e édition des Main Event WSOP-C.

 

Vainqueur d'une édition record qui a enregistré 625 entrées, Samiyel Duzgun signe lui aussi la plus belle performance de sa carrière en tournoi : 1 600 000 MAD (150 000 €). Se définissant comme "un joueur récréatif", Samiyel a montré qu'il avait une parfaite connaissance du jeu et une certaine expérience du Live. Le Suisse a parfaitement geré une finale au plateau relevé. Bien placé dès le départ, il a mis la pression sur ses concurents espagnols bien stackés, trouvé les bons spots pour éliminer Imad Derwiche, Marc Poustis puis TMV, lui permettant ainsi de se maintenir à un stack dominant. Après l'élimination d'Edouard Piquet, il a roulé sur Ayman Jarrar en heads-up en faisant parler sa technique et son expérience.

 

"C'est la plus belle victoire de ma carrière, confirme le Suisse. Je ne joue que 3 ou 4 tournois par an et dernièrement, ça marche plutôt bien. Je joue pour découvrir de nouveaux endroits, jouer au poker et voyager avec mes amis. Ca me donne envie de faire d'autres festivals et je pense aller à Las Vegas cette année. Mais d'abord, on va aller fêter ça dans Marrakech avec les copains".

 

Jean Alexandre Bauchet arrive dans la salle, la séance photo s'organise puis Samiyel peut savourer sa bague WSOP-C et son Chivas Regal.

 

.

Comme à chaque fin de tournoi, le patron du Saadi est descendu féliciter le vainqueur et posé avec lui pour séance la photo. On peut également féliciter Jean Alexandre Bauchet pour cette superbe organisation et ce magnifique Main Event qui a explosé tous le records de gains et d'audience, et qui vient de trouver un bien beau vainqueur.

 

Le tableau de ce Main Event :

1 - Samiyel Duzgun (SWI) : 1 600 000 MAD

2 - Ayman Jarrar (ISR) : 1 060 000 MAD

3 - Edouard Piquet (FRA) : 700 000 MAD

4 - TMV (ESP) : 500 000 MAD

5 - Igna Poker (ESP) : 380 000 MAD

6 - Marc Poustis (FRA) : 240 000 MAD

7 - Rui Bouquet (POR) : 200 000 MAD

8 - Imad Derwiche (FRA) : 200 000 MAD

9 - Grolo (SWI) : 170 000 MAD




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        20-01-2020 à 00h11  

 

Balle de match 1 manquée


Je croyais un instant qu'Ayman arrivait à résister mais ce n'était qu'un peu de temporisation de la part du rouleau compresseur Duzgun. Le Suisse Allemand continue d'enfiler les pots, avec une facilité déconcertante.

 

Ayant fait tombé Jarrar sous les 10BB, le Suisse s'est offert une première balle de match en le mettant à tapis avec   . Aymant a payé avec   . Le public se lève, Duzgun aussi, ce WSOP-C pourrait connaître son dénouement... Et bien ça attendra un peu. Deux as sur le flop, drawing dead turn et Jarrar double ses neuf blindes. Le public israélien encourage son champion. Les stacks sont toujours très déséquilibrés, mais au moins, Ayman voit un petit rayon de soleil dans l'orage qui s'abat depuis maintenant une demi heure.

 

.

Duzgun se lève pour la première fois du heads-up. Il est à un board de la victoire... Mais ça ne sera pas le bon. Duzugun devra trouver une autre occasion.

 

Chipcount :

 

Samiyel Duzgun : 15 900 000

Ayman Jarr : 2 800 000

 




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 23h50  

 

Jarrar arrête les frais


Pour l'instant c'est un heads-up à sens unique. Tous les pots vont chez Simayel Duzgun. Les gros, les moins gros. Des bluffs catchés, des delay C-Bet, des petits value bets river, Duzgun fait dans la variété. Mais depuis dix minutes, Ayman semble avoir changé de stratégie.

 

Moins aggressif, plus standard dans ses sizings, Ayman Jarrar parvient à légèrement réequilibrer les débats. Pas en termes de stack puisqu'arpès être descendu à 4 millions, Ayman n'est toujours pas remonté au dessus des 5 millions, mais au moins ça ne descend plus. Maitenant, l'Israélien doit enclencher sa remontada.

 

.

Tentative de stabilisation pour Ayman Jarrar, avant de réenclencher la marche en avant ?




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 23h19  

 

Duzgun prend l'avantage


Après une petie demi heure de pause, le Heads-up a enfin démarré.

 

Parti avec un peu d'avance, Ayman a pris le premier pot 3bet pour monter à 11 millions mais depuis dix minutes, c'est Simayel qui dicte sa loi. Jarrar varie les sizing pré-flop. Il démarre avec des 4,5x, se prend un 3bet à 15x et fold. Il tente ensuite des 2,5x, se prend un 3bet à 9x et fold. Puis sur le premier coup post-flop, Duzgun lui prend gros.

 

Une série de barrels envoyés par Ayman Jarrar sur un board {9t)    , dont un dernier à 2,2 millions, snap call par Duzgun qui retourne    pour une double paire. C'est largement suffisant pour battre la gudshot raté de l'Israélien qui tenait   . Dorénanvant, c'est le Suisse qui mène la danse avec 11,8 millions contre 6,9 pour Jarrar.

 

.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 22h39  

 

Le récréatif affuté et le néophyte


Ce n'est pas une fable de La Fontaine, mais c'est une véritable opposition de styles à laquelle nous allons assister. Duzgun et Jarrar, le grinder récréatif et le qualifié. L'un a déjà connu des tables finales de Golden Poker Million à six chiffres de gain, l'autre, qualifié via un sat en Israel, vit le premier gros tournoi de sa carrière.

 

.

A gauche, un qualifié israélien qui joue son premier tournoi international. A droite, un récréatif coriace qui a déjà joué une finale internationale pas plus tard qu'il y a 3 mois.

 

Samiyel aime calculer, enregistrer, analyser, ne rien laisser au hasard. L'autre est un joueur d'instinct, capable de coups imprévisibles, de bluff sans équité, de partir dans des moves improbables. Deux personnages et deux styles bien opposés mais ils sont déjà surs de partager une chose : Ayman et Simayel signeront ce soir la plus belle performance de leur carrière. En revanche, il n'y a qu'une seule bague à distribuer et un joli gap de 540 000 MAD entre la première et la deuxième place.

 

Qui repartira avec la bague, la bouteille de Chivas et les 150 000 € ? Réponse dans quelques instants... Une fois que le heads up commencera puisque pour l'instant, le tournoi est mis en pause à cause d'un petit problème sur le streaming.

 

En termes de stack, léger avantage Jarrar, qui compte 2 millions de plus que son adversaire. Mais puisqu'on joue toujours le même niveau que lors du retour de break, celui là même qui a vu la table exploser, la moyenne du tournoi est désormais à 90 BB. Les différences de stack sont donc marginales et on est peut être parti pour un long, très long heads up final, malgré les rounds raccourcis de 30 minutes.

 

Chipcount : 

Ayman Jarrar : 10 625 000

Samiyel Duzgun : 8 125 000

 

Blindes : 50 000 - 100 000




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 22h17  

 

Jarrar s'emballe, Piquet s'empalle


Cette fin de table finale est un véritable carnage. Après les deux bustos espagnols, les trois joueurs ont joué une petite quinzaine de minutes avant de retourner au clash.

 

Et malheuresement pour le clan français, c'est Edouard Piquet qui échoue sur la 3e marche du podium. Un nouveau duel avec son voisin israélien, qui l'avait déjà chatouillé plusieurs fois sur des pots moyens mais cette fois, Edouard ne s'en relèvera pas.

 

Bataille de blindes entre les deux hommes. Limp d'Edouard avec les dix, raise d'Ayman avec les sept et les deux hommes se retrouvent dans un pot à 9 blindes. Le flop est glissant :    , brelan chez l'Israélien, deux paires plus gudshot pour le Tricolore. Comme à son habitude, Jarrar se montre agressif et envoie un bet bien chargé. Mais cette fois, il tient un sacré monstre. Riposte radicale de Piquet qui décide d'envoyer la boite. Snap call et Edouard doit trouver un 8 ou un 10 pour sauver son tournoi. Il ne viendra jamais. Jarrar fait même full sur la river   et nous assistons donc à une troisième élimination en moins d'une demi heure !

 

.

 

Magnifique run tout de même du dernier Français en lice, qui jouait là le premier gros tournoi de sa carrière Live. Ce joueur de cash game joue au poker depuis plus de treize ans, a grindé online pendant plusieurs années mais avait ensuite délaissé les tables pour s'occuper de son business d'importation de vin en Chine. Pour son retour aux tables, Edouard a plutôt kiffé. Une table finale sur plus de 600 joueurs dans un Main Event WSOP-C et 700 000 MAD (envion 65 000 €) pour se refaire une bankroll Live. Voilà qui devrait lui donner envie de retenter quelques tournois.

 

.

 

Bravo à lui, mais maintenant, place au Heads-up final ! Un Israélien et un Suisse Allemand. Petite pause de quinze minutes et les deux finalistes seront de retour pour l'ultime bras de fer.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 21h58  

 

Adios amigos !


Pas le temps digérer tranquillement, les cinq finalistes de ce Main Event sont revenus à table pour en découdre. En même pas cinq minutes, ce n’est pas un mais deux joueurs qui se sont fait éjecter du Main Event. Et ce sont les Espagnols qui ont vacillé d’entrée, à quatre coups d’intervalle.  

 

Ca s’excite dès la première main. Igna Poker poursuit sa tactique de limp au bouton et paye 100 000 avec son   . Edouard Piquet complète avec son    et Ayman Jarrar check son   . Tous le monde touche un bout du flop. Même un très gros bout, puisque Piquet trouve une suite magnifique flopée en voyant tomber    . Il laisse la parole à Ayman qui teste ses adversaires avec un bet à 250 000. La parole vient à Igna Poker qui a touché top paire mais ne veut pas voir de mauvaises cartes turn ou river. Tapis direct pour 2,1 millions de jetons. Edouard n’en demandait pas temps et reshove bien évidemment avec le jeu max. Ayman, qui a chauffé la table avec un premier raise laisse les deux hommes s’entretuer.  Igna comprend le traquenard dans lequel il s’est fait prendre et la sentence est confirmée sur la turn  .

 

.

A peine atterie du dinner break, notre Minion espagnol se crash d'entrée suite à ce match à trois avec ses deux voisins de gauche 

 

Chipleader au début de la table finale, Igna quitte la table en 5e position. 380 000 MAD pour le consoler.  Son compatriote TMV ne va pas tarder à le suivre.

 

Quatre coups plus tard, Simayel Duzgung open    UTG, TMV découvre    derrière lui et envoie ses 10 blindes. Ca fold chez les blindes et le Suisse Allemand complète. Le board       offre le pot et l’élimination à Simayel. TMV prend un demi million de dirhams pour sa 4e place. 

 

.

Et un deuxième espagnol à la trappe ! TMV tombe également juste après le dinner break sur ce 45-55 qui tourne à l'avantage de Samiyel.

 

Coup de tonnerre dans ce Main Event. En même pas cinq minutes, on est passé de 5 à 3 joueurs. Il nous reste un Français, un Helvète et un Israélien, avec en gros 5, 6 et 7 millions de jetons. 




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 20h09  

 

Poustis pousse tout


La belle aventure se termine pour Marc Poustis. Auteur du plus beau deep run de sa carrière, le papa de la finale rend les armes en 6e position. Il avait pourtant trouvé un bon spot en amenant Duzgung à tapis sur un duel de blindes mais les cartes ont décidé que son run devait s'arrêter. 380 000 MAD pour gâter ses enfants.

 

.

Beau joueur, Marc quitte la table finale avec la même classe et la discrétion qu'il a montré pendant ses trois jours de combat. Il signe de loin la meilleure perf de sa carrière.

 

Dans un duel de blindes avec son voisin suisse, Marc Poustis opte pour un check avec    et Duzugung décide de lui mettre la pression avec son   . Tapis pour les dix dernières blindes du Français qui paye tout de suite. En bonne posture pour faire doubler son tapis, Poustis trouve un board malheureux. Un   sur le flop, un   turn, drawing dead et Poustis quitte le dôme royal, avec le sourire tout de même, forcément comblé par cette superbe performance.

 

Sinon, dans le dernier quart d'heure, on a vue Ayman Jarrar placer un beau bluff sur Edouard, qui s'est maintenu malgré tout autour des 3 millions. Duzgung a fait folder Igna Poker sur un 4-bet shove avec   , TMV serre les fesses et joue très tight... Ca nous fait quelques changements au chipcount. Les NC piquent du nez, Edouard est dans le coup et le duo Ayman-Samiyel est au dessus des 6 millions.

 

Chipcount :

 

Samiyel Duzgun : 6 575 000

Ayman Jarrar : 6 325 000

Edouard Piquet : 2 850 000

Igna Poker : 2 075 000

TMV : 925 000

 

Moyenne : 3 750 000

Blindes à venir : 50 000 - 100 000

 

Les cinq survivants sont partis en dinner break. Une heure pour se remplir l'estomac et la barre d'énergie avant de repartir au combat pour la fin de cette ultime bataille.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 19h46  

 

Piquet aiguise sa lance


Edouard Piquet est en train de prendre un très bon virage dans cette table finale. Trois petits coups quasi consécutifs et loin d'être standards pour l'ancien grinder de cash game online et Edouard passe la barre des 3 millions. 

 

.

Edouard fait parler ses skills d'anciens grinders. Ses moves originaux dérèglent ses adversaires et il vient de piocher successivement dans le stack de Poustis et des deux Espagnols.

 

C'est d'abord le chipleader espagnol qui a souffert des moves de son voisin français. Open au bouton    de l'Espagnol, payé par le Français en SB avec   . Le flop vient     et Edouard opte pour le donk bet. 125 000 dans 300 000. Igna paye en dominant la paire adverse, mais Edouard trouve une jolie double paire sur la turn  . Cette fois, Edouard laisse son adversaire miser et une fois les 240 000 posés par l'Espagnol, Piquet envoie le check-raise à tapis, pour 1 million de jetons de plus.

 

Petit casse tête pour Igna qui finit par lâcher sa main. Première bonne opération pour Edouard qui monte à 2,2 millions.

 

Sur la main suivante, Igna innove avec un limp    au bouton. Completé avec    en SB et checké par Poustis avec   . Sur le flop    , ça check jusqu'à Igna qui envoie 100 000. Snap call dans le dixième de seconde par Edouard qui croit en sa paire de 6 et Poustis paye également. Tout le monde check sur la turn   et sur la river brique  , Poustis décide de bluff pour 255 000. Avec son image serrée, il utilise son tirage ratée pour miser cette main. Ca fait passer la hauteur as d'Igna mais Piquet semble sentir quelque chose. Une petite minute de reflexion et Edouard paye avec sa petite paire pour prendre encore un joli pot.

 

Trois mains plus tarrd, nouveau bon move d'Edouard qui fait folder une petite paire à TMV sur un 2 barrels et le Français se retrouve 3e en jetons, avec 3,5 millions.




WSOP CIRCUIT MARRAKECH 52E EDITION        19-01-2020 à 18h47  

 

Bouquet fané


En bons pronosiqueurs que nous sommes, les couvreurs s'accordaient pour le voir finir au moins dans le Top 3. C'est donc tout naturellement que Rui Bouquet est ejecté en 7e position, eliminé par Ayman Jarrar.

 

La sentence tombe sur une nouvelle rencontre paire contre over paire. Open d'Ayman au au bouton, shove paire de neufs de Rui et snap par l'Israélien qui retourne paire de dames. Le board       ne sauvera pas le grinder portugais. Bouquet remporte 240 000 MAD pour sa 7e place tandis que le stack d'Ayman fleurit désormais à près de 4 millions. Les 6 joueurs encore en course sont partis en pause et sont tous assurés de repartir avec au moins 300 000 MAD (28 200 €).

 

.

Grinder redoutable, fin calculateur, auteur de bons reads et de hero call remarquable, Rui Bouquet termine finalement à la 7e palce de ce Main Event.




Navigation

poker




Coverages Précédents


BIG MARVELLOUS POKER TOUR

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - Main Event

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Texapoker Circus Series - High Roller

poker

CLUB CIRCUS PARIS : Circus Poker Festival - Main Event

poker

PPT 2020 SuperSat du Lyon Vert

poker

FPO AIX-EN-PROVENCE 2020

poker

PPT 2020 SuperSat d'Aix en Provence

poker

WSOP Circuit Marrakech 52e Edition

poker

FRANCE POKER OPEN PARIS 2020

poker

UDSO PARIS 2019

poker

 Ajax Auto Suggest